Lin­da Ouimet est la Femme d’ex­cep­tion des Lau­ren­tides

Le Nord - - LA UNE - My­chel La­pointe et Fran­çoise Le Guen

Choi­sie par le vote du pu­blic, Lin­da Ouimet est de­ve­nue ven­dre­di soir der­nier, la toute pre­mière ré­ci­pien­daire du concours Femmes d’ex­cep­tion des Lau­ren­tides; une ini­tia­tive de CIME, Le Rythme des Lau­ren­tides, et TC Mé­dia (no­tam­ment les heb­dos Jour­nal Le Nord, Le Cour­rier et Point vue des Lau­ren­tides).

On a connu la con­clu­sion du concours, en dé­but de soi­rée, dans le cadre d’un ga­la te­nu au Ta­pis rouge de Saint-jérôme, en pré­sence des 13 fi­na­listes heb­do­ma­daires du concours et leur fa­mille. Une soi­rée qui a ras­sem­blé plus d’une cen­taine d’in­vi­tés, ani­mée par les maîtres de cé­ré­mo­nie Alain Jean-ma­ry de CIME et Mi­chel Mé­ti­vier, édi­teur du Jour­nal le Nord. Sans ou­blier un in­vi­té-sur­prise de marque, Étienne Dra­peau.

«C’est une soi­rée WOW !»

En 2009, Lin­da Ouimet, di­rec­trice du Ser­vice de po­lice de la Ville de Blain­ville, était la pre­mière femme à être nom­mée à titre de chef de po­lice au Qué­bec. Mme Ouimet ne compte pas moins de 24 ans de ser­vices à la po­lice de Blain­ville.

In­vi­tée à com­men­ter sa no­mi­na­tion à titre de Femme d’ex­cep­tion des Lau­ren­tides, c’est avec émo­tion et hu­mour que Mme Ouimet a lan­cé, d’en­trée de jeu, «je dois dire que je suis pas mal plus forte avec un uni­forme et un ‘gun’…» avant de pour­suivre en re­mer­ciant sa soeur Diane qui avait pen­sé à sou­mettre sa can­di­da­ture.

«C’est gé­nial, c’est une soi­rée qui vient nous cher­cher «. C’est vrai­ment beau ce que vous nous faites vivre; et d’être en fi­nale avec Isa­belle et Nathalie c’est quelque chose! Tu ne peux pas ri­va­li­ser avec des femmes comme elles. Il faut le sa­vou­rer, c’est un mo­ment de gloire. Je suis aba­sour­die. Et il y a tel­le­ment de gens qui m’ont sup­por­té! C’est un beau concours. C’est une soi­rée WOW !»

Nathalie et Isa­belle

Mes­dames Nathalie Prud’homme et Isa­belle Gor­don, toutes deux de Saint-jérôme, fi­gu­raient éga­le­ment par­mi les trois fi­na­listes du concours. C’est par un vote po­pu­laire te­nu sur le site In­ter­net de CIME que la ga­gnante a été choi­sie. Au mo­ment de son al­lo­cu­tion, Lin­da Ouimet a d’ailleurs te­nu à rendre hom­mage aux deux autres fi­na­listes pour les­quelles elle confie avoir vo­té! «Nathalie et Isa­belle au­raient dû l’em­por­ter…» a-t-elle lan­cé au su­jet de Nathalie Prud’homme, une bat­tante qui com­bat son qua­trième can­cer, et Isa­belle Gor­don, en­sei­gnante à la po­ly­va­lente de Saint-jérôme qui réa­lise un bou­lot co­los­sal pour en­cou­ra­ger ses jeunes élèves à per­sé­vé­rer dans leurs études.

CIME a re­çu plus de 300 can­di­da­tures uniques entre le 30 jan­vier et le 29 avril pour ce concours pour la Femme d’ex­cep­tion des Lau­ren­tides 2012. «Les votes étaient très ser­rés, » nous confie le co­mi­té or­ga­ni­sa­teur.

Voir le reportage pho­to­gra­phique page 28. Com­men­tez cette nou­velle sur nos pages Fa­ce­book (fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord) Toutes les pho­tos et vi­déos sur notre page Fa­ce­book

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Lin­da Ouimet a rem­por­té les hon­neurs de la pre­mière édi­tion de Femmes d’ex­cep­tion des Lau­ren­tides.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.