Une pre­mière Fête de la Mois­son Au­ger

Une ini­tia­tive de la Bou­lan­ge­rie Au­ger de Saint-jé­rôme

Le Nord - - AFFAIRES - My­chel La­pointe

C’est au cours du mois der­nier qu’avait lieu à SaintPo­ly­carpe, en Mon­té­ré­gie, la Fête de la Mois­son Au­ger, une ini­tia­tive de Bou­lan­ge­rie Au­ger de Saint-Jé­rôme.

C’est ain­si que le di­rec­teur gé­né­ral de la Bou­lan­ge­rie Au­ger, M.Guillaume Tal­bot, avait convié ses em­ployés, par­te­naires et quelques clients à cé­lé­brer la mois­son 2012 et à ren­con­trer les agri­cul­teurs et les meu­niers qui contri­buent au suc­cès et à la qua­li­té ex­tra­or­di­naire du blé culti­vé au Qué­bec dont sont faits les pro­duits de la bou­lan­ge­rie jé­rô­mienne.

De la terre à votre as­siette

Il faut rap­pe­ler que, de­puis 2007, la Bou­lan­ge­rie Au­ger fait la pro­mo­tion et dé­ve­loppe des re­cettes uniques faites à 100 % de blé du Qué­bec, culti­vé sans pes­ti­cide et en agri­cul­ture de proxi­mi­té.

À ce qu’on nous dit, le blé de l’an­née 2012 se­ra de grande qua­li­té et en quan­ti­té abon­dante!

Cette pre­mière fête de la mois­son était l’oc­ca­sion, pour les di­ri­geants de l’en­tre­prise du bou­le­vard J.-F. Ken­ne­dy de «faire dé­cou­vrir le sé­rieux de la dé­marche amor­cée il y a dé­jà cinq ans par Au­ger pour re­don­ner du goût au pain de chez nous».

«Du blé culti­vé dans nos champs dans le res­pect de la terre, trans­for­mé sans in­trants chi­miques et avec une mé­thode de pa­ni­fi­ca­tion tra­di­tion­nelle et de la pas­sion, voi­là la re­cette du pain de nos an­cêtres. Le ré­sul­tat, nous le sen­tons et le goû­tons au­jourd’hui et nous sommes heu­reux de le par­ta­ger avec ceux qui y ont contri­bué!» de dire Guillaume Tal­bot, à cette oc­ca­sion.

Le fu­tur est por­teur

Au cours de la Fête de la Mois­son Au­ger, cer­tains par­ti­ci­pants ont eu l’oc­ca­sion d’ac­tion­ner les équi­pe­ments des agri­cul­teurs et de ré­col­ter eux-mêmes une par­tie des 45 000 tonnes de blé du Qué­bec né­ces­saires à la pro­duc­tion des pro­duits de la Bou­lan­ge­rie Au­ger. La vi­site des Mou­lins de Sou­langes leur a éga­le­ment per­mis d’as­sis­ter au pro­ces­sus de contrôle de qua­li­té et à la mou­ture du blé. «Pour Bou­lan­ge­rie Au­ger, le fu­tur est por­teur et les op­por­tu­ni­tés d’af­faires se mul­ti­plient in­di­quant bien la vo­lon­té des Qué­bé­cois de man­ger mieux, de man­ger qué­bé­cois, et la vo­lon­té des dé­taillants de suivre la mou­vance des pro­duits à faible em­preinte éco­lo­gique» de ra­jou­ter Guillaume Tal­bot.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.