Le do­cu­men­taire Trou Sto­ry à Pré­vost

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET SPECTACLES - Fran­çoise Le Guen

Co-réa­li­sé par Ri­chard Des­jar­dins et Robert Mon­de­rie, le do­cu­men­taire Trou Sto­ry, ouvre la pro­gram­ma­tion du Ci­né-club de Pré­vost avec beau­coup de ques­tions et de ré­ponses au­tour de l’in­dus­trie mi­nière.

«Vous ne connais­sez rien des mines. Nor­mal, les mines ne parlent pas beau­coup » peut-on lire sur le site in­ter­ac­tif de Trou Sto­ry. In­di­gna­tion et co­lère, voi­là ce que pro­voque gé­né­ra­le­ment le vi­sion­ne­ment de ce do­cu­men­taire-choc qui nous ouvre les yeux sur une in­dus­trie dé­vas­ta­trice, celle pra­ti­quée par les com­pa­gnies mi­nières.

Des propos coup de poing

Grâce à de ma­gni­fiques images et des propos coup de poing, les réa­li­sa­teurs, qui nous of­fert le bou­le­ver­sant film L’er­reur bo­réale, rap­pellent aux Qué­bé­cois que nous ne sommes par­fois plus maîtres chez nous. Dès sa co­lo­ni­sa­tion, la ré­gion de l’abi­ti­bi, et son sous-sol ex­trê­me­ment riche en mi­ne­rais ont été l’ob­jet de la convoi­tise de pros­pec­teurs étran­gers. Si les mé­thodes de tra­vail ont chan­gé de­puis, le sys­tème fait tou­jours dé­faut. Les res­sources mi­nières sont ex­ploi­tées par des conglo­mé­rats étran­gers qui ne sont pas taxés jus­te­ment et dont les mé­thodes d’ex­trac­tions ne sont pas en­ca­drées par des lois sé­rieu­se­ment consti­tuées.

Lors de la pro­jec­tion de Trou Sto­ry qui a lieu le ven­dre­di le 24 fé­vrier à 19 h 30 à l’église St-françois-xavier, le réa­li­sa­teur Robert Mon­de­rie vient s’en­tre­te­nir avec la po­pu­la­tion lau­ren­tienne qui a ré­cem­ment été vi­sée par l’ex­ploi­ta­tion mi­nière.

Pho­to gra­cieu­se­té

Trou Sto­ry au Ci­né-club de Pré­vost

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.