Prio­ri­ser le « Chez soi»

Des res­sources pour les per­sonnes âgées

Le Nord - - ACTUALITÉS - Fran­çoise Le Guen

La créa­tion de places en hé­ber­ge­ment dans des res­sources in­ter­mé­diaires per­met­tra d’of­frir un mi­lieu de vie à une clien­tèle qui re­quiert des soins par­ti­cu­liers et de l’aide do­mes­tique ou des soins d’hy­giène, an­nonce le CSSS de Saint-jérôme lors d’un point de presse. Entre autres, 81 places de plus ont été créées (Res­sources in­ter­mé­diaires), ce qui porte le to­tal à 157 places.

« Ce sont de bonnes nou­velles. Le mi­nistre Bol­duc est conscient des pro­blèmes et a ci­blé les Lau­ren­tides. On veut ar­rê­ter de dire que le pro­blème pro­vient des per­sonnes âgées. Le pro­blème, c’est qu’il faut nous adap­ter, sou­ligne François Ther­rien, di­rec­teur gé­né­ral du CSSS de SaintJé­rôme.

Une mise à ni­veau

«Les bud­gets sont là, mais ne ré­pondent pas à tout, c’est une mise à ni­veau, pré­cise M. Ther­rien. C’est une re­con­nais­sance et c’est si­gni­fi­ca­tif et ce­la per­met de bais­ser les listes d’at­tentes.»

Le CSSS de Saint-jérôme a uti­li­sé les bud­gets an­non­cés par le mi­nistre de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, Yves Bol­duc, en dé­cembre 2011, bud­gets ré­cur­rents de 24 M$. Il vise of­frir plus de ser­vices aux aî­nés de la MRC de La Ri­vière-du-nord et du nord de Mi­ra­bel et prio­ri­ser le « Chez soi». Sur les 200 M$ at­tri­bués à la pro­vince, 6,6 M$ re­viennent à la ré­gion de Saint-jérôme soit 28 %, dé­ter­mi­né par ra­tio.

Néan­moins, la pro­blé­ma­tique de­meure pour les listes d’at­tente des centres d’hé­ber­ge­ment et de soins de longue du­rée (CHSLD).

Crois­sance du nombre d’aî­nés

La po­pu­la­tion est en crois­sance dans le ter­ri­toire lo­cal des­ser­vi par le CSSS de SaintJé­rôme et plus par­ti­cu­liè­re­ment, le groupe des aî­nés de 75 ans et plus. «En 2011, nous comp­tons 8000 per­sonnes âgées de 75 ans et plus, et se­lon les pré­vi­sions, nous en au­rons près de 13 000 en 2021, ce qui re­pré­sente une va­ria­tion de 64 %. Nous nous de­vons d’adap­ter nos ser­vices aux aî­nés » , af­firme M. François Ther­rien.

La crois­sance pré­vue de la po­pu­la­tion entre 2011 et 2021 des 75 ans et plus Ri­vière-duNord – Mi­ra­bel est de 65 %, ré­gion des Lau­ren­tides, 58 % et 37 % pour la Pro­vince de Qué­bec.

«Dans les faits, les aî­nés de 90 et plus sont de plus en plus nom­breux. Avec des pertes d’au­to­no­mie ma­jeures et des pro­blé­ma­tiques spé­ci­fiques : ca­ta­racte, frac­tures de hanche et frac­tures spon­ta­nées», pré­cise le di­rec­teur du CSSS. L’aug­men­ta­tion du nombre des aî­nés à un im­pact ma­jeur!»

Deux fois plus d’em­ployés

Da­van­tage de ser­vices sont of­ferts à la clien­tèle par le sou­tien à do­mi­cile. Une cin­quan­taine d’em­ployés de plus ont été em­bau­chés pour of­frir des ser­vices à do­mi­cile : auxi­liaires en san­té et ser­vices so­ciaux, in­fir­mières, in­fir­mières auxi­liaires et pro­fes­sion­nels en ré­adap­ta­tion tels que des er­go­thé­ra­peutes et des phy­sio­thé­ra­peutes.

De plus, une ving­taine de places sont dis­po­nibles en res­sources spé­cia­li­sées ou tran­si­toires. « Une nette amé­lio­ra­tion de nos re­la­tions, de nos par­te­na­riats avec les ré­si­dences pri­vées est éga­le­ment à no­ter,» pré­cise la di­rec­trice du pro­gramme pour per­sonnes en perte d’au­to­no­mie du CSSS de Saint-jérôme, Mme Liette St-hi­laire.

La di­rec­trice a rap­pe­lé que le do­mi­cile est tou­jours la pre­mière op­tion à consi­dé­rer. «Les per­sonnes âgées pré­fèrent de­meu­rer dans leur mi­lieu et nous fai­sons en sorte qu’elles aient les ser­vices d’aide pour pal­lier à leur perte d’au­to­no­mie et les soins ap­pro­priés à leur condi­tion.»

Pho­to Fran­çoise Le Guen

M. François Ther­rien, di­rec­teur gé­né­ral et Mme Liette St-hi­laire, di­rec­trice du pro­gramme pour per­sonnes en perte d’au­to­no­mie du CSSS de Saint-jérôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.