Le corps de po­lice mu­ni­ci­pal de Sainte-adèle est abo­li

L’au­to­ri­sa­tion est don­née par Du­til

Le Nord - - LA UNE - Fran­çoise Le Guen

Robert Du­til, mi­nistre de la Sé­cu­ri­té pu­blique, au­to­rise la mu­ni­ci­pa­li­té de Sainte-adèle à abo­lir son corps de po­lice pour être des­ser­vie par la Sû­re­té du Qué­bec, peut- on lire dans le do­cu­ment si­gné du 21 fé­vrier, pu­blié sur le site de la mu­ni­ci­pa­li­té.

« Main­te­nant nous de­vons suivre toutes les étapes, il y en a 26, » nous ex­plique au té­lé­phone Pierre Dionne le di­rec­teur gé­né­ral. Nous n’avons pas un dos­sier com­pli­qué. Ce­la de­vrait prendre entre trois et quatre mois donc fin mai dé­but juin.»

«Un co­mi­té de fonc­tion­naire va être mis en place, le mi­nistre a dé­jà dé­si­gné des fonc­tion­naires qui vont veiller à voir à tout pour fer­mer le poste, nous ap­prend M. Dionne. Ven­dre­di pro­chain au­ra lieu la pre­mière ren­contre. »

Rap­port de Ray­mond Cha­bot Grant Thorn­ton

Le 14 fé­vrier der­nier, le maire Char­bon­neau dé­po­sait un rap­port lors de la réunion du conseil des maires de la MRC des Pays-d’enHaut. Ce rap­port, ef­fec­tué par Ray­mond Cha­bot Grant Thorn­ton, est une éva­lua­tion de l’en­droit idéal pour le futur poste de la SQ MRC des Pays-d’en-haut. «Il en res­sort cinq ( 5) en­droits stra­té­giques nous dit mon­sieur Dionne, le pre­mier en tête étant ce­lui près de la sor­tie 64 au pied du Mont Ga­briel.»

« Je se­rais très sur­pris que les ré­sul­tats changent » - Charles Gar­nier

«Le gou­ver­ne­ment ne loue mais construit, la SIQ étant le maitre d’oeuvre qui va bâ­tir, » ex­plique Charles Gar­nier, pré­fet de la MRC des Pays-d’en-haut. «En dé­cembre der­nier, les votes ont été de sept ( 7) pour le poste de po­lice à SaintSau­veur contre trois (3). J’ai si­gné un pro­to­cole à sept mu­ni­ci­pa­li­tés di­sant que le poste de­vra être construit à Saint-sau­veur. On va de­voir si­gner un nou­veau pro­to­cole puisque main­te­nant tous les maires des 10 mu­ni­ci­pa­li­tés de la MRC sont avec la SQ. »

« Nous avons notre mot à dire. Il se­ra trans­mis à la SQ qui le com­mu­ni­que­ra à la SIQ et au fi­nal se­ra envoyé au mi­nis­tère de la Sé­cu­ri­té pu­blique qui a le der­nier mot. D’ici une ou deux réunions du conseil, on va don­ner notre avis. Mais je se­rai très sur­pris que les ré­sul­tats changent. Il est nor­mal que chaque mu­ni­ci­pa­li­té dé­fende la proxi­mi­té du poste sur son ter­ri­toire conclu le pré­fet de la MRC des Pays-d’en-haut. C’est une ques­tion pra­tique. Il faut pré­ci­ser que si­gner un pro­to­cole avec la SQ est très long. Ça m’a pris huit ans!» Le conseil de la MRC se réunit le 13 mars pro­chain.

« C’est dé­plo­rable! » - De­nis Cô­té

« C’est dé­plo­rable que le mi­nistre ait don­né cette au­to­ri­sa­tion qui va à l’en­contre de l’avis de la po­pu­la­tion, comme l’ont dé­mon­tré dif­fé­rents son­dage. Et ce­la, au dé­tri­ment du ser­vice of­fert. Les po­li­ciers et les po­li­cières de la SQ au­ront beau faire leur pos­sible, il y au­ra for­cé­ment une baisse de ser­vices avec la SQ de la MRC Pays-d’en-haut. Ce­la veut dire moins de pré­sence po­li­cière à Sainte Adèle, c’est ce qui est fon­da­men­tal,» nous par­tage De­nis Cô­té Pré­sident de la Fé­dé­ra­tion des po­li­ciers et po­li­cières mu­ni­ci­paux du Qué­bec (FPMQ). Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Pho­to Fran­çoise Le Guen

«C’est dé­plo­rable que le mi­nistre ait don­né cette au­to­ri­sa­tion qui va à l’en­contre de l’avis de la po­pu­la­tion, comme l’ont dé­mon­tré dif­fé­rents son­dages » sou­ligne De­nis Cô­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.