« Vous mar­quez l’his­toire »

Le Nord - - ACTUALITÉS - Ri­chard Pas­cone

Le dé­pu­té de Pré­vost, Gilles Robert, a ren­con­tré des re­pré­sen­tants de L’AGES, des étu­diants et des pro­fes­seurs, lun­di, dans ses bu­reaux. Il en a pro­fi­té pour ré­ité­rer son ap­pui au mou­ve­ment contre les frais de sco­la­ri­té, en plus de don­ner quelques conseils en rap­port aux contes­ta­tions contre la bru­ta­li­té po­li­cière.

Le dé­pu­té a conseillé au groupe de pro­duire une pé­ti­tion of­fi­cielle qu’il pour­ra pro­po­ser à l’as­sem­blée na­tio­nale. Si le for­mat et le conte­nu sont ac­cep­tables, celle-ci pour­ra être pro­duite sur le site de l’as­sem­blée.

« J’es­père que vous êtes conscient que vous mar­quez l’his­toire, » a-t-il dé­bu­té. « Vous êtes en train de les es­souf­fler d’aplomb avec toutes vos ap­pa­ri­tions, » dit- il en ré­fé­rence aux li­bé­raux.

« Il faut que vous met­tiez l’ac­cent sur votre mo­bi­li­sa­tion. Nous, on va vous ap­puyer. Moi, je suis contre la hausse des frais de sco­la­ri­té, c’est une me­sure an­ti­so­ciale, ce n’est pas cor­rect, » in­siste M. Robert, ajou­tant qu’il a por­té le pe­tit car­ré rouge, sym­bole du mou­ve­ment, à l’as­sem­blée na­tio­nale, la se­maine der­nière.

« Ça n’a pas de bon sens »

« C’est un dé­bat très émo­tif. Je trouve ça as­sez dé­plo­rable ce qui s’est pas­sé mer­cre­di. C’est clair que ça prend une en­quête sé­rieuse. Il faut vrai­ment qu’il y ait un si­gnal des gens à Mon­tréal en au­to­ri­té. Il va fal­loir que le gou­ver­ne­ment s’im­plique aus­si, ça n’a pas de bon sens ce qui s’est pas­sé là, » d’ajou­ter le dé­pu­té, cette fois, en rap­port à la bru­ta­li­té po­li­cière et au dos­sier Fran­cis Gre­nier.

« En 2005, mon fils, Guillaume, était de ceux qui étaient en avant au Cé­gep de SaintJé­rôme. Ma femme et moi l’avons aper­çu lorsque nous avons ou­vert la té­lé­vi­sion. J’aimerais par­ler à Fran­cis quand ça lui convien­dra, » a-til sou­hai­té.

Les dé­pu­tés pé­quistes donnent leur ap­pui

Les dé­pu­tés pé­quistes de la ré­gion, Ni­co­las Mar­ceau, ( Rousseau), De­nise Beau­doin (Mi­ra­bel) et Claude Cousineau (Ber­trand), ont eux aus­si an­non­cé leur sou­tient aux étu­diants du Cé­gep de St-jérôme dans leur mo­bi­li­sa­tion contre la hausse des frais de sco­la­ri­té.

« L’ac­ces­si­bi­li­té aux études su­pé­rieures est gage d’épa­nouis­se­ment pour notre jeu­nesse et de pros­pé­ri­té pour notre ré­gion. Oui à l’ac­cès! Non à la hausse Le gou­ver­ne­ment qué­bé­cois pré­voit haus­ser d’ici cinq ans les frais de sco­la­ri­té de 1625 dol­lars, soit une aug­men­ta­tion de 75 %, ce qui por­te­rait la fac­ture à 3800 dol­lars an­nuel­le­ment, sans comp­ter les frais af­fé­rents. Les dé­pu­tés du Par­ti qué­bé­cois sont contre cette hausse, » dé­clarent-ils.

« En plus de ré­duire l’ac­ces­si­bi­li­té par­tout au Qué­bec, cette hausse est dou­ble­ment per­ni­cieuse dans les Lau­ren­tides. Dé­jà que notre taux de di­plô­mas­sions n’est pas l’un des plus éle­vés au Qué­bec, dû no­tam­ment à un contexte so­cio-éco­no­mique dif­fi­cile et à un éloi­gne­ment des centres uni­ver­si­taires, elle dé­cou­ra­ge­ra cer­tai­ne­ment de nom­breux étu­diants d’ici en plus d’im­po­ser un far­deau aux pa­rents de la classe moyenne. Nous avons une obli­ga­tion comme so­cié­té d’of­frir la meilleure ac­ces­si­bi­li­té pos­sible, non pas des moyens de dis­sua­sion », af­firment les dé­pu­tés. Vi­son­nez des vi­déos de la ren­contre avec Gilles Robert sur notre page Fa­ce­book (fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord).

(Pho­to: Ri­chard Pas­cone)

Le dé­pu­té de Pré­vost, Gilles Robert, écoute at­ten­ti­ve­ment Charles-étienne Gill en­sei­gnant au Cé­gep de Saint-jérôme, Ju­lie Per­reault Paie­ment (au centre), étu­diante et vic­time, et Sa­rah Baillar­geon, en­sei­gnante au Cé­gep jé­rô­mien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.