Aug­men­ter votre es­pé­rance de vie en san­té

Des conseils pour y par­ve­nir

Le Nord - - SANTÉ -

Au Ca­na­da, même si l’es­pé­rance de vie aug­mente, l’es­pé­rance de vie en bonne san­té pla­fonne de­puis plu­sieurs an­nées. On est ma­lade plus long­temps avant de mou­rir.

Faire de l’exer­cice phy­sique en­vi­ron 30 mi­nutes par jour, ces­ser le ta­bac et ob­ser­ver une diète de type mé­di­ter­ra­néenne ré­duit la mor­ta­li­té car­dio­vas­cu­laire et gé­né­rale d’en­vi­ron 90%.

Baisse de 50 %

Des exer­cices phy­siques ré­gu­liers di­mi­nuent la mor­ta­li­té d’en­vi­ron 50%. Pour un homme sé­den­taire de plus de 50 ans ou pour une femme de plus de 55 ans, il se­rait pré­fé­rable de vé­ri­fier au­près de votre mé­de­cin de fa­mille en fonc­tion de vos fac­teurs de risque si une épreuve d’ef­fort est né­ces­saire avant d’en­tre­prendre un pro­gramme d’exer­cices à haute in­ten­si­té. Un homme de 80 ans s’en­traî­nant ré­gu­liè­re­ment peut main­te­nir une force mus­cu­laire dans ses membres in­fé­rieurs équi­va­lente à celle d’un jeune de 20 ans sé­den­taire.

Ces­sez le ta­bac. Les pro­duits de com­bus­tion sont toxiques pour les vais­seaux et fa­vo­risent les can­cers. On re­trouve des pro­duits de com­bus­tion as­so­ciés à la cuisson à haute tem­pé­ra­ture du gras ani­mal et des sucres. Un steak bien cuit sur un BBQ cor­res­pond à en­vi­ron 1000 ci­ga­rettes en terme de pro­duit de com­bus­tion.

Man­gez moins et man­gez moins cuit al­longe l’es­pé­rance de vie pour l’ani­mal et pour l’hu­main. Trois fruits par jour, une sa­lade avant le dî­ner et le sou­per et ajou­ter en­core des lé­gumes dans votre as­siette ap­portent des an­ti­oxy­dants et di­mi­nue l’ap­pé­tit.

La diète mé­di­ter­ra­néenne di­mi­nue de près de 70% le risque de ma­la­die car­dio­vas­cu­laire et di­mi­nue aus­si de fa­çon si­gni­fi­ca­tive les risques de can­cer.

La bonne huile

Cui­si­nez avec de l’huile de ca­no­la ou en­core de l’huile d’olive. Une mar­ga­rine au ca­no­la aide à di­mi­nuer le risque car­dio­vas­cu­laire. Il faut uti­li­ser des mar­ga­rines non hy­dro­gé­nées. Évi­tez le plus pos­sible la consom­ma­tion de gras trans ou d’huile vé­gé­tale hy­dro­gé­née qui sont ex­trê­me­ment dan­ge­reuses pour la san­té (douze fois plus toxiques que les gras sa­tu­rés).

Aug­men­tez votre consom­ma­tion d’ome­ga 3. Vous pou­vez consom­mer des pois­sons gras en­vi­ron trois fois par se­maine pour di­mi­nuer le risque car­dio­vas­cu­laire. Les pois­sons de mer tel le sau­mon, la mo­rue, la sar­dine, le ha­reng, le thon ain­si que la truite sont des choix ex­cel­lents. Si vous n’ai­mez pas le pois­son, vous pou­vez prendre 1cuillè­ré à soupe de graines de lin mou­lues que vous con­ser­vez en pe­tite quan­ti­té à la fois pour ne pas les lais­ser s’oxy­der dans le fri­go. Vous pou­vez ajou­ter des graines de lin à du gruau ou en­core à des cé­réales. Vous pou­vez aus­si consom­mer des oeufs Ome­ga 3 ou en­core du lait Ome­ga 3 dans le­quel on a ad­di­tion­né de l’huile de lin. On re­com­mande en­vi­ron trois oeufs par se­maine.

Les lé­gu­mi­neuses et les noix sont des choix ex­cel­lents pour la san­té. Bien que très riche en éner­gie on peut consom­mer des noix sans trop en­grais­ser. En ef­fet, cer­tains ali­ments sont mieux mé­ta­bo­li­sés et moins en­grais­sants que d’autres. Des études ont mon­tré que cou­per 500 ca­lo­ries de nour­ri­ture dans votre ali­men­ta­tion fait perdre moins de poids que cou­per 300 ca­lo­ries de sucre simple.

Faites at­ten­tion aux ca­lo­ries li­quides. Consom­mer des bois­sons su­crées à haute te­neur en fruc­tose di­mi­nue le bon cho­les­té­rol, aug­mente les tri­gly­cé­rides, crée de l’in­flam­ma­tion, aug­mente le ni­veau d’acide urique fa­vo­ri­sant les crises de goutte et l’ap­pa­ri­tion du dia­bète.

Li­mi­tez la consom­ma­tion de char­cu­te­rie. La consom­ma­tion des viandes rouges crée da­van­tage d’in­flam­ma­tion dans les vais­seaux et or­ganes que les viandes blanches ou en­core les pois­sons. Une por­tion de viande rouge de la gros­seur de la paume de la main est bien suf­fi­sante. Li­mi­tez la consom­ma­tion de gras ani­mal, tel beurre, crème et pro­duit lai­tier gras.

Le cho­co­lat noir est un an­ti­oxy­dant utile pour la san­té des vais­seaux. Du lait de soya aide à bais­ser la ten­sion ar­té­rielle et di­mi­nuer la quan­ti­té de gras ani­mal. Le thé vert semble avoir des pro­prié­tés in­té­res­santes pour pré­ve­nir l’hy­per­ten­sion.

Il faut aus­si se rap­pe­ler que l’al­cool doit être consom­mé en quan­ti­té mo­dé­rée. Mal­gré une lé­gère di­mi­nu­tion du risque car­dio­vas­cu­laire, il y a une aug­men­ta­tion du risque de can­cer et on sug­gère une consom­ma­tion par jour en moyenne pour les dames et une à deux pour les hommes.

Même s’il y a une com­po­sante gé­né­tique im­por­tante dans la lon­gé­vi­té chez l’être hu­main, ces simples conseils pour­raient vous per­mettre de re­tar­der l’ap­pa­ri­tion des ma­la­dies et de gar­der une vie ac­tive en­core long­temps.

Bonne An­née 2012 à tous ! Dr. Jean Dion Cy­clone San­té Centre Med Trem­blant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.