La Cage aux sports a pris le vi­rage san­té

Une pre­mière sai­son réus­sie avec l’ar­ma­da

Le Nord - - COMMERCE - Reportage pu­bli­ci­taire

Tout comme c’est le cas à l’échelle du Qué­bec, les Cages aux sports de Bois­briand et Saint-jérôme ont pris un vi­rage san­té au cours des der­niers mois. Dans le cas de celle de Bois­briand, cette trans­for­ma­tion s’est opé­rée en même temps qu’on re­le­vait le man­dat d’as­su­rer la ges­tion des conces­sions ali­men­taires au centre d’ex­cel­lence Sports Rousseau de Bois­briand et sur­tout lors des matchs de l’ar­ma­da de Blain­ville-bois­briand, à sa pre­mière an­née au sein de la Ligue de hockey Ju­nior Ma­jeur du Qué­bec.

«Je crois que nous avons sû prendre un vi­rage si­gni­fi­ca­tif avec des bro­chettes de pou­let plus san­té, des piz­zas sur pain plat, ain­si qu’une va­rié­té de sand­wichs et de sa­lades adap­tés aux goûts des gens qui font at­ten­tion à leur ali­men­ta­tion » sou­ligne M. Pierre Beau­dry, co­pro­prié­taire de, entre autres, les Cages aux sports de Saint- Jérôme et Bois­briand.

Tout un dé­fi

Pour ce qui est des conces­sions au centre d’ex­cel­lence Sports Rousseau de Bois­briand où les gens de la Cage aux sports sont im­pli­qués dans tout ce qui concerne la res­tau­ra­tion, au­tant pour les matchs de l’ar­ma­da, qu’en d’autres temps, Pierre Beau­dry n’hé­site pas à par­ler d’un tout de force.

«Je pense pas qu’il y ait beau­coup d’en­tre­prises de res­tau­ra­tion comme la nôtre qui au­raient réus­si à re­le­ver le dé­fi d’aus­si belle fa­çon…» lance-t-il.

Il faut dire que le dé­fi est ef­fec­ti­ve­ment de taille. On parle de ser­vir en quelques mi­nutes pen­dant les in­ter­mis­sions entre les pé­riodes une clien­tèle va­riant entre 3 600 et 4 000 per­sonnes. Des gens af­fa­més qui ne veulent rien man­quer dès que le jeu re­prend au dé­but de la pé­riode sui­vante.

C’est donc dire que les ailes de pou­let et les hot-dogs (prin­ci­paux élé­ments du me­nu of­fert) doivent «sor­tir» ra­pi­de­ment et les verres de bière doivent être ser­vis dans les meilleurs dé­lais.

Pour chaque match de l’ar­ma­da, on compte sur place pas moins de 35 em­ployés de la Cage aux sports de Bois­briand. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Pho­to My­chel La­pointe

Pierre Beau­dry est par­ti­cu­liè­re­ment fier du tra­vail ac­com­pli au cours des der­niers mois aux Cages aux sports de Bois­briand et Saint-jérôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.