« Croire en ses rêves » - De­nis Fu­gère

La coupe Stan­ley à Saint-jé­rôme

Le Nord - - HOCKEY JUNIOR - Ri­chard Pas­cone

Jeu­di après-mi­di, le re­cru­teur ama­teur des Kings de Los An­geles, De­nis Fu­gère, a per­mis aux ama­teurs de hockey jé­rô­miens de réa­li­ser un rêve en tou­chant la coupe Stan­ley. Pen­dant ce temps, les joueurs des Pan­thères se dis­pu­taient la coupe dans la rue.

« Je vou­lais re­don­ner au hockey mi­neur de la ré­gion et je vou­lais per­mettre à au moins un de ces jeunes de croire en ses rêves. J’ai en­tré dans la Ligue na­tio­nale à 53 ans. Ça m’a per­mis de réa­li­ser mon rêve. Je veux juste per­mettre à un de ces jeunes de réa­li­ser le sien, » ex­plique De­nis Fu­gère qui a choi­si de par­ta­ger son mo­ment avec les Jé­rô­miens bien qu’il n’avait la coupe que pour quelques heures. « De 10 h à 11 h, on a pris des pho­tos sur mon ba­teau à la ma­ri­na de La­chine. C’était un autre de mes rêves. »

Comme tous les autres ama­teurs, M. Fu­gère sou­haite que le re­tour du hockey de la Ligue na­tio­nale bien­tôt. « Je crois qu’on va pro­ba­ble­ment re­prendre pour le 1er dé­cembre, mais ce n’est que le pro­nos­tique d’un fan, » in­dique-t-il au su­jet du lock-out.

Joé Du­bé sou­lève la coupe

C’est l’équipe du ca­pi­taine Joé Du­bé qui a rem­por­té la coupe Stan­ley de­vant la ré­si­dence de M. Fu­gère. « C’est un fee­ling in­croyable, dit-il. De­puis que tu es jeune, tu penses à ça et là, je l’avais au bout des bras. Au dé­but, on jouait pour le fun, mais quand on a dit que c’était pour la coupe, tout le monde s’est don­né, c’était vrai­ment in­tense.

Le meilleur mar­queur de la Ligue de hockey ju­nior AAA du Qué­bec croit que son équipe a ce qu’il faut pour rem­por­ter les grands hon­neurs cette sai­son. «Je pense qu’on va avoir une grosse sai­son. Le dé­but re­pré­sente beau­coup ce qu’on at­tend. On a en­core plu­sieurs joueurs qui ont per­du en fi­nale. On sait c’est quoi perde en fi­nale et cette an­née, on ne veut pas que ça ar­rive, » as­sure-t-il.

Des par­ti­sans com­blés

De­nis Fu­gère pour­ra dire mis­sion ac­com­plie. Il au­ra com­blé une cen­taine de par­ti­sans de hockey pri­vés de leur sport pro­fes­sion­nel fa­vo­ri. Les Jé­rô­miens Ju­lie Pi­ché et Da­niel Le­blanc por­taient avec fier­té les cou­leurs du Ca­na­dien jeu­di. « La coupe est chez nous alors il faut en pro­fi­ter! Mon ma­ri et moi, on est de vrais fans de hockey, on trouve l’été long. On aime le Ca­na­dien et les Pan­thères, » in­dique Mme Pi­ché.

« Ça fait un plai­sir im­mense de voir ça. C’est la pre­mière fois qu’on peu la voir de près et lui tou­cher. C’est un hon­neur vrai­ment spécial pour nous. J’ai vu le Ca­na­dien la ga­gner de­puis ma tendre en­fance. Mon père était un fan des Ca­na­diens. On a même ache­té une brique en son hon­neur à cô­té de son idole Mau­rice Ri­chard qui était son idole. » Vi­si­tez notre page Fa­ce­book pour voir notre ga­le­rie pho­to de l’évé­ne­ment (fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord).

(Pho­to: Ri­chard Pas­cone)

De­nis Fu­gère tient la coupe Stan­ley qu’il a fiè­re­ment ga­gnée en juin der­nier. À ses cô­tés le pré­sident et di­rec­teur gé­né­ral des Pan­thères de Saint-Jé­rôme, Bill Hat­tem.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.