Saint-je­rôme adopte son plan d’ac­tion pour les per­sonnes han­di­ca­pées

Le Nord - - SAINT-JÉRÔME -

Le conseil mu­ni­ci­pal de la Ville de SaintJé­rôme s’est en­ga­gé à po­ser des gestes concrets pour fa­vo­ri­ser l’in­té­gra­tion, l’ac­ces­si­bi­li­té et le bien-être des Jé­rô­miens et des Jé­rô­miennes af­fec­tés par un han­di­cap. La Ville a ain­si adop­té son plan d’ac­tion an­nuel qui iden­ti­fie les obs­tacles à l’in­té­gra­tion des per­sonnes han­di­ca­pées et énu­mère les me­sures qu’elle en­tend prendre dans l’an­née pour les ré­duire ou voire même les éli­mi­ner. Ce plan peut être consul­té sur le site In­ter­net de la Ville au VSJ.CA.

Par ce plan d’ac­tion, la Ville vise à mettre et à main­te­nir en ap­pli­ca­tion des me­sures cor­rec­tives et in­ci­ta­tives pour éli­mi­ner les bar­rières ar­chi­tec­tu­rales, so­ciales et de com­mu­ni­ca­tion au sein de son or­ga­ni­sa­tion et de ses ser­vices pu­blics. Ain­si, l’ac­ces­si­bi­li­té et la par­ti­ci­pa­tion des per­sonnes han­di­ca­pées ou à mo­bi­li­té ré­duite en vue de leur in­té­gra­tion scolaire, pro­fes­sion­nelle et so­ciale, se­ront fa­ci­li­tées.

Ce do­cu­ment se veut une ré­ponse et un ou­til de dé­ve­lop­pe­ment suite à l’adop­tion de la « Loi as­su­rant l’exer­cice des droits des per­sonnes han­di­ca­pées en vue de leur in­té­gra­tion scolaire, pro­fes­sion­nelle et so­ciale du gou­ver­ne­ment du Qué­bec (L.R.Q, c. E-20.1, Ar­ticle 61.1) ». L’ar­ticle 61.1 de la Loi pré­voit que chaque mu­ni­ci­pa­li­té lo­cale qui compte au moins 15 000 ha­bi­tants adopte un plan d’ac­tion iden­ti­fiant les obs­tacles à l’in­té­gra­tion des per­sonnes han­di­ca­pées dans le sec­teur d’ac­ti­vi­tés re­le­vant de ses at­tri­bu­tions, et dé­cri­vant les me­sures prises au cours de l’an­née qui se ter­mine et les me­sures en­vi­sa­gées pour l’an­née qui dé­bute dans le but de ré­duire les obs­tacles à l’in­té­gra­tion des per­sonnes han­di­ca­pées dans ce sec­teur d’ac­ti­vi­té.

Ac­ces­si­bi­li­té uni­ver­selle

Afin que ce plan d’ac­tion touche le plus grand nombre de per­sonnes, la Ville de Saint- Jérôme a choi­si de l’orien­ter non seule­ment en fonc­tion des per­sonnes han­di­ca­pées mais aus­si en ver­tu du prin­cipe d’ac­ces­si­bi­li­té uni­ver­selle. Le prin­cipe d’ac­ces­si­bi­li­té uni­ver­selle est un concept in­té­res­sant à pro­mou­voir, puis­qu’il « fa­vo­rise l’uti­li­sa­tion si­mi­laire des pos­si­bi­li­tés of­fertes par un environnement pour tous les usa­gers » et qu’il tient compte par le fait même des si­tua­tions liées à toutes les in­ca­pa­ci­tés ( vi­suelle, au­di­tive, mo­trice, cog­ni­tive, etc.), même lors­qu’elles sont tem­po­raires. Ain­si, l’ac­ces­si­bi­li­té uni­ver­selle per­met à toute per­sonne, avec ou sans in­ca­pa­ci­té, d’ac­cé­der à un bâ­ti­ment ou à un lieu pu­blic, de s’y orien­ter, de s’y dé­pla­cer, d’y uti­li­ser les ser­vices of­ferts et de par­ti­ci­per, s’il y a lieu, aux ac­ti­vi­tés.

La Ville tient à sou­li­gner la contri­bu­tion du Re­grou­pe­ment pour la concer­ta­tion des per­sonnes han­di­ca­pées des Lau­ren­tides qui par­ti­cipe aux travaux du co­mi­té de sui­vi. Com­men­tez cette nou­velle sur nos pages Fa­ce­book (fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.