As­pen San­ta Fe Bal­let ou­vri­ra l’édi­tion an­ni­ver­saire 2011 du FASS

Sé­rie « In­vi­tés in­ter­na­tio­naux »

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET CULTURE - Fran­çoise Le Guen

L’ath­lé­tique et no­va­trice com­pa­gnie amé­ri­caine As­pen San­ta Fe Bal­let ou­vri­ra le Fes­ti­val, les 28 et 29 juillet, avec un pro­gramme com­po­sé de trois cho­ré­gra­phies. Dès 20h, sous le grand cha­pi­teau du Fes­ti­val.

Au pro­gramme la re­pré­sen­ta­tion de : Where We Left Off de Ni­co­lo Fonte, Stam­ping Ground de Ji­ri Ki­lian et Red Sweet de Jor­ma Elo.

Pré­sen­tée en grande pre­mière le 11 fé­vrier der­nier à As­pen, la créa­tion de Ni­co­lo Fonte, Where We Left Off, se­ra in­ter­pré­tée par dix des dan­seurs de la com­pa­gnie amé­ri­caine (Ka­the­rine Bo­laños, William Can­non, Sam Chit­ten­den, Ka­tie Deh­ler, Set DelG­ras­so, Sa­man­tha Kla­nac, Nolan DeMar­co McGa­han, Emi­ly Proc­tor, Seia Ras­sen­ti et Jo­seph Wat­son) sous la mu­sique de Phi­lip Glass.

La créa­tion de Ji­ri Ki­lian, Stam­ping Ground, se­ra pré­sen­tée sur la mu­sique de Car­los Chá­vez (To­ca­ta pa­ra Ins­tru­men­tos de Per­cu­sión) avec la par­ti­ci­pa­tion des William Can­non, Sam Chit­ten­den, Ka­tie Deh­ler, Emi­ly Proc­tor, Seia Ras­sen­ti et Jo­seph Wat­son.

Et, en­fin, la cho­ré­gra­phie du ré­ci­pien­daire du Prix « Be­nois de la Danse », Jor­ma Elo, Red Sweet, se­ra pré­sen­tée par Ka­the­rine Bo­laños, William Can­non, Sam Chit­ten­den, Ka­tie Deh­ler, Set DelG­ras­so, Sa­man­tha Kla­nac, Nolan DeMar­co McGa­han et Emi­ly Proc­tor, sous des airs choi­sis des com­po­si­teurs Vi­val­di et Bi­ber.

As­pen San­ta Fe Bal­let

Fon­dée en 1996 par Bebe Sch­weppe avec Tom Moss­bru­cker et Jean-Phi­lippe Ma­la­ty, l’As­pen San­ta Fe Bal­let se veut une com­pa­gnie que les ré­si­dents de la val­lée d’As­pen consi­dèrent comme la leur. Une deuxième suc­cur­sale ou­vri­ra ses portes en 2000 à San­ta Fe, au Nou­veau Mexique. Au fait de toutes les ac­ti­vi­tés ar­tis­tiques de l’heure, l’ASFB contri­bue à ren­for­cer la struc­ture cultu­relle des deux villes.

Au fil des ans, l’ASFB connaît une crois­sance im­por­tante et de­vient une en­ti­té aux fa­cettes mul­tiples, re­con­nue in­ter­na­tio­na­le­ment et at­tei­gnant le sta­tut de com­pa­gnie de danse do­mi­nante au pays. L’éven­tail de ses ac­ti­vi­tés s’étend éga­le­ment au do­maine de l’en­sei­gne­ment. Ayant à son ac­tif une école de danse flo­ris­sante et un pro­gramme de danse folk­lo­rique mexi­caine ré­ci­pien­daire d’un prix, l’ASFB consacre son pro­gramme d’en­sei­gne­ment à plus de 500 en­fants au Co­lo­ra­do et au Nou­veau Mexique. En 2010, Tom Moss­bruck- er et Jean-Phi­lippe Ma­la­ty sont ho­no­rés par la Fon­da­tion The Joyce Thea­ter de New York pour leur créa­tion d’un mo­dèle in­no­va­teur pour une ins­ti­tu­tion de danse amé­ri­caine.

L’ASFB de­meure pro­fon­dé­ment en­ga­gée dans l’ex­pan­sion et dans l’en­ri­chis­se­ment du monde de la danse. Avec sa fu­sion de clas­sique et d’in­gé­nio­si­té oc­ci­den­tale, l’ASFB a su créer une com­pa­gnie de danse vé­ri­ta­ble­ment unique.

In­for­ma­tions : www.fass.ca.

Ro­sa­lie O’con­nor pho­to­graphe et Une­ven nom de la pièce.

L’un des trois cho­ré­graphes de la com­pa­gnie in­vi­tés au FASS, JOR­MA ELO, a re­çu le pres­ti­gieux Prix « Be­nois de la Danse » pour la meilleure cho­ré­gra­phie 2010

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.