«Une dose de trop ne com­porte au­cun dan­ger » - Dr Jean-Luc Gre­nier

Vac­cin contre la rou­geole

Le Nord - - ACTUALITÉS -

Après avoir pas­sé au peigne fin les car­nets de san­té des élèves des écoles se­con­daires de la ré­gion, la Di­rec­tion de la san­té pu­blique des Lau­ren­tides se concentre main­te­nant sur les écoles pri­maires. L’opé­ra­tion va bien, mais l’ob­jec­tif sou­hai­té pour évi­ter la pro­pa­ga­tion n’est tou­jours pas at­teint.

« Ce n’est pas clair qu’on at­teint le 95 % de cou­ver­ture qu’on sou­hai­te­rait pour évi­ter le risque de pro­pa­ga­tion. Quand on est en­tré dans les écoles, nous étions à 85 % et on est pré­sen­te­ment à 92 % ou 93 %. Il n’y a pas de nou­veau cas, mais la sai­son de la rou­geole c’est la fin de l’hi­ver et le prin­temps, » sou­ligne Dr Jean-luc Gre­nier, mé­de­cin-conseil res­pon­sable de la vac­ci­na­tion à la Di­rec­tion de san­té pu­blique des Lau­ren­tides.

« En cas de doute, ac­cep­tez le vac­cin, sans s’in­quié­ter »

En cas d’in­cer­ti­tude ou de car­net de san­té éga­ré, il vaut mieux re­ce­voir le vac­cin et ris­quer une double dose que de s’en pas­ser, se­lon le doc­teur JeanLuc Gre­nier. « On in­vite les gens à trou­ver leur car­net et vé­ri­fier. En cas de doute, le plus simple, c’est de re­don­ner le vac­cin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.