Fran­çois Le­gault veut faire un grand mé­nage

Le Nord - - ÉLECTION PARTIELLE ARGENTEUIL - Fran­çoise Le Guen

« Il y a un grand mé­nage à faire et c’est la pre­mière élec­tion avec un can­di­dat de la Coa­li­tion. C’est un très bon can­di­dat, il est connu dans la ré­gion. Il a dé­jà re­pré­sen­té les ci­toyens. Ce grand mé­nage com­mence avec Ma­rio La­fram­boise, » af­firme Fran­çois Le­gault lors de leur vi­site au Jour­nal le Nord dans le cadre d’une tour­née des mé­dias.

Le can­di­dat dans la cir­cons­crip­tion d’Ar­gen­teuil, bas­tion li­bé­ral, Ma­rio La­fram­boise est bien connu dans la ré­gion pour avoir été blo­quiste pen­dant 11 ans.

À l’ap­proche de l’élec­tion par­tielle dans Ar­gen­teuil, le 11 juin pro­chain, Fran­çois Le­gault place son can­di­dat, Ma­rio La­fram­boise, comme le meilleur choix des élec­teurs. «Il ya un grand mé­nage à faire et nous pro­po­sons de le com­men­cer ici dans Ar­gen­teuil, » clame M. Le­gault.

Édu­ca­tion, santé, éco­no­mie et cor­rup­tion, faire le grand mé­nage, sont les prio­ri­tés de La Coa­li­tion Ave­nir Qué­bec (CAQ).

Ré­gler les pro­blèmes

L’an­cien pé­quiste et l’an­cien blo­quiste se ral­lient donc et af­firment of­frir avec la Coa­li­tion de quoi ras­su­rer les na­tio­na­listes, au­tant fé­dé­ra­listes que sou­ve­rai­nistes. « Des gens qui ont à coeur l’ave­nir du Qué­bec. » « Lorsque j’ai quit­té le Par­ti qué­bé­cois en 2009, je trou­vais que la cause tour­nait en rond et em­pê­chait de ré­gler les pro­blèmes ur­gents. C’est pour­quoi est née la Coa­li­tion..»

Les pro­po­si­tions?

En édu­ca­tion, cou­per dans la bu­reau­cra­tie et abo­lir les com­mis­sions sco­laires. « Pour lut­ter contre le dé­cro­chage sur­tout ici dans la ré­gion de Saint-Jé­rôme, qui est de 25 % la moyenne au Qué­bec étant de 18 %. 600 mil­lions de dol­lars de dé­pense pour rem­plir des pa­piers! On doit le trans­fé­rer aux ser­vices aux élèves. » En santé, la Coa­li­tion pro­pose de cou­per les Agences de santé. « À Saint- Jé­rôme la moyenne d’at­tente à l’ur­gence est de 24 h ( 17 h au Qué­bec). C’est une ré­gion sous-fi­nan­cée.» Et la grande me­sure de la Coa­li­tion, « Of­frir un mé­de­cin de fa­mille pour chaque Qué­bé­cois. Ici, il en manque 155!»

Créer de bons em­plois, stop­per la cor­rup­tion

En éco­no­mie, « Il faut faire le mé­nage dans les cré­dits d’im­pôt aux en­tre­prises. Il faut ar­rê­ter de créer des em­plois à 10 $ de l’heure. Avec les 4 mil­liards de dol­lars ré­cu­pé­rés par le cré­dit d’im­pôt aux en­tre­prises, il est pos­sible de créer de bons em­plois». Der­nière prio­ri­té de la Coa­li­tion : faire le mé­nage dans la cor­rup­tion, au­tant au ni­veau mu­ni­ci­pal que pro­vin­cial. »

Et au su­jet du gou­ver­ne­ment en place : «Nous vi­vons une perte de lé­gi­ti­mi­té du gou­ver­ne­ment,» ex­plique M. Le­gault en par­lant de la ges­tion de la crise étu­diante.

La cir­cons­crip­tion d’Ar­gen­teuil est va­cante de­puis la dé­mis­sion du dé­pu­té et an­cien mi­nistre Da­vid Whis­sell. Au coeur d’une contro­verse, il a dû quit­ter ses fonc­tions. Com­men­tez cette nou­velle sur nos pages Fa­ce­book (fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Fran­çois Le­gault, en com­pa­gnie de Ma­rio La­fram­boise, can­di­dat de la Coa­li­tion dans Ar­gen­teuil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.