Une si­tua­tion qui se com­pare avan­ta­geu­se­ment

Un sur­plus de 9,6 M $

Le Nord - - SAINT-JÉRÔME - My­chel La­pointe

S’il n’en tient qu’au di­rec­teur gé­né­ral de la Ville de Saint-Jérôme, M.Éric La­cha­pelle, la si­tua­tion fi­nan­cière de la mu­ni­ci­pa­li­té se com­pare avan­ta­geu­se­ment avec celle des autres villes de même taille.

C’ est là une bonne par­tie du mes­sage que le ges­tion­naire mu­ni­ci­pal a fait en sorte de lais­ser, lun­di soir der­nier au cours de l’as­sem­blée pu­blique te­nue au Quar­tier 50+.

Sur­plus de 9,6 mil­lions $

Lun­di soir, on dé­voi­lait pu­bli­que­ment les états fi­nan­ciers de la Ville de Saint-Jérôme au 31 dé­cembre 2011.

Il s’en dé­gage un sur­plus de 9 623 766 $, alors que le sur­plus était de 11,7M$ au 31 dé­cembre 2010. Un sur­plus im­por­tant qui, on s’en rap­pel­le­ra, avait me­né à l’ex­plo­sion de l’Équipe Gas­con- Al­liance des ci­toyens et des ci­toyennes de Saint-Jérôme alors que sept conseillers dé­ci­daient de quit­ter le par­ti du maire Marc Gas­con.

Ce sur­plus, on l’at­tri­bue no­tam­ment à la taxa­tion pour 1.9M $, aux droits de mu­ta­tion et aux per­mis pour 1,1 M$ et autres re­ve­nus, dont la vente de ter­rains pour 2,5 M$. Il faut aus­si consi­dé­rer des éco­no­mies sub­stan­tielles réa­li­sées au ni­veau du dé­nei­ge­ment (en­vi­ron 2M $) et au ni­veau des in­té­rêts sur la dette in­fé­rieurs de 540 000 $.

Le di­rec­teur gé­né­ral a d’ailleurs in­sis­té pour dire que le sur­plus ne re­pré­sente que 2 % du bud­get 2011 qui s’éle­vait à quelque 115 mil­lions $.

Éric La­cha­pelle a éga­le­ment te­nu à jus­ti­fier le fait que la ville a créé à même les sur­plus des deux der­nières an­nées des ré­serves pour faire face aux im­pré­vus que peuvent re­pré­sen­ter d’éven­tuelles pour­suites, des dé­fi­cits des ré­gimes de re­traite, des chutes im­por­tantes de neige ou des hausses de taux d’in­té­rêt, etc.

Il a par­lé à cet égard d’une « ges­tion res­pon­sable ».

Il est al­lé dans le même sens pour tout ce qui a concer­né la dette de la Ville de Saint-Jérôme.

Aux dires de M. La­cha­pelle, la dette jé­rô­mienne mé­rite qu’on y porte at­ten­tion, (« on s’en pré­oc­cupe de­puis quatre ans »), mais la si­tua­tion se­rait loin de la vi­sion apo­ca­lyp­tique qu’en ont cer­tains.

« Des gens pensent que la ville conti­nue de s’en­det­ter. Ce n’est pas vrai. Quand il est ques­tion de dette, il est dif­fi­cile de com­pa­rer une ville avec une autre. Ce que je sais, sur­tout, c’est qu’on s’en va sur le bon cô­té… » a eu pour com­men­taire M.La­cha­pelle.

Sou­li­gnons que les états fi­nan­ciers de la Ville de Saint- Jérôme se­ront dis­po­nibles sur le site in­ter­net de la Ville au len­de­main de leur dé­pôt au conseil mu­ni­ci­pal, le 19 juin.

Ré­ponse aux ques­tions

La pré­sen­ta­tion des états fi­nan­ciers a été faite lun­di soir par la di­rec­trice des fi­nances, Mme Jo­hanne Coursol. Sa pré­sen­ta­tion avait été pré­cé­dée d’une autre, un peu moins sta­tique, de la part du di­rec­teur gé­né­ral ad­joint Pierre Rat­té, qui a dres­sé un por­trait de la Ville de Saint-Jérôme.

La ma­jeure por­tion de la soi­rée, longue de trois heures, a ser­vi à ré­pondre aux ques­tions, po­sées en ma­jo­ri­té au préa­lable au di­rec­teur gé­né­ral Éric La­cha­pelle, no­tam­ment sur un blogue mis sur pied à cet ef­fet. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to My­chel La­pointe

Jo­hanne Coursol a pré­sen­té les états fi­nan­ciers 2011.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.