Plus de sta­tion­ne­ment et des in­ter­ro­ga­tions

Train de ban­lieue

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Alors que l’on s’af­faire à agran­dir le sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif de la gare in­ter­mo­dale de SaintJé­rôme, un pro­jet fu­tur de l’agence mé­tro­po­li­taine de trans­port (AMT) sus­cite de grandes in­ter­ro­ga­tions. D’abord la bonne nou­velle. On a amor­cé la se­maine der­nière les tra­vaux qui per­met­tront d’ajou­ter 222 places de sta­tion­ne­ment à la gare in­ter­mo­dale.

Gran­de­ment at­ten­dues par les usa­gers du train de la ligne Blain­ville-saint-jé­rôme, ces amé­lio­ra­tions re­pré­sentent un in­ves­tis­se­ment de 1,2 M$. Ce pro­jet, qui s’ins­crit dans les me­sures an­non­cées, il y a un cer­tain temps, dans le cadre du plan d’at­té­nua­tion de la conges­tion rou­tière dans la grande ré­gion de Mon­tréal, est fi­nan­cé à 100 % par le mi­nis­tère des Trans­ports du Qué­bec (MTQ).

Se­lon les plans éta­blis, les tra­vaux dé­bu­tés le 24 oc­tobre se pour­sui­vront jus­qu’en dé­cembre. Trente places se­ront amé­na­gées au sud du sta­tion­ne­ment et 192 places au nord. Les ac­cès au sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif res­te­ront ac­ces­sibles aux usa­gers lors des tra­vaux. Ces der­niers sont ce­pen­dant in­vi­tés à res­pec­ter la si­gna­li­sa­tion en place.

Avec un tra­cé de 63 km, la ligne de trains de ban­lieue Saint-jé­rôme/mon­tréal est la troi­sième ligne en im­por­tance du ré­seau de L’AMT. En­re­gis­trant un acha­lan­dage an­nuel de 2 200 000 usa­gers et un taux de ponc­tua­li­té de 97 %, ses 20 dé­parts par jour re­lient le centre-ville de Mon­tréal à sa Rive-nord, entre les gares Lu­cien-l’al­lier et Saint-jé­rôme et ef­fec­tuent des cor­res­pon­dances à quatre sta­tions du mé­tro. Mise en ser­vice en 1997, la ligne Blain­ville-saint-jé­rôme to­ta­lise 13 gares et 6 stationnements in­ci­ta­tifs, pour un to­tal de 3 069 places et 279 places vé­los. Par ailleurs, le quo­ti­dien La Presse fai­sait état dans sa li­vrai­son de lun­di der­nier de po­ten­tiels pro­blèmes avec le tun­nel du Mont-royal dans le­quel L’AMT pro­jette éven­tuel­le­ment de faire pas­ser les trains de la ligne Saint-jé­rôme/ Mon­tréal, ques­tion de faire ga­gner du temps aux usa­gers. «L’agence mé­tro­po­li­taine de trans­port pro­jette de faire pas­ser 12 mil­lions de pas­sa­gers par an­née dans le tun­nel du mont Royal, sur trois lignes de trains de ban­lieue (NDLR, dont celle Saint-jé­rôme/mon­tréal), avec des lo­co­mo­tives rem­plies de car­bu­rant in­flam­mable. Or, ce tun­nel vieux de 100 ans et long de 4,8 ki­lo­mètres ne res­pecte pas les normes de sé­cu­ri­té les plus élé­men­taires contre les in­cen­dies, se­lon un rap­port ob­te­nu par La Presse » rap­porte le quo­ti­dien, fai­sant ré­fé­rence au rap­port de la firme d’ex­perts Hatch Mott Mac­do­nald. En fin de jour­née lun­di, les gens de L’AMT ont te­nu à cal­mer le jeu en in­di­quant que «le tun­nel Mont-royal est sé­cu­ri­taire pour la clien­tèle, les em­ployés, de même que pour le pu­blic en gé­né­ral … En vue de l’aug­men­ta­tion de l’acha­lan­dage, des tra­vaux pi­lo­tés par L’AMT et en­té­ri­nés par le Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Mon­tréal (SIM), ont per­mis d’éla­bo­rer des me­sures concrètes en re­gard des normes ac­tuelles ap­pli­cables aux nou­velles construc­tions en ma­tière de sé­cu­ri­té afin d’ef­fec­tuer une éva­lua­tion ponc­tuelle et d’es­ti­mer les voies d’amé­lio­ra­tion».

Pho­to My­chel La­pointe

Les tra­vaux d’agran­dis­se­ment du sta­tion­ne­ment ont dé­bu­té la se­maine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.