Pierre Dionne La­belle ré­clame la dé­mis­sion de Lise St-de­nis

Pas­sage de la dé­pu­tée NPD chez les li­bé­raux

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Il est clair pour le dé­pu­té de Ri­vière-du-nord que Lise St-de­nis doit dé­mis­sion­ner, par res­pect en­vers la dé­mo­cra­tie et les élec­teurs ayant choi­si d’ac­cor­der leur confiance au NPD. «Si elle avait une once de res­pect, elle dé­mis­sion­ne­rait,» dé­clare-t-il.

Il ajoute : «Il ne faut pas ou­blier qu’elle n’avait pas fait cam­pagne et qu’elle re­fu­sait d’al­ler de­meu­rer dans son com­té. Ça parle du per­son­nage. C’était une can­di­date « po­teau», un po­teau qui ne s‘est pas en­ra­ci­né!» Pour Pierre Dionne La­belle, il est es­sen­tiel pour un élu d’ha­bi­ter dans la cir­cons­crip­tion qu’il re­pré­sente pour mieux connaître les en­jeux lo­caux, ren­con­trer les gens dans la vie quo­ti­dienne et vivre leur réa­li­té. «Notre ob­jec­tif comme dé­pu­té NPD est d’être en­ra­ci­né dans nos com­mu­nau­tés.»

Loi pour évi­ter les trans­fuges

Le NPD a dé­po­sé un pro­jet de loi à la Chambre des communes qui em­pê­che­rait les dé­pu­tés de chan­ger de par­ti en cours de man­dat. S’ils dé­si­raient quit­ter les rangs de leur par­ti, ils de­vraient sié­ger aux Communes comme in­dé­pen­dants ou se sou­mettre à une élec­tion par­tielle. «Les élec­teurs choi­sissent de vo­ter non seule­ment pour un can­di­dat, mais éga­le­ment pour les va­leurs dé­fen­dues par le par­ti politique qu’il re­pré­sente. Le pro­jet de loi néo-dé­mo­crate de­mande aux dé­pu­tés de res­pec­ter le choix des élec­teurs ou bien de dé­mis­sion­ner et d’af­fron­ter à nou­veau l’élec­to­rat pour confir­mer leur nou­velle al­lé­geance, ex­plique le dé­pu­té en pré­ci­sant «Dans Saint-mau­rice-cham­plain, les li­bé­raux ont ter­mi­né au qua­trième rang avec seule­ment 11 % des votes.”

Le NPD en­tend prendre en main les dos­siers ré­gio­naux et in­ter­ro­ger le gou­ver­ne­ment conser­va­teur, en ver­tu du man­dat qu’elle a re­çu de la po­pu­la­tion.

Les dos­siers se­ront confiés aux dé­pu­tés néo-dé­mo­crates de la Mau­ri­cie, Ro­bert Au­bin ( Trois- Rivières) et Ruth Ellen Bros­seau (Ber­thier-mas­ki­non­gé).

PIERRE DIONNE LA­BELLE RÉ­ITÈRE SON EN­GA­GE­MENT EN­VERS SES ÉLEC­TEURS Le res­pect du choix des élec­teurs et le tra­vail en cir­cons­crip­tion au coeur des va­leurs néo-dé­mo­crates

Le 2 mai der­nier, les ci­toyens de Ri­viè­re­du-nord ont choi­si d’être re­pré­sen­tés par le Nou­veau Par­ti Dé­mo­cra­tique et mal­gré la mort de Jack Lay­ton, les va­leurs néo-dé­mo­crates de­meurent au coeur de l’ac­tion du dé­pu­té Pierre Dionne La­belle.

« Pour ma part, je de­meure tou­jours fi­dèle à l’es­prit qui nous a tous ani­més. Je m’en­gage à conti­nuer à dé­fendre les va­leurs de par­tage, de gé­né­ro­si­té, de justice et de dé­mo­cra­tie que Jack a in­car­nées, res­pec­tant ain­si la vo­lon­té des élec­teurs », as­sure le dé­pu­té.

De­puis l’élec­tion du 2 mai, les dé­pu­tés néo-dé­mo­crates sont ac­tifs dans leurs cir­cons­crip­tions, ils mul­ti­plient les ren­contres avec les ci­toyens et les or­ga­nismes com­mu­nau­taires; ils portent aus­si les dos­siers ré­gio­naux à la Chambre des communes. Plus que ja­mais, ils sont en­ga­gés pour et dans leur com­mu­nau­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.