Ma­rie-claude Molnar monte sur le po­dium

Jeux pa­ra­lym­piques de Londres

Le Nord - - JEUX PARALYMPIQUES - Ri­chard Pas­cone

La cy­cliste adè­loise Ma­rie-Claude Molnar a rem­por­té la mé­daille de bronze de l’épreuve du contre­la-montre in­di­vi­duel C4 à Brands Hatch, aux Jeux pa­ra­lym­piques de Londres, mer­cre­di.

Molnar a réus­si l’épreuve de 16 ki­lo­mètres en 26 mi­nutes 38,52 se­condes der­rière l’Amé­ri­caine Me­gan Fi­sher et l’Aus­tra­lienne Su­san Po­well. « Les étoiles étaient en­li­gnées cette jour­née-là, a dit Molnar. J’étais sui­vi en voi­ture par Éric, mon en­traî­neur, qui s’as­su­rait que je ne m’as­soyais pas sur un rythme. C’est un par­cours dif­fi­cile, donc ça fait mal, comme c’est sup­po­sé. On a eu une bonne pré­pa­ra­tion avec un bon en­traî­ne­ment. »

L’Adè­loise ob­tient sa pre­mière mé­daille aux Jeux de Londres. Elle avait ter­mi­né au pied du po­dium à la pour­suite in­di­vi­duelle lors du deuxième jour de com­pé­ti­tion. « D’al­ler sur le po­dium des Jeux ça donne des fris­sons étant don­né le nombre im­pres­sion­nant de gens qui se sont dé­pla­cé pour voir les courses, à Brands Hatch, lieu de com­pé­ti­tion des courses sur route. Il y avait au-de­là de 3 000 per­sonnes.

En 2005, Ma­rie-Claude Molnar a été frap­pée par un ca­mion qui ve­nait à 110km/h, ce qui a en­traî­né un trau­ma­tisme crâ­nien. Comme le sport oc­cu­pait une grande place dans sa vie, elle a re­fu­sé de lais­ser cet ac­ci­dent l’em­pê­cher de concou­rir. Elle 2011, elle rem­por­tait la mé­daille de bronze aux Jeux pa­ra­pa­na­mé­ri­cains, au Mexique. Ce fut sa porte d’en­trée pour vivre ses pre­miers Jeux pa­ra­lym­piques, à Londres.

(Pho­to: Phil­lip Maccal­lum/ Ca­na­dian Pa­ra­lym­pic Com­mit­tee)

Ma­rie-Claude Molnar de Sainte-Adèle est mon­tée sur la troi­sième marche du po­dium, mer­cre­di der­nier, aux Jeux pa­ra­lym­piques de Londres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.