Les per­sonnes han­di­ca­pées au coeur de la so­cié­té

À la Vieille-gare de Saint-jé­rôme

Le Nord - - ÉDUCATION - Fran­çoise Le Guen

Sa­me­di 2 juin, à la Vieille-Gare de SaintJé­rôme, quinze or­ga­nismes des Lau­ren­tides oeu­vrant au­près des per­sonnes han­di­ca­pées met­tant leurs éner­gie et créa­ti­vi­té en com­mun, or­ga­ni­sait une jour­née in­ter­ac­tive fa­mi­liale, pla­cée sous le thème « En­semble tout le monde y gagne».

Mal­gré la pluie le so­leil était dans les coeurs pour cette jour­née in­ter­ac­tive vi­sant à trans­for­mer les mythes et mettre en évi­dence l’hu­ma­ni­té des per­sonnes han­di­ca­pées au coeur de la so­cié­té.

Sen­si­bi­li­sa­tion

Dans le but de sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion aux dif­fé­rentes réa­li­tés vé­cues par les per­sonnes han­di­ca­pées et de fa­vo­ri­ser leur par­ti­ci­pa­tion so­ciale, les gens qui le vou­laient ont pu vivre l’ex­pé­rience d’une per­sonne han­di­ca­pée, par exemple en pre­nant un au­to­bus en chaise rou­lante.

L’évé­ne­ment était co­pré­si­dé par le chan­teur Boom Des­jar­dins et Paul Des­jar­dins, une per­sonne han­di­ca­pée im­pli­quée dans le sport adap­té de­puis plus de 30 ans. Boom Des­jar­dins était sur place avec sa gang de la Fa­brique des al­lu­més» créée par In­té­gra­tion- tra­vail Lau­ren­tides. Mi­chel Bé­lan­ger, lau­réat du Prix À part en­tière pour la ré­gion des Lau­ren­tides était éga­le­ment sur place.

Cette jour­née, dans le cadre de la Se­maine qué­bé­coise des per­sonnes han­di­ca­pées qui se tient du 3 juin 2012 au 9 juin 2012, a don­né un aper­çu de ce que peut si­gni­fier l’in­ac­ces­si­bi­li­té ar­chi­tec­tu­rale pour les per­sonnes han­di­ca­pées. Dans la réa­li­té, des obs­tacles aus­si évi­dents que des marches res­tent bien en place an­née après an­née.

Pho­tos de l’évé­ne­ment sur notre page Fa­ce­book. De­puis huit ans, Mi­chel Bé­lan­ger, conseiller en main- d’oeuvre, or­chestre avec pas­sion des ini­tia­tives des­ti­nées à mettre en lu­mière le po­ten­tiel hu­main et la force de tra­vail que re­pré­sentent les per­sonnes han­di­ca­pées.

En 2004, il a lan­cé le pro­jet J’ai Ma Place Au Tra­vail, afin de sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion à la pré­sence des per­sonnes han­di­ca­pées en em­ploi. L’ob­jec­tif de M. Bé­lan­ger : amé­lio­rer l’offre d’em­ploi aux per­sonnes han­di­ca­pées et, ul­ti­me­ment, ac­croître l’ou­ver­ture des en­tre­prises à leur faire une place.

Une cam­pagne de pro­mo­tion réunis­sant le chan­teur Boom Des­jar­dins, por­te­pa­role, les chambres de com­merce de Sainte- Adèle et Sainte- Agathe, le mi­lieu as­so­cia­tif, cultu­rel, gou­ver­ne­men­tal et les mé­dias fut donc or­ga­ni­sée afin de créer un mou­ve­ment col­lec­tif de sen­si­bi­li­sa­tion por­teur de trans­for­ma­tions so­ciales.

Dé­cou­lant du pro­jet, La Fa­brique des al­lu­més, ate­lier de fa­bri­ca­tion de bou­gies, a vu le jour et contri­bué à la créa­tion de quatre em­plois. La belle his­toire de ce pro­jet ré­side dans la mo­bi­li­sa­tion ex­cep­tion­nelle de gens d’in­fluence qui mettent à contri­bu­tion leurs pou­voirs res­pec­tifs dans le but de faire une dif­fé­rence dans la vie des per­sonnes han­di­ca­pées.

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Su­zanne Ché­nier, Yvon Brière, Jacques La­brosse, Gilles Ro­bert, Boom Des­jar­dins, Re­née Ar­se­nault et Pierre Dionne La­belle en­tourent Paul Des­jar­dins.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.