Le CRPF op­po­sé au pro­jet de Pied­mont

Ges­tion du parc des fa­laises

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Le co­mi­té ré­gio­nal pour la pro­tec­tion des fa­laises s’op­pose à ce que les au­to­ri­tés de Pied­mont de­viennent ges­tion­naires d’une por­tion du site comme le veut une ru­meur à cet égard.

Le CRPF, disent ses di­ri­geants, est plu­tôt «fa­vo­rable à une ges­tion ré­gio­nale du mas­sif des fa­laises et de la ré­serve na­tu­relle Al­fred B. Kel­ly » et «s’in­quiète d’une ap­proche de conser­va­tion des mi­lieux na­tu­rels qui frac­tion­ne­rait le ter­ri­toire de la fu­ture ré­serve na­tu­relle Al­fred B. Kel­ly en com­po­santes mu­ni­ci­pales».

Sou­li­gnons avant d’al­ler plus loin qu’afin de confir­mer la grande va­leur éco­lo­gique des Fa­laises, pay­sage gran­diose re­con­nu par la Charte des pay­sages des Lau­ren­tides, il a été pré­vu par Conser­va­tion Na­ture Ca­na­da d’éta­blir la ré­serve na­tu­relle Al­fred B. Kel­ly afin de re­con­naître la contri­bu­tion de ce vi­sion­naire qui a été le pre­mier à les pro­té­ger en lé­guant, il y a dé­jà 25 ans, sa pro­prié­té de Pied­mont à Pro­tec­tion des oi­seaux du Qué­bec. Avec cette ré­serve na­tu­relle et les ac­qui­si­tions du CRPF, ce sont près de 40% du mas­sif des fa­laises de Pied­mont, Pré­vost et SaintHip­po­lyte qui sont main­te­nant pro­té­gés. Pour re­ve­nir au pro­jet des au­to­ri­tés de Pied­mont, Claude Bourque, pré­sident du CRPF, dit consi­dé­rer que «les éco­sys­tèmes ne se gèrent pas sur la base de cri­tères ad­mi­nis­tra­tifs et une ap­proche glo­bale, ré­gio­nale, est certes pré­fé­rable, voire in­con­tour­nable. Un bel exemple de cette si­tua­tion est ce­lui du fau­con pè­le­rin, dont le ter­ri­toire de chasse in­clut les mu­ni­ci­pa­li­tés de Pied­mont, Pré­vost, Saint-hip­po­lyte, voire Ste-anne-des-lacs et Mi­ra­bel. En ef­fet, le fau­con fré­quente les grands es­paces ou­verts tels que les cours d’eau, les ma­rais et les champs, puis­qu’ils offrent une bonne vi­si­bi­li­té et fa­ci­litent la pour­suite et la cap­ture des proies. Comme l’éco­lo­gie de l’es­pèce che­vauche les ter­ri­toires, sa pro­tec­tion né­ces­site donc une ac­tion ré­gio­nale».

Il faut sa­voir que Pied­mont, Pré­vost, Pro­tec­tion des oi­seaux du Qué­bec et le CRPF siègent en­semble sur un co­mi­té consul­ta­tif de ges­tion, mis sur pied par Conser­va­tion de la na­ture Ca­na­da (CNC). Ce co­mi­té consul­ta­tif a pour man­dat de dé­fi­nir le cadre di­rec­teur ral­liant conser­va­tion, édu­ca­tion et ges­tion de la Ré­serve Al­fred B. Kel­ly. Cette ré­serve, d’une su­per­fi­cie de près de 5 km car­rés, re­pré­sente en­vi­ron le tiers du mas­sif».

À cet égard, tiennent à pré­ci­ser les gens de l’or­ga­nisme « au-de­là de cette in­quié­tude, le CRPF constate un en­ga­ge­ment de plus en plus ma­ni­feste de la mu­ni­ci­pa­li­té de Pied­mont dans les ef­forts de mise en va­leur de ce ter­ri­toire ma­gni­fique». Par ailleurs, nous ap­prend-t-on, le CRPF pour­suit ses dé­marches en vue de dé­ve­lop­per da­van­tage l’aire pro­té­gée, no­tam­ment par des ac­qui­si­tions ou en­tentes de conser­va­tion sur le ter­ri­toire de Saint-hip­po­lyte et de Pré­vost.

«Le CRPF est aus­si à com­plé­ter l’amé­na­ge­ment de plus de 5 ki­lo­mètres de sen­tiers, qui se­ront prêts à temps pour les ac­ti­vi­tés d’hi­ver de ski nordique et de ra­quette. En­fin, le CRPF pour­suit ses ac­ti­vi­tés de sen­si­bi­li­sa­tion pour la conser­va­tion du mas­sif au­près de la com­mu­nau­té lo­cale afin de l’in­clure dans ce pro­jet ci­toyen im­por­tant pour la ré­gion» nous disent les res­pon­sables.

Une vue aé­rienne du Mas­sif des fa­laises.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.