Le cou­rage de Ge­ne­viève Brien est ré­com­pen­sé

Le Nord - - NOS JEUNES - Ri­chard Pas­cone

Le Fo­rum jeu­nesse des Lau­ren­tides a choi­si Ge­ne­viève Brien pour re­pré­sen­ter la ré­gion des Lau­ren­tides le 15 sep­tembre pro­chain à Qué­bec lors de l’ac­ti­vi­té na­tio­nale de reconnaissance or­ga­ni­sée par le Se­cré­ta­riat à la jeu­nesse (SAJ).

Mme Brien au­ra la chance de se rendre à Qué­bec à l’As­sem­blée na­tio­nale pour être ho­no­rée avec les re­pré­sen­tants des autres ré­gions. De plus, elle re­ce­vra une bourse de 1000 $ as­so­ciée à cette reconnaissance na­tio­nale. C’est ac­ti­vi­té se veut un mo­ment pri­vi­lé­gié pour une ving­taine de jeunes âgées entre 18 et 35 ans pour re­con­naître à une plus grande échelle les gestes d’im­pli­ca­tions qui vi­saient l’amé­lio­ra­tion de la so­cié­té.

Dé­voué à la jeu­nesse

Ge­ne­viève Brien a été nom­mée am­bas­sa­drice des Coups de coeur jeu­nesse 2012 du Fo­rum dans la ca­té­go­rie com­mu­nau­taire. Cette jeune femme de 28 ans, très cou­ra­geuse, a su sur­mon­ter de grands obs­tacles. Après plu­sieurs an­nées dif­fi­ciles (pau­vre­té, iti­né­rance, vio­lence et toxi­co­ma­nie) Ge­ne­viève réus­sit tant bien que mal à s’en sor­tir. Sa bouée de sau­ve­tage fut l’écri­ture afin d’ex­té­rio­ri­ser ses pen­sées et son vé­cu.

Il y a trois ans, sa san­té s’étant sta­bi­li­sée, elle sou­hai­tait réa­li­ser son rêve : aider les jeunes à amé­lio­rer leur mode de vie et les aider à se sor­tir de l’iti­né­rance, l’ayant vé­cue elle-même. Elle ras­semble tous ses textes et en fait une pièce de théâtre ba­sée sur sa vie : Is­toire d’On­neur ou Is­toire d’Or­reur. Elle a fon­cé et mo­bi­li­sé plu­sieurs per­sonnes et par­te­naires à par­ti­ci­per bé­né­vo­le­ment à son pro­jet pour en faire un spec­tacle-bé­né­fice. Grâce à cette pièce de théâtre, elle a réus­si à re­cueillir près de 3000 $, somme qui lui a per­mis d’ache­ter du ma­té­riel et de l’équi­pe­ment qu’elle a dis­tri­bué à dif­fé­rents or­ga­nismes qui viennent en aide aux jeunes dé­mu­nis.

Ce n’est qu’un dé­but, car elle a en­core plu­sieurs pro­jets en tête pour aider ces jeunes de la rue et même qu’elle sou­haite éven­tuel­le­ment mettre sur pied un groupe com­mu­nau­taire qui ai­de­rait cette clien­tèle bien spé­ciale. Les va­leurs qu’elle prône dans toutes ses ac­tions sont le res­pect, l’en­traide, l’ou­ver­ture, la to­lé­rance, l’en­ga­ge­ment et l’au­to­no­mie ce qui fait d’elle un ex­cellent mo­dèle pour la jeu­nesse et une fière re­pré­sen­tante des Lau­ren­tides à l’ac­ti­vi­té na­tio­nale de reconnaissance.

Le Fo­rum avait in­vi­té la po­pu­la­tion à vo­ter pour Ge­ne­viève Brien ou Ge­ne­viève Fon­taine, les deux am­bas­sa­drices des Coups de coeur jeu­nesse éli­gibles à cette reconnaissance. Le pu­blic a fait son choix et a vo­té en plus grand nombre pour Ge­ne­viève Brien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.