en­fants d’au­jourd’hui Ai­der les pour pré­pa­rer les adultes de de­main

La lec­ture en ca­deau

Le Nord - - JE M'INSCRIS -

À l’oc­ca­sion de la 13e édi­tion de La lec­ture en ca­deau, la Fon­da­tion pour l’al­pha­bé­ti­sa­tion et la porte-pa­role du pro­gramme, la co­mé­dienne Ma­rie Tur­geon, vous in­vitent à ache­ter un livre neuf à un en­fant pauvre des Lau­ren­tides.

Par ce geste simple, vous contri­buez à lut­ter contre l’anal­pha­bé­tisme, à pré­ve­nir le dé­cro­chage sco­laire et à pré­pa­rer les adultes de de­main.

Dans son plus ré­cent rap­port, le Conseil ca­na­dien sur l’ap­pren­tis­sage (CCA) in­siste sur l’im­por­tance de l’édu­ca­tion et de l’ap­pren­tis­sage au cours de la pe­tite en­fance, alors qu’un en­fant ca­na­dien sur quatre entre à l’école dé­pour­vu des bases né­ces­saires à l’ap­pren­tis­sage de la lit­té­ra­tie et de la nu­mé­ra­tie.

De­puis des an­nées main­te­nant, la Fon­da­tion pour l’al­pha­bé­ti­sa­tion se mo­bi­lise pour faire en­trer la lec­ture au sein des foyers qué­bé­cois dé­fa­vo­ri­sés. « En­core trop d’en­fants gran­dissent sans livres à la mai­son, sou­ligne Ma­ryse Per­reault, pré­si­dente-di­rec­trice gé­né­rale de la Fon­da­tion. C’est in­ac­cep­table! Il faut sor­tir la lec­ture du simple cadre sco­laire et dé­ve­lop­per une culture du plai­sir de lire, et ce, dès le plus jeune âge. »

« Plus un en­fant entre en contact tôt avec les livres, meilleur se­ra son rap­port avec la lec­ture tout au long de sa vie, as­sure Ma­rie Tur­geon, porte-pa­role du pro­gramme. En par­ti­ci­pant à La lec­ture en ca­deau, vous of­frez bien plus qu’un livre à un en­fant. Vous lui ou­vrez la porte vers la dé­cou­verte du plai­sir de lire et lui don­nez de meilleures chances de réus­sir à l’école et dans la vie. Ai­dez-nous à at­teindre notre ob­jec­tif de 30 700 livres à dis­tri­buer. Pré­pa­rez les adultes de de­main en of­frant un livre dès au­jourd’hui! »

Agir à tous les âges de la vie

Chaque an­née, La lec­ture en ca­deau per­met de re­joindre des mil­liers d’en­fants, mais aus­si des pa­rents ayant des dif­fi­cul­tés de lec­ture et d’écri­ture. Il est en ef­fet prou­vé que les pa­rents jouent un grand rôle dans la re­la­tion qu’au­ra un en­fant avec la lec­ture. La lec­ture en ca­deau est un moyen de sen­si­bi­li­ser les pa­rents à l’im­por­tance de ce rôle dans l’ap­pren­tis­sage de la lec­ture. Elle per­met aus­si de les ai­der par l’in­ter­mé­diaire de la ligne In­fo-al­pha : 1 800 361-9142.

Comment faire sa part?

Pour par­ti­ci­per, ache­tez un livre jeu­nesse neuf dans l’une des li­brai­ries par­ti­ci­pantes des Lau­ren­tides et de­man­dez la trousse de don de La lec­ture en ca­deau à la caisse. Vous pou­vez éga­le­ment ef­fec­tuer votre don dans l’une des bi­blio­thèques ins­crites.

L’achat d’un livre en ligne est pos­sible tout au long de l’an­née sur le site pla­ce­du­livre.com et dans les sa­lons du livre par­ti­ci­pants. Les in­di­vi­dus et en­tre­prises qui le sou­haitent peuvent aus­si or­ga­ni­ser une col­lecte de livres ou d’ar­gent pour sou­te­nir La lec­ture en ca­deau. Pour tout sa­voir sur les lieux et ac­ti­vi­tés de col­lecte, ren­dez-vous à fon­da­tio­nal­pha­be­ti­sa­tion.org.

Où les livres sont-ils dis­tri­bués?

Les livres amas­sés se­ront re­mis aux en­fants en mai 2012, par l’en­tre­mise de cen­taines d’or­ga­ni­sa­tions ciblées par la Fon­da­tion grâce aux in­dices de dé­fa­vo­ri­sa­tion éta­blis par le mi­nis­tère de l’édu­ca­tion, du Loi­sir et du Sport. Ces éta­blis­se­ments sont entre autres des écoles, des centres de la pe­tite en­fance et des or­ga­nismes com­mu­nau­taires Fa­mille.

Chaque livre re­cueilli dans les Lau­ren­tides est re­mis à un en­fant de cette même ré­gion.

Pho­to gra­cieu­se­té

Ma­rie Tur­geon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.