C’est bien plus qu’un pro­jet!

La Fa­brique des Al­lu­més

Le Nord - - ACTUALITÉS - Guy Goyer col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Jeu­di der­nier, en point de presse, était lan­cé of­fi­ciel­le­ment la Fa­brique des Al­lu­més, pro­jet né, il y a de ce­la 6-7 ans, d’une idée de Boom Des­jar­dins, au­teur-com­po­si­teu­rin­ter­prète.

Le but ul­time des pre­mières dis­cus­sions était de ras­sem­bler tous les IT (In­té­gra­tion tra­vail) pour per­sonnes han­di­ca­pées dans un pro­jet com­mun. Sept ans après, rien de ce­la n’est fait, mais la per­sé­vé­rance d’un pe­tit groupe de pas­sion­nés a fait que les han­di­ca­pés des Lau­ren­tides pro­duisent main­te­nant des chan­delles qui se vendent comme des pe­tits pains chauds.

Pour­quoi des chan­delles?

Il faut tou­jours re­te­nir que le pro­jet, à la base, est de faire tra­vailler des per­sonnes ayant un han­di­cap quel­conque donc, plu­sieurs as­pects étaient à consi­dé­rer et les chan­delles res­taient le pro­jet, le plus fa­cile, sé­cu­ri­taire, fai­sable, abor­dable au ni­veau des coûts et avec un échéan­cier contrô­lable. En mars der­nier, nos joyeux lu­rons de pas­sion­nés dé­barquent à Baie-Saint-Paul pour voir une fa­brique de chan­delles. Il n’en fal­lait pas plus et notre pro­jet était mon­té; été 2012 ou 2013, nous fa­bri­que­rions nos propres chan­delles.

Été 2011, au mo­ment ou vous li­sez mon com­men­taire, la Fa­brique fonc­tionne, les al­lu­més pro­duisent des chan­delles, 200 chan­delles ont dé­jà été ven­dues au Mar­ché d’été de Sainte-Adèle et le pro­jet se conti­nue à tous les jeu­dis et ven­dre­dis. WOW !! Bien plus qu’un pro­jet! « Les chan­delles ne sont pas faites en Chine »’ tel que l’in­dique le pa­pier sur chaque chan­delle ven­due, « la chan­delle a été fa­bri­quée par… » (chaque chan­delle a le nom de son fa­bri­quant) et c’est là que la fa­brique des al­lu­més est plus qu’un pro­jet, elle est une fa­brique d’es­poir ou des han­di­ca­pés pour­ront se réa­li­ser, tra­vailler di­gne­ment, se mo­ti­ver entre eux, être va­lo­ri­sés pour ce qu’ils font et sur­tout, se sen­tir comme les autres en rai­son d’un tra­vail qu’ils ont main­te­nant.

Il reste quand même beau­coup à faire; la pro­duc­tion deux jours se­maine ne pour­ra suf­fire à la de­mande et le rap­port ven­tea­chat, ne per­met pas d’ache­ter beau­coup en rai­son des coûts. Vous avez des sous à mettre dans le pro­jet, vous vou­lez ache­ter des chan­delles pour en­cou­ra­ger, vous êtes com­mer­çants et vous vou­lez vendre des chan­delles pour nous. Tout ce­la est pos­sible, un seul nu­mé­ro soit ce­lui qui n’a ja­mais ces­sé de croire au pro­jet, l’in­fa­ti­gable Mi­chel Bé­lan­ger au 819-323-6084

Mer­ci Karine Poi­rier, Mi­chel Bé­lan­ger, Boom Des­jar­dins pour votre per­sé­vé­rance!

Gang, Noël ap­proche, soyez prêts!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.