«Le moindre don est es­sen­tiel» - Jo­ce­lyne Ca­zin

Lan­ce­ment de la Cam­pagne de Fi­nan­ce­ment «Grand Pu­blic» de la Mai­son de soins pal­lia­tifs de la Ri­vière-du-nord (MSPRN)

Le Nord - - SANTÉ - Fran­çoise Le Guen

La Mai­son de soins pal­lia­tifs de la Ri­viè­re­du- Nord ( MSPRN) a pro­cé­dé au lan­ce­ment de sa cam­pagne des­ti­née au « Grand pu­blic » le 5 no­vembre der­nier. L’am­bas­sa­drice de la MSPRN, Jo­ce­lyne Ca­zin, lance un ap­pel à la population de la ré­gion des Lau­ren­tides à pro­cé­der à l’achat d’une brique afin de fi­nan­cer les opé­ra­tions de la Mai­son. Cette brique sym­bo­lique au coût de 1000 $ est une fa­çon concrète, pour toute la population, de par­ti­ci­per à ce pro­jet d’agran­dis­se­ment.

La cam­pagne de fi­nan­ce­ment, sous le thème « Une mai­son qui gran­dit » , a été lan­cée en avril der­nier. Elle a pour but de ré­pondre aux be­soins sans cesse gran­dis­sants en hé­ber­ge­ment pal­lia­tif dans la ré­gion des Lau­ren­tides, en pro­cé­dant à l’ajout de trois chambres sup­plé­men­taires aux neuf chambres dé­jà exis­tantes. La cam­pagne « Grand Pu­blic » vient s’ajou­ter à l’ef­fort sou­te­nu des en­tre­prises et des fon­da­tions afin que la Mai­son conti­nue d’of­frir des ser­vices gra­tuits et de qua­li­té aux per­sonnes en fin de vie, sans égard à leur âge, et à leur fa­mille.

Ap­pel à la population

Ma­dame Ca­zin a rap­pe­lé l’im­por­tance de per­mettre à la population de par­ti­ci­per à cette cam­pagne puisque c’est pour la population des Lau­ren­tides que la Mai­son est là. Un programme de re­con­nais­sance en lien avec l’achat de brique a éga­le­ment été mis au point et il est pos­sible de ré­par­tir le don sur une pé­riode de 5 ans.

«La der­nière cam­pagne a rap­por­té 300 000 $. Cette cam­pagne est un dé­fi. Le moindre don est es­sen­tiel. Nous lan­çons une in­vi­ta­tion à toute la population à par­ti­ci­per, » in­siste l’am­bas­sa­drice qui confie que « la pro­po­si­tion de dire oui au titre d’Am­bas­sa­drice de la Mai­son de soins pal­lia­tifs de la Ri­vière- du- Nord ar­rive à un mo­ment dans ma vie où les ha­sards n’ont pas leur place. Les der­niers mois avec ma mère ma­lade, jus­qu’à son der­nier souffle, m’ont per­mis de com­prendre l’im­por­tance de bien ac­com­pa­gner quel­qu’un jus­qu’à la fin de sa vie, dans le res­pect, dans la di­gni­té et aus­si, dans la com­pas­sion.»

Le pre­mier ob­jec­tif de cette cam­pagne est d’in­for­mer le pu­blic. « Ce qui est mé­con­nu est la gra­tui­té des ser­vices! » , pré­cise An­drée Wil­sey, membre du co­mi­té de cam­pagne et du con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion. En ef­fet, pour Lu­cie Pa­pi­neau et An­drée Wil­sey, res­pon­sables du co­mi­té « Grand Pu­blic » , cette cam­pagne vise deux ob­jec­tifs ma­jeurs : in­for­mer la population sur les ser­vices of­ferts à la Mai­son et re­cueillir du fi­nan­ce­ment afin d’as­su­rer la pé­ren­ni­té des ser­vices. Les res­pon­sables tiennent à rap­pe­ler que tous les dons re­cueillis, peu im­porte le mon­tant, sont es­sen­tiels dans la pour­suite de la mis­sion de la Mai­son.

La Mai­son de soins pal­lia­tifs

Fon­dée en 2006, la Mai­son de soins pal­lia­tifs

An­drée Wil­sey, Jo­ce­lyne Ca­zin (am­bas­sa­drice) et Lu­cie Pa­pi­neau ont don­né l’exemple en fai­sant cha­cune un don de 1 000 $ pour la Mai­son de soins pal­lia­tifs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.