La fier­té de Jean Lavigne et Syl­vain Cas­ton­guay

«Je te dé­couvre... tu me res­sembles!»

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Sous le thème : « Je te dé­couvre… tu me res­sembles! », cette se­maine qué­bé­coise de la dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle sou­ligne l’im­por­tance d’al­ler vers l’autre puis­qu’il nous res­semble. Fran­cine Plouffe et Nan­cy Ville­neuve, deux édu­ca­trices spé­cia­li­sées du Centre du Flo­rès nous ont fait ren­con­trer leurs deux coups de coeur, Syl­vain Cas­ton­guay et Jean Lavigne. Une oc­ca­sion de mieux com­prendre la dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle.

L’in­té­gra­tion et la par­ti­ci­pa­tion so­ciale sont au coeur du tra­vail du Centre du Flo­rès. Dans ce pro­jet, le Centre est par­te­naire avec l’ar­mée du Sa­lut, qui offre un lieu de stages pour les per­sonnes souf­frant de dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle ou de trouble en­va­his­sant du dé­ve­lop­pe­ment. Ici, Jean Lavigne et Syl­vain Cas­ton­guay, par­mi d’autres usa­gers, ont trou­vé une place. Une place qui fait vivre des réus­sites à Jean. Une place qui va bien­tôt conduire Syl­vain vers l’au­to­no­mie. Nan­cy Ville­neuve, l’édu­ca­trice au Centre du Flo­rès qui le suit, nous ap­prend qu’il se­ra bien­tôt prêt pour vivre seul en ap­par­te­ment. Une très grande fier­té pour tous les deux.

Ci­toyen à part en­tière de notre so­cié­té

Syl­vain Cas­ton­guay, usa­ger du Flo­rès, est le coup de coeur de Nan­cy Ville­neuve. Le jeune tri­so­mique tra­vaille 5 jours par se­maine en tant qu’homme à tout faire à l’ar­mée du Sa­lut. « Il est très fier de faire par­tie de l’ar­mée du Sa­lut. En un an et de­mi, Syl­vain a beau­coup chan­gé. Il est de plus en plus au­to­nome et il est bien­tôt prêt pour vivre seul dans un lo­ge­ment. Il est arrivé à la der­nière étape, la der­nière marche avant les em­ployés,» dé­voile Nan­cy. Le tra­vail de Syl­vain consiste à prendre les ob­jets dans les bacs, les ap­por­ter à l’in­té­rieur, les trier, les en­voyer aux en­droits ap­pro­priés et ran­ger le linge. Il tra­vaille pour al­ler dans une mai­son. Syl­vain re­çoit des al­lo­ca­tions de stage.

Jean Lavigne, res­pon­sable du triage des mé­taux

Le coup de coeur de Fran­cine Plouffe, éga­le­ment édu­ca­trice spé­cia­li­sé du Centre du Flo­rès, s’ap­pelle Jean Lavigne. Il a aus­si fal­lu beau­coup de su­per­vi­sion et de pa­tience pour que Jean Lavigne de­vienne res­pon­sable du triage des mé­taux et in­tègre de nou­veaux ap­pren­tis­sages. Comme mettre des lu­nettes et ses gants de pro­tec­tion. «Il fait des choses de plus en plus com­plexes Il a ac­quis les règles de sé­cu­ri­té grâce à des pense-bêtes. L’ob­jec­tif est qu’il tra­vaille de plus en plus de fa­çon au­to­nome. Jean est très fier de toutes ses avan­cées,» nous ex­plique Fran­cine.

Jean s’oc­cupe de trier du fer ré­cu­pé­ré en­suite par des com­pa­gnies. Plus il met de mé­tal pur, plus le mon­tant est éle­vé. Il en­lève les vis, dé­gaine et coupe les fils. De­puis deux ans, il tra­vaille à l’ar­mée du Sa­lut trois jours par se­maine. Le mar­di, il part faire la tour­née avec le ca­mion pour ré­cu­pé­rer les ob­jets et, une fois par mois, il aide à char­ger le ca­mion de mé­tal, deux mo­ments qu’il ap­pré­cie par­ti­cu­liè­re­ment. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Syl­vain Cas­ton­guay tra­vaille à l’ar­mée du Sa­lut. Il est à cô­té de Nan­cy Ville­neuve, édu­ca­trice spé­cia­li­sée du Centre du Flo­rès.

Jean Lavigne, en stage, res­pon­sable du triage des mé­taux à L’ar­mée du Sa­lut. Il est avec Fran­cine Plouffe, édu­ca­trice spé­cia­li­sée du Centre du Flo­rès.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.