Marche du 8 mars dans la Vieille-gare

«Le fé­mi­nisme ? Plus ac­tuel que ja­mais »

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

Jeu­di 8 mars, Jour­née in­ter­na­tio­nale de la femme, les femmes ont mar­ché sym­bo­li­que­ment dans la Vieille-gare de Saint-jérôme en rai­son de la pluie, sous le thème « les femmes ont toutes les rai­sons de s’in­di­gner. Le fé­mi­nisme ? Plus ac­tuel que ja­mais ».

Cette marche sym­bo­lique, co­lo­rée et bruyante, a fait des ar­rêts, sym­bo­liques eux aus­si, aux Centre de femmes les Unes et les Autres, Ca­fé de rue SOS, Car­re­four d’ac­tions Po­pu­laires, Mai­son d’ariane et Ici par les Arts. Chaque groupe a fait connaître ses rai­sons de s’in­di­gner.

Ré­flexions

Alors qu’on sou­ligne la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la femme, le mou­ve­ment fé­mi­niste entre dans une phase de ré­flexion sur la si­tua­tion des femmes au­jourd’hui. À l’ap­pel de la Fé­dé­ra­tion des femmes du Qué­bec, des fé­mi­nistes de tous ho­ri­zons se ras­semblent pour ré­flé­chir l’his­toire du mou­ve­ment et sur son ave­nir. Il s’agit des États gé­né­raux de l’ana­lyse et de l’ac­tion fé­mi­nistes, sous le thème « Le fé­mi­nisme dans tous ses états » qui culmi­ne­ront par la te­nue d’un grand fo­rum à l’au­tomne 2013.

Le fé­mi­nisme en­core d’ac­tua­li­té ?

Les groupes de femmes re­marquent qu’ac­tuel­le­ment, le fé­mi­nisme est de­ve­nu un terme pé­jo­ra­tif ce qui en­traîne le dé­ni de la condi­tion des femmes et pro­voque un cer­tain ma­laise même au sein du mou­ve­ment. De plus, les groupes font face à un dis­cours qui pré­tend que l’éga­li­té est at­teinte. En réa­li­té, la condi­tion des femmes conti­nue à connaître des amé­lio­ra­tions dans cer­tains mi­lieux, mais glo­ba­le­ment, les femmes ont toutes les rai­sons de s’in­di­gner parce que, en­core au­jourd’hui le tra­vail des femmes, ré­mu­né­ré ou non, est constam­ment dé­va­lué et sou­ses­ti­mé; la vio­lence en­vers les femmes est trop sou­vent ba­na­li­sée et pas­sée sous si­lence; elles oc­cupent en ma­jo­ri­té les em­plois les plus pré­caires; les ré­gimes de re­traite s’af­fai­blissent de plus en plus; elles sont les plus pauvres par­mi les plus pauvres; le dis­cours à l’ef­fet que l’éga­li­té se­rait at­teinte «in­vi­si­bi­lise» les in­éga­li­tés qui per­durent entre les femmes et les hommes; elles doivent as­su­mer de plus en plus de res­pon­sa­bi­li­tés dans la sphère do­mes­tique en rai­son du désen­ga­ge­ment de l’état dans les ser­vices pu­blics; l’ac­cès des femmes aux po­si­tions de pou­voir stagne. Tel est la cons­ta­ta­tion des groupes de femmes. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.