Le dis­trict ju­di­ciaire de Ter­re­bonne res­te­rait en­tier

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ri­chard Clou­tier

À la de­mande de l’at­ta­ché de presse du mi­nistre de la Jus­tice du Qué­bec, Jean-marc Four­nier, la porte-pa­role du mi­nis­tère de la Jus­tice, Me Joanne Mar­ceau du bu­reau du sous-mi­nistre du mi­nis­tère de la Jus­tice, fait le point sur la dé­marche en­tre­prise par le Bâ­ton­nier de La­val, Me Jacques Tru­deau, vi­sant à créer une nou­velle ju­ri­dic­tion is­sue d’un mor­cel­le­ment de l’ac­tuel dis­trict de Ter­re­bonne.

Tc•mé­dia a fait état, la se­maine der­nière, de cette dé­marche ayant pour ob­jec­tif d’ame­ner les causes pro­ve­nant de la por­tion si­tuée au sud de l’au­to­route 640 du dis­trict ac­tuel de Ter­re­bonne, à être en­ten­dues au pa­lais de jus­tice de La­val plu­tôt qu’à ce­lui de Saint-jérôme, comme c’est ac­tuel­le­ment le cas.

En no­vembre, le Bâ­ton­nier de La­val a dé­po­sé en ce sens une pro­po­si­tion au­près de la Com­mis­sion des ins­ti­tu­tions de l’as­sem­blée na­tio­nale. Fa­rou­che­ment op­po­sé à cette ini­tia­tive, le Bar­reau de Lau­ren­tides/la­nau­dière dé­po­sait à son tour, en dé­cembre, un mé­moire plai­dant au pro­fit de la conser­va­tion des fron­tières ac­tuelles.

Le mi­nis­tère se po­si­tionne

Me Mar­ceau pré­cise tout d’abord à Tc•mé­dia, lors d’un échange de cour­riels, que la com­mis­sion par­le­men­taire à la­quelle le Bâ­ton­nier de La­val, Me Jacques Tru­deau, a dé­po­sé sa pro­po­si­tion et pour la­quelle la Com­mis­sion des ins­ti­tu­tions de l’as­sem­blée na­tio­nale sié­geait, «(…) por­tait sur l’avant-pro­jet de loi sur le nou­veau Code de pro­cé­dure ci­vile et non pas sur une mo­di­fi­ca­tion po­ten­tielle des li­mites ter­ri­to­riales.»

«Les membres de la Com­mis­sion par­le­men­taire et le mi­nistre de la Jus­tice ont en­ten­du plu­sieurs in­ter­ve­nants sur l’avant-pro­jet de loi et leur par­ti­ci­pa­tion ser­vi­ra à bo­ni­fier un pro­jet de loi qui se­ra éven­tuel­le­ment dé­po­sé», ex­plique-t-elle.

Puis, elle pré­cise : «L’avant-pro­jet de loi ne pro­pose pas la ré­or­ga­ni­sa­tion ter­ri­to­riale des ser­vices ju­di­ciaires au Qué­bec.»

En ce qui a trait aux dé­lais dont au­rait souf­fert le trai­te­ment des causes is­sues du dis­trict ju­di­ciaire de Ter­re­bonne, si­tua­tion à la­quelle dé­sire ré­pondre la pro­po­si­tion de Me Tru­deau, la porte-pa­role du mi­nis­tère de la Jus­tice ne nie pas leur exis­tence.

De­mande sa­tis­faite

Me Joanne Mar­ceau confirme tou­te­fois l’in­ten­tion du mi­nis­tère de la Jus­tice à cet ef­fet. «(…) nous en­ten­dons nous at­ta­quer à l’en­gor­ge­ment des tri­bu­naux en mi­sant plu­tôt sur la mo­der­ni­sa­tion et la sim­pli­fi­ca­tion de la pro­cé­dure ju­di­ciaire.»

«L’avant-pro­jet de loi pro­pose d’ailleurs aux par­ties des moyens de rac­cour­cir les dé­lais, de ré­duire les coûts et de fa­ci­li­ter la vie des ci­toyens dans toutes les ré­gions du Qué­bec», ajoute-t-elle.

«Par ailleurs, nous avons l’as­su­rance que le Pa­lais de Saint-jérôme ré­pond à la de­mande et que les ser­vices ju­di­ciaires sont dis­pen­sés adé­qua­te­ment à la po­pu­la­tion dans ce dis­trict», conclut Me Joanne Mar­ceau.

Le pa­lais de jus­tice de Saint-jérôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.