Bon dé­part de Ca­na­dian Tire sup­porte les jeunes

Jour­née spéciale, sa­me­di, au Ca­na­dian Tire de Saint-jérôme

Le Nord - - IMPLICATION COMMUNAUTAIRE -

Une fa­mille ca­na­dienne sur trois n’a pas les moyens d’ins­crire ses en­fants à des ac­ti­vi­tés spor­tives et ré­créa­tives struc­tu­rées (Vi­sion Cri­ti­cal 2011). Heu­reu­se­ment, il existe des so­lu­tions.

De­puis qu’elle était toute pe­tite, Ca­sey, au­jourd’hui âgée de 17 ans, sa­vait qu’elle vou­lait de­ve­nir une joueuse de golf pro­fes­sion­nelle, mais le bud­get d’une fa­mille de sept en­fants ne lui per­met­tait pas de réa­li­ser son rêve.

« Nous avons tou­jours su que Ca­sey avait un ta­lent ex­tra­or­di­naire, mais nous ne pou­vions pas nous per­mettre de payer l’adhé­sion et les droits de jeu » nous ra­conte Ju­lie Mac­neil, la mère de Ca­sey. « Nous ne vou­lions sur­tout pas l’em­pê­cher de pra­ti­quer à cause de notre si­tua­tion fi­nan­cière. C’était son rêve».

Meilleure es­time de soi

Les jeunes qui peuvent par­ti­ci­per à des ac­ti­vi­tés spor­tives et ré­créa­tives or­ga­ni­sées en de­hors des heures de cours pro­fitent de nom­breux avan­tages à court et à long terme, no­tam­ment une meilleure es­time de soi, une plus grande confiance, des ap­ti­tudes au lea­der­ship et de meilleurs ré­sul­tats sco­laires.

«Les en­fants qui par­ti­cipent à des ac­ti­vi­tés spor­tives, en res­sen­ti­ront les bien­faits toute leur vie, et pas seule­ment au cours de leurs an­nées d’en­fance » nous dit Dan Thomp­son, pré­sident, de la Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire. « Des pro­grammes comme Bon dé­part de Ca­na­dian Tire s’ef­forcent à éli­mi­ner les obs­tacles qui em­pêchent les en­fants fi­nan­ciè­re­ment dé­fa­vo­ri­sés de par­ti­ci­per à des ac­ti­vi­tés spor­tives et ré­créa­tives struc­tu­rées ».

Mal­gré les dif­fi­cul­tés fi­nan­cières aux­quelles doivent faire face de nom­breux pa­rents ca­na­diens, il est pos­sible de faire par­ti­ci­per les en­fants, quels que soient les obs­tacles.

En ac­quit­tant les frais d’ins­crip­tion et les coûts de l’équi­pe­ment et (ou) des dé­pla­ce­ments, Bon dé­part de Ca­na­dian Tire a ai­dé plus de 417 835 jeunes, comme Ca­sey, qui a pu jouer au golf.

« Nous sommes très fiers de ses réa­li­sa­tions », nous dit la mère de Ca­sey. « Cette an­née, Ca­sey ira à l’uni­ver­si­té Char­les­ton Sou­thern grâce à une bourse pour jouer au golf et nous te­nons à re­mer­cier Bon dé­part pour lui avoir don­né la chance de pou­voir per­fec­tion­ner son jeu ».

Ce sa­me­di

Il est pos­sible d’ai­der les en­fants de chez nous en vous ren­dant au ma­ga­sin Ca­na­dian Tire de Saint-jérôme au cours du présent mois, et tout par­ti­cu­liè­re­ment lors de la Jour­née Bon dé­part qui au­ra lieu le sa­me­di 26 mai 2012, pour faire don de 2 $ et re­ce­voir en échange une balle rouge.

Tous les fonds amas­sés vont à la Fon­da­tion Bon dé­part de Ca­na­dian Tire. Pour plus de dé­tails, on peut vi­si­ter le www.ca­na­dian­tire.ca/ bon­de­part. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book ( http://www.fa­ce­book.com/jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­le­nord)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.