Sé­bas­tien Be­noit de­vient porte-pa­role

Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire du Qué­bec

Le Nord - - LE PATROUILLEUR -

La Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire du Qué­bec a an­non­cé le 9 sep­tembre la no­mi­na­tion de Sé­bas­tien Be­noit à titre de porte-pa­role of­fi­ciel de la Fon­da­tion.

Cette bonne nou­velle suc­cède au tour­noi de golf an­nuel de la Fon­da­tion, pré­sen­té le 8 sep­tembre au Club le Mi­rage et qui a per­mis d’amas­ser une somme re­cord de près de trois quarts de mil­lion de dol­lars. Ani­ma­teur de grand ta­lent, Sé­bas­tien a été ap­pro­ché pour sa po­ly­va­lence et sa cré­di­bi­li­té. L’ani­ma­teur a ac­cep­té avec en­thou­siasme de sou­te­nir la Fon­da­tion dont la mis­sion est d’amé­lio­rer la qua­li­té de vie et le bien-être des fa­milles dans le be­soin par l’en­tre­mise de dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés dont des camps d’été pour les jeunes.

«Sé­bas­tien est un ar­tiste aux mul­tiples fa­cettes jouis­sant d’une grande po­pu­la­ri­té au­près du pu­blic qué­bé­cois. Il sait se mon­trer à la fois sé­rieux et pas­sion­né face à une cause qui lui tient à coeur : celle des jeunes dans le be­soin», a com­men­té Yves Ga­gné, pré­sident sor­tant de la Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire du Qué­bec.

«L’im­pli­ca­tion de Sé­bas­tien au sein de la Fon­da­tion re­pré­sente un coup de pouce énorme afin de mieux faire connaître nos ac­ti­vi­tés et ain­si en­cou­ra­ger le pu­blic qué­bé­cois à par­ti­ci­per à nos ac­ti­vi­tés de fi­nan­ce­ment», a ajou­té M. Ga­gné. Alors que pour Sé­bas­tien Be­noît, c’est la cause en par­ti­cu­lier qui a gui­dé son choix.

«Il me fait grand plai­sir de mettre ma no­to­rié­té au ser­vice de la Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire du Qué­bec. J’ai été im­pres­sion­né par la qua­li­té de leurs dif­fé­rents pro­grammes qui visent le bien-être des fa­milles et des en­fants dans le be­soin, et qui per­mettent entre autres aux jeunes d’ici, de par­ti­ci­per à des ac­ti­vi­tés spor­tives et d’al­ler au camp de va­cances de la Fon­da­tion. Tout le monde de­vrait avoir la chance de bien par­tir dans la vie»

L’ar­tiste a d’ailleurs vou­lu té­moi­gner de la fer­me­té de son en­ga­ge­ment en ac­cep­tant d’ani­mer la pré­sen­ta­tion 2012 du tour­noi de golf an­nuel de la Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire du Qué­bec. Cette ac­ti­vi­té de fi­nan­ce­ment tou­jours très cou­rue par la com­mu­nau­té des af­faires. Contri­buer au bon dé­part d’un en­fant dans la vie, épau­ler sa fa­mille dans un mo­ment dif­fi­cile, ai­der fi­nan­ciè­re­ment un or­ga­nisme com­mu­nau­taire à réa­li­ser son pro­jet – voi­là qui est au coeur de la mis­sion de la Fon­da­tion Bon dé­part de­puis sa créa­tion en 1990. Outre le camp de la Fon­da­tion qui ac­cueille au-de­là de 2 500 per­sonnes han­di­ca­pées chaque an­née, près de 500 jeunes âgés de 8 à 15 ans pro­ve­nant de toutes les ré­gions du Qué­bec y bé­né­fi­cient d’un sé­jour de 12 jours chaque été. Plus de 55 000 jeunes Qué­bé­cois ont aus­si pu pro­fi­ter des lar­gesses du pro­gramme Bon dé­part de Ca­na­dian Tire, une ini­tia­tive na­tio­nale gé­rée à l’échelle lo­cale, qui in­cite les jeunes à bou­ger en pra­ti­quant un sport ou un loi­sir or­ga­ni­sé. Au Qué­bec, c’est près de six mil­lions de dol­lars qui ont ain­si été consa­crés à la bonne san­té des jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.