Le pé­quiste Ro­land Ri­cher sur­prend Lise Proulx

Après 46 ans de règne li­bé­ral

Le Nord - - ÉLECTION PARTIELLE ARGENTEUIL - My­chel La­pointe

Après 46 ans de do­mi­na­tion du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec, le com­té d’Ar­gen­teuil a bas­cu­lé dans le clan pé­quiste lun­di soir der­nier à la fa­veur de M.Ro­land Ri­cher qui a été élu avec quelque 500 voix de ma­jo­ri­té sur son ad­ver­saire li­bé­rale Lise Proulx, dans la cadre d’une élec­tion par­tielle.

Pour cette élec­tion où le taux de par­ti­ci­pa­tion a été de 42,36 %, Ro­land Ri­cher, un di­rec­teur d’école à la re­traite et mi­li­tant du Par­ti qué­bé­cois de­puis de nom­breuses an­nées, a ré­col­té 6 568 voix (36,16%) contre 6 067 (33,40%) pour Lise Proulx.

Ma­rio La­fram­boise, an­cien dé­pu­té blo­quiste du com­té d’Ar­gen­teuil-Pa­pi­neau-Mi­ra­bel et can­di­dat de la Coa­li­tion pour l’ave­nir du Qué­bec (CAQ) a ter­mi­né troi­sième avec une ré­colte de 3 887 voix (21,40 %). M.La­fram­boise avait joint ré­cem­ment les rangs de la CAQ, quelque temps avant le dé­clen­che­ment of­fi­ciel de l’élec­tion par­tielle.

On se sou­vien­dra que cette élec­tion par­tielle avait été ren­due né­ces­saire pour com­bler le siège lais­sé va­cant suite à la dé­mis­sion de M.Da­vid Whis­sell, ex-mi­nistre du Tra­vail qui a re­pré­sen­té les élec­teurs d’Ar­gen­teuil à l’As­sem­blée na­tio­nale pen­dant pas moins de 13 ans.

Mes­sage clair

Au mo­ment de com­men­ter les ré­sul­tats de l’élec­tion de lun­di soir, la chef pé­quiste Pau­line Ma­rois s’est dite d’avis que «pour le gou­ver­ne­ment li­bé­ral, ce soir marque le dé­but de la fin. Nous avons abat­tu une for­te­resse li­bé­rale et dans les pro­chaines se­maines, c’est le gou­ver­ne­ment au com­plet que nous al­lons dé­faire ».

Et en­core: «Les Qué­bé­cois d’Ar­gen­teuil ont en­voyé un mes­sage clair à Jean Cha­rest»…

Alors que M.Cha­rest par­lait de « ré­sul­tats par­ta­gés».

«Nous avons ga­gné dans La­fon­taine (une élec­tion par­tielle s’y te­nait éga­le­ment lun­di et le pré­sident du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec, M.Marc Tan­guay, l’a em­por­té fa­ci­le­ment). Ici dans Ar­gen­teuil, c’est par­tie re­mise…» de dire Jean Cha­rest, pré­sent pour sup­por­ter sa can­di­date Lise Proulx.

Tan­dis que le chef de la CAQ Fran­çois Le­gault par­lait sur­tout d’un contexte par­ti­cu­lier pour la for­ma­tion politique qui a vu le jour of­fi­ciel­le­ment il y a sept mois.

«C’est un dé­but. On est un jeune par­ti qui place ses briques une par une pour être ca­pable éven­tuel­le­ment d’of­frir aux Qué­bé­cois la seule équipe qui va per­mettre de se dé­bar­ras­ser de Jean Cha­rest. » Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to gra­cieu­se­té

Ro­land Ri­cher.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.