«Le­gault tombe dans le po­pu­lisme »

Ré­ac­tion aux pro­pos de Fran­çois Le­gault

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Le dé­pu­té de Pré­vost et porte-pa­role de l’op­po­si­tion of­fi­cielle en ma­tière d’édu­ca­tion aux adultes et de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle, Gilles Ro­bert, dé­plore la sor­tie de Fran­çois Le­gault, co­fon­da­teur de la Coa­li­tion pour l’ave­nir du Qué­bec (CAQ), à pro­pos de l’abo­li­tion des cé­geps, qu’il dé­crit comme « une mau­dite belle place pour ap­prendre à fu­mer de la drogue et puis à dé­cro­cher. »

Une dé­cla­ra­tion qui a été faite der­niè­re­ment à Longueuil, dans le cadre de la tour­née que fait Fran­çois Le­gault. « C’est un manque de res­pect, c’est dé­plo­rable. Sa dé­cla­ra­tion est celle d’un vieux par­ti, » nous par­tage au té­lé­phone Gilles Ro­bert. Ma conjointe, mon fils et moi-même avons fait nos études au Cé­gep et nous avons des em­plois très ho­no­rables!» « Pour­quoi vou­loir mettre la hache? Notre Cé­gep est en pleine crois­sance, signe qu’il ré­pond aux be­soins. Oui, il faut s’at­ta­quer au dé­cro­chage sco­laire, à la consom­ma­tion de drogue. Les vrais pro­blèmes se dé­clarent bien avant le cé­gep. Je suis conscient qu’il y a un gros tra­vail à faire. Mais il faut par­ler des choses po­si­tives, va­lo­ri­ser notre sys­tème d’édu­ca­tion d’au­tant plus que, se­lon les sta­tis­tiques, le taux de di­plo­ma­tion au ni­veau pré uni­ver­si­taire, au Qué­bec, se com­pare au Ca­na­da.»

« Plus on écoute Fran­çois Le­gault, plus on se rend compte qu’il est com­plè­te­ment dé­con­nec­té de ce que vivent les ré­gions. Pour­tant, cet an­cien mi­nistre (de l’édu­ca­tion) de­vrait sû­re­ment com­prendre que les ré­gions ne vivent pas la même réa­li­té que les grands centres et qu’en ré­gion, les Cé­geps jouent un rôle so­cio-éco­no­mique des plus im­por­tants », dé­clare le dé­pu­té de Pré­vost. «Comment un an­cien mi­nistre de l’édu­ca­tion peut-il s’en­fon­cer ain­si dans le po­pu­lisme? En par­lant de la sorte, Fran­çois Le­gault jette le dis­cré­dit sur l’en­semble du ré­seau col­lé­gial. Pour­tant, le Cé­gep de Saint-Jé­rôme est un mo­teur éco­no­mique im­por­tant pour la ré­gion des Lau­ren­tides. Avec des cam­pus à Mont-Lau­rier et MontT­rem­blant, il per­met à de nom­breux étu­diants d’avoir ac­cès à des ser­vices édu­ca­tifs de qua­li­té tout en de­meu­rant dans leur ré­gion. De plus, avec des ins­tal­la­tions comme le centre de ma­té­riaux com­po­sites et l’ins­ti­tut de trans­port avan­cé du Qué­bec, le Cé­gep de Saint-Jé­rôme est à la fine pointe de la re­cherche dans ces do­maines,» met en avant Gilles Ro­bert.

«Comment un an­cien mi­nistre de l’édu­ca­tion peut-il s’en­fon­cer ain­si dans le po­pu­lisme?» dé­clare Gilles Ro­bert.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.