«La pau­vre­té, ça ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent »

Nuit des sans-abri à Saint-jé­rôme

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

À 18 h ven­dre­di, son­nait l’heure du ras­sem­ble­ment de la 22e Nuit des sans-abri, au Centre Si­da Ami­tié de Saint-Jé­rôme. Saint-Jé­rôme, l’une des 25 villes à par­ti­ci­per, ville où la si­tua­tion de la pau­vre­té et de l’iti­né­rance est très loin d’être ré­glée.

Les dé­pu­tés Pierre Dionne La­belle et Gilles Ro­bert, Ber­nard Bou­gie, conseiller mu­ni­ci­pal de Saint-Jé­rôme, ont pris la pa­role pour par­ler de l’im­por­tance de la pro­blé­ma­tique et du sou­tien à don­ner aux per­sonnes dé­fa­vo­ri­sées. «La pau­vre­té, ça ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent» dit Ch­ris­tian Va­nasse, des Za­par­tistes et porte pa­role de la Nuit des san­sa­bri, dans son mo­no­logue sur la pau­vre­té. Le di­rec­teur du Centre Si­da Ami­tié (CSA), Gas­ton Le­blanc a fait part des re­ven­di­ca­tions de cette 22e Nuit des sans-abri, le droit à un re­ve­nu dé­cent pour tous les ci­toyens du Qué­bec. Il a aus­si an­non­cé que la Ville de Saint-Jé­rôme ai­de­rait fi­nan­ciè­re­ment l’or­ga­nisme pour la ré­ou­ver­ture du Ca­fé de rue (50 000 $). Il nous a été per­mis d’ap­prendre que cette pro­po­si­tion de­vrait être dé­po­sée au pro­chain conseil mu­ni­ci­pal.

Avant le dé­part de la marche, le dé­pu­té de Ri­vière- du-Nord a sor­ti sa gui­tare, et pous­sé quelques chan­sons re­prises par l’as­sis­tance. « La der­nière fois que je l’ai sor­ti, c’était avec Jack Lay­ton le jour de la fête na­tio­nale,» a-t-il par­ta­gé. Un spec­tacle de membres de l’École de cirque de la rue, une pres­ta­tion de la Ca­serne 1830 (mise en place par Guy Laliberté du Cirque du So­leil) à sui­vi, à 19 h, et la «marche de l’iti­né­rance » se met­tait en branle à 20 h dans les rues du centre-ville. Plus de 250 per­sonnes ont as­sis­té à ce vi­gile de solidarité en­vers les gens vi­vant de l’iti­né­rance. Tout au long de la nuit, les per­sonnes pré­sentent ont pu as­sis­ter à di­verses ac­ti­vi­tés, un spec­tacle de cra­cheurs de feu du Car­na­val Abraxas, la lec­ture et le té­moi­gnage de gens cô­toyant des gens en si­tua­tion d’iti­né­rance et de pau­vre­té, la dif­fu­sion ex­té­rieure de la sé­rie Nau­fra­gés des Villes, coup de coeur na­tio­nal des Nuits des sans-abri. La Nuit s’est ter­mi­née le ma­tin par le Dé­jeu­ner des Braves of­fert par le club Optimiste de La­fon­taine. Bien que cette nuit fut un franc suc­cès, la si­tua­tion de la pau­vre­té et de l’iti­né­rance à Saint-Jé­rôme sont très loin d’être ré­glés. Le sous-fi­nan­ce­ment des or­ga­nismes en lutte à l’iti­né­rance et la fer­me­ture du ca­fé de rue l’Entre-Temps du CSA laissent un vide au ni­veau des ser­vices à la po­pu­la­tion. Sans ac­tions concrètes et des in­ves­tis­se­ments ré­cur­rents des gou­ver­ne­ments, il se­ra im­pos­sible de frei­ner la re­cru­des­cence de cette pro­blé­ma­tique, en­core moins la ré­duire. Le CSA a hé­ber­gé près de 150 per­sonnes dif­fé­rentes pour un to­tal de 3285 lits four­nis en 2010-2011 et à ef­fec­tué 616 trans­ports liés à l’iti­né­rance. De­puis 1995, la Cli­nique San­té Ami­tié, a ac­cueilli 3387 pa­tients dif­fé­rents. De ce nombre, en­vi­ron 20 % n’avait pas de carte d’as­su­rance ma­la­die.

Le ca­fé de rue l’Entre-Temps, main­te­nant fer­mé à cause d’une ab­sence de fi­nan­ce­ment re­ce­vait en­vi­ron 12 000 vi­sites an­nuel­le­ment. Le « Drop in », centre de jour, ac­cueille en­vi­ron 50 per­sonnes par jour. Le centre ac­cueille les gens ayant pas­sé la nuit de­hors : tra­vailleuses du sexe, per­sonnes sans do­mi­cile fixe, per­sonnes ayant fait une re­chute de consom­ma­tion. À ce­la, il faut ajou­ter les jeunes du ca­fé de rue SOS et cer­taines per­sonnes à Ici par les Arts, qui, eux aus­si, vivent de l’iti­né­rante ou de la pré­ca­ri­té au lo­ge­ment.

L’iti­né­rance est une pro­blé­ma­tique qui touche toutes les ré­gions du Qué­bec. Les Lau­ren­tides n’en font pas abs­trac­tion. En étant la ca­pi­tale des Lau­ren­tides et une ville de ser­vices, les rues, les parcs et autres re­coins de Saint-Jé­rôme ac­cueillent leur lot de per­sonnes en dé­tresse et en pré­ca­ri­té au lo­ge­ment.

Pho­to gra­cieu­se­té

Les par­ti­ci­pants de la 22e Nuit des sans-abri de­vant la ca­thé­drale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.