« On mise sur la force de la mère » - Louise Ga­mache

Le Centre Marie Éve fête ses 30 ans

Le Nord - - IMPLICATION COMMUNAUTAIRE - Fran­çoise Le Guen

Le Centre Marie Ève oeuvre main­te­nant de­puis trois dé­cen­nies au­près des mères vul­né­ra­bi­li­sées par des condi­tions de vie dif­fi­cile.

Le Centre Marie Ève ac­cueille et sou­tient la femme en­ceinte pen­dant et après la gros­sesse. Les ser­vices sont of­ferts dans les Basses Lau­ren­tides de Saint-jérôme à Saint-eus­tache, et de Oka à Boisdes-fi­lion, grâce aux trois centres de SaintEus­tache, Saint-jérôme et Sainte Thé­rèse.

Les dé­jeu­ners des quatre jeu­dis

Tous les jeu­dis, le Centre de Saint-jérôme ac­cueille ma­mans et en­fants. Jeu­di der­nier, 15 ma­mans et 20 jeunes en­fants se réunis­saient au­tour d’un dé­jeu­ner. Une oc­ca­sion de so­cia­li­ser, par­ta­ger leurs in­quié­tudes où dis­cu­ter de leur gros­sesse, de leur vie fa­mi­liale, du dé­ve­lop­pe­ment de leur bé­bé ou par­ta­ger leurs bons coups. «Les mères qui viennent ont un grand be­soin de bri­ser l’iso­le­ment, d’avoir du sup­port. Les mères adorent les dé­jeu­ners des quatre jeu­dis!,» par­tage Louise Ga­nache, res­pon­sable sec­teur Saint-jérôme. Une quin­zaine de mères se réunissent chaque jeu­di.

« Ici nous ne don­nons pas un ap­pren­tis­sage cog­ni­tif, mais un ap­pren­tis­sage re­la­tion­nel. Ce que la mère ap­prend, elle l’ap­pren­dra en­suite à son en­fant, nous veillons à bien équi­per la mère,» nous pré­cise la res­pon­sable.

Les mères peuvent ren­con­trer une ac­com­pa­gna­trice qui l’écoute et la sou­tient, par­ti­ci­per à des ate­liers de dé­cou­verte pour suivre avec plai­sir et cu­rio­si­té le dé­ve­lop­pe­ment de leur en­fant. «Il y a des ac­com­pa­gna­trices qui as­sistent même à l’ac­cou­che­ment. »

Or­ga­nisme de pre­mière ligne

Trois ac­com­pa­gna­trices et une res­pon­sable tra­vaillent au Centre de Saint-jérôme. En tout, une qua­ran­taine de bé­né­voles vienne don­ner un coup de main.

En 2011, le Centre Marie Ève à Saint-jérôme a re­çu 223 ma­mans, 140 femmes en­ceintes et 673 en­fants

«La ma­jo­ri­té des femmes est ré­fé­rée par le CLSC et par le bouche à oreille. Elles font en­suite la re­cherche vo­lon­tai­re­ment, sou­ligne Fran­cine Dal­laire, agente de dé­ve­lop­pe­ment. Le centre Marie Ève est sur la pre­mière ligne de front de la pré­ca­ri­té.»

«Saint-jérôme est aus­si une terre d’ac­cueil des gens qui viennent d’ailleurs, afri­cains, co­lom­biens, en ce mo­ment des Né­pa­lais. Nous re­ce­vons des mères qui ne parlent pas notre langue. Nous avons dû nous adap­ter pour la langue. Par exemple, nous avons créé un livre d’images afin d’ex­pli­quer à la mère le nom des ob­jets,» ex­plique aus­si Mme Dal­laire

Tou­jours en quête de fonds

De­puis 30 ans, le Centre Marie-ève re­çoit de plus en plus de mères. Un phé­no­mène in­ha­bi­tuel, 16 nou­velles ma­mans se sont pré­sen­tées le mois der­nier! Le Centre est en conti­nuelle cam­pagne de fi­nan­ce­ment pour per­mettre à l’or­ga­nisme de payer les sa­laires. Ses res­sources ? Des bailleurs de fonds pri­vés, Cen­traide, le CLSC pour cer­tains ate­liers.

Le CME est un or­ga­nisme com­mu­nau­taire qui offre gra­tui­te­ment dif­fé­rents ser­vices à la femme. Il est aus­si par­te­naire avec la Mai­son Pause-pa­rent

Cé­lé­brer la ma­ter­ni­té

Pour cé­lé­brer la « ma­ter­ni­tude », le Centre Marie-ève or­ga­nise un brunch-bé­né­fice à deux en­droits si­mul­ta­né­ment. Pour Saint-jérôme il se dé­rou­le­ra le di­manche 13 mai entre 10 h et 13 h à la salle Bou­vrette, 1000 Rue Nobel, SaintJé­rôme, tel : (450) 438-4659.

Tous les jeu­dis, le Centre de Saint-jérôme ac­cueille les ma­mans et les en­fants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.