L’AREQ Ri­vière-du-nord ré­clame le main­tien

Re­gistre des armes à feu

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

La sec­tion Ri­vière-du-nord de l’as­so­cia­tion des re­trai­tées et re­trai­tés de l’édu­ca­tion (AREQ) de­mande au gou­ver­ne­ment du Qué­bec de «prendre tous les moyens pour évi­ter la destruction du re­gistre des armes à feu, tel qu’an­non­cé par le gou­ver­ne­ment Har­per, afin que les pro­vinces qui dé­si­rent gar­der ce re­gistre puissent le faire à par­tir de don­nées exis­tantes».

«Le re­gistre des armes à feu a été ob­te­nu de longue et de haute lutte, après l’épou­van­table tra­gé­die de Po­ly­tech­nique sur­ve­nue en 1989. Il est utile et né­ces­saire. Le dé­truire et, au sur­plus, dé­truire les don­nées qu’il contient, est un non-sens. Les pro­vinces qui le sou­haitent doivent avoir ac­cès aux don­nées. En ce sens, nous ap­puyons la de­mande du gou­ver­ne­ment du Qué­bec, qui fait lar­ge­ment consen­sus sur cette ques­tion » in­dique la pré­si­dente de L’AREQ Ri­vière-du-nord, Mme Lise Beau­champ.

Rap­pe­lons que le pro­jet de loi C-19 du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral vise à abo­lir le re­gistre des armes à feu, par­ti­cu­liè­re­ment en ce qui a trait aux armes d’épaule. Il est pré­sen­te­ment à l’étude de­vant le Co­mi­té per­ma­nent de la sé­cu­ri­té pu­blique et na­tio­nale. Par cette prise de po­si­tion, que les di­ri­geants de L’AREQ Ri­vière-du-nord em­boîtent en quelque sorte le pas avec tous les groupes qui mi­litent pour le main­tien du re­gistre.

D’ailleurs, une ré­so­lu­tion en ce sens a été adop­tée par les élus de L’AREQ pro­ve­nant de toutes les ré­gions, qui étaient réunis en Conseil na­tio­nal la se­maine der­nière à Qué­bec. La ré­so­lu­tion a été in­tro­duite sous forme d’amen­de­ment au plan d’ac­tion na­tio­nal de L’AREQ.

En outre, de nom­breux groupes so­ciaux et corps po­li­ciers, le Bar­reau, les di­rec­tions de la san­té pu­blique, de même que tous les par­tis re­pré­sen­tés à l’as­sem­blée na­tio­nale, se sont op­po­sés à l’abo­li­tion de ce re­gistre. De­vant l’en­tê­te­ment du gou­ver­ne­ment Har­per à pour­suivre dans cette voie, L’AREQ sou­haite que le gou­ver­ne­ment du Qué­bec ob­tienne le trans­fert des don­nées.

L’AREQ cé­lèbre cette an­née le 50e an­ni­ver­saire de sa fon­da­tion. Elle compte plus de 55 000 membres, dont 8 250 dans la ré­gion La­valLau­ren­tides-la­nau­dière, et 1 035 dans le sec­teur Ri­vière-du-nord.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.