Les si­gna­le­ments en hausse dans les Lau­ren­tides

En pour­cen­tage su­pé­rieur à l’en­semble du Qué­bec

Le Nord - - PROTECTION DE LA JEUNESSE - My­chel La­pointe

Les di­rec­teurs de la pro­tec­tion de la jeu­nesse (DPJ) du Qué­bec ont ren­du pu­blic lun­di der­nier leur bi­lan an­nuel et le nombre de si­gna­le­ments connaît une hausse su­pé­rieure dans la ré­gion des Lau­ren­tides, com­pa­ra­ti­ve­ment à l’en­semble du Qué­bec.

De fa­çon gé­né­rale, au cours de la der­nière an­née, les DPJ ont trai­té 77 244 si­gna­le­ments, ce qui re­pré­sente en moyenne 211 si­tua­tions d’en­fants si­gna­lées quo­ti­dien­ne­ment au Qué­bec.

Dans les faits, les DPJ et leurs équipes doivent faire face de­puis cinq ans à une hausse cu­mu­la­tive des si­gna­le­ments qui gé­nère une im­por­tante pres­sion sur l’en­semble du réseau des centres jeu­nesse du Qué­bec.

Por­trait ré­gio­nal

Pour la ré­gion des Lau­ren­tides, ce sont 6 632 si­gna­le­ments qui ont été trai­tés par le DPJ cette an­née, en com­pa­rai­son de 6 354 l’an­née der­nière pour une aug­men­ta­tion de 4 % et une moyenne de 18 si­gna­le­ments par jour.

Les deux mo­tifs de si­gna­le­ment re­te­nus les plus fré­quents de­meurent la né­gli­gence avec 38,2 % (elle est de 36 % à l’échelle du Qué­bec) et l’abus phy­sique avec 26 % (27,6 % au ni­veau du Qué­bec).

Si­tua­tion in­quié­tante

En­core plus in­quié­tant,

les cas de

Pho­to à titre in­di­ca­tif

Pour la ré­gion des Lau­ren­tides, ce sont 6 632 si­gna­le­ments qui ont été trai­tés par le DPJ cette

an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.