La mon­tée ful­gu­rante de Pa­me­la La­joie : de Sainte-sophie à Pa­ris...

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Après avoir chan­té avec Akon, en­re­gis­tré sous la su­per­vi­sion de Diane War­ren qui lui écri­ra trois chan­sons, dé­pas­sé un mil­lion de vues en six mois sur You Tube, la So­phienne Pa­me­la La­joie est à la conquête du mar­ché fran­çais. Elle a 19 ans.

En en­tre­vue avec le Jour­nal Le Nord, Pa­me­la confie que, par­mi ses plus beaux mo­ments, son dé­part à At­lan­ta pour ren­con­trer Akon, sa ren­contre avec Diane War­ren et lors­qu’elle a chan­té pour Glen Bal­lard et Da­vid Fos­ter à Ma­li­bu, chez lui, où elle a in­ter­pré­té «I have no­thing» res­te­ront long­temps gra­vés dans sa mé­moire.

Un autre évé­ne­ment fort de sa car­rière, en 2007, lors­qu’elle fait les Fran­co­fo­lies et son tout pre­mier spec­tacle. Elle était la plus jeune! « J’ai ado­ré les Fran­co­fo­lies. J’y ai dé­cou­vert les émo­tions re­liées à la scène!»

« Je suis ti­mide, mais dès que je monte sur les planches la pas­sion et l’émo­tion l’em­portent. » De na­ture se­reine au quo­ti­dien, sa pas­sion pour chan­ter et sa pi­qure pour la scène tra­ce­ront dé­fi­ni­ti­ve­ment le cours de son des­tin.

Une jeune de Sainte-sophie

Pa­me­la vit à Sainte-sophie de­puis qu’elle a huit ans. Elle pas­sait son temps à chan­ter ce qui pousse sa mère à l’ins­crire à ses pre­miers cours de chant à 9 ans, lors­qu’elle dé­couvre qu’elle pos­sède une voix sur­pre­nante. « Je chan­tais tou­jours dans ma chambre!» Elle pren­dra des cours à l’école Star Sys­tem de Saint-jérôme.

Élève au pri­maire à l’école Jo­li- Bois, Pa­me­la fi­nit son se­con­daire à l’école Cap Jeu­nesse à St-jérôme. Main­te­nant elle fait s’adonne à 100 % à sa pas­sion.

Son aven­ture a com­men­cé lors­qu’elle en­re­gistre une chan­son de La­ra Fa­bian que sa mère en­voie par­tout par cour­riel. Ce qui lui ou­vri­ra sa pre­mière porte. En­suite, par cu­rio­si­té, elle en­voie «Ani­mal» sur le site de Hit­lab. «Je vou­lais voir comment ça mar­chait et j’ai été sur­prise de voir que je ré­col­tais 97 %». Elle avait 14 ans. En­suite, tout va très vite. Elle ren­contre Akon à un show­case de Hit­lab. Il était un des juges. Puis c’est l’in­vi­ta­tion à At­lan­ta. Tom­bé sous le charme de sa voix, Akon, dé­cide alors de col­la­bo­rer au 2e al­bum de la jeune chan­teuse. Il fait un duo fran­çais Le sang des in­no­cents, pre­mière ex­pé­rience en fran­çais pour l’icône du Rap. «Akon est très gé­né­reux, pas­sion­né. Et je lui ai ap­pris le fran­çais! » nous dé­voile Pa­me­la.

Un vrai conte de fées

En 2004, Pa­me­la La­joie en­re­gis­trait une chan­son de Ger­main Gau­thier, au­teur-com­po­si­teur pro­li­fique, qui lui per­met­tra de ren­con­trer son pro­duc­teur ac­tuel, Pierre Gau­thier. En­semble, ils réa­li­se­ront le pre­mier al­bum pop-rock de Pa­me­la «120 MPH» en 2006. Plu­sieurs col­la­bo­ra­teurs ont par­ti­ci­pé à cet al­bum dont Boom Des­jar­dins, Son­ny Black et John­ny Williams. Le suc­cès, en 2007, du pre­mier simple «Ani­male» le hisse ra­pi­de­ment au som­met du Pal­ma­rès de L’ADISQ. Le vi­déo­clip à Mu­sique Plus se main­tient long­temps dans le TOP 5

Pa­me­la La­joie à Saint-jérôme ven­dre­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.