Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale pré­oc­cu­pée par les at­teintes au droit de ma­ni­fes­ter

Le Nord - - GROUPES COMMUNAUTAIRES - Ma­thieu Ste-ma­rie

750 jeunes se sont réunis à l’Aca­dé­mie Lafontaine à Saint-Jé­rôme, le 3 no­vembre, pour le Con­grès an­nuel d’Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale in­ti­tu­lé « En marche pour la li­ber­té ».

Plu­sieurs confé­rences à sa­veurs in­ter­na­tio­nales étaient of­fertes telles que « La li­ber­té de ma­ni­fes­ta­tion : À qui la rue? », « L’ex­ploi­ta­tion des en­fants dans le monde » et « Di­ver­si­té sexuelle et éga­li­té entre les sexes ».

Une des fi­gures de proue de la grève étu­diante au prin­temps der­nier, Mar­tine Des­jar­dins, pré­si­dente de la Fé­dé­ra­tion étu­diante uni­ver­si­taire du Qué­bec (FEUQ), était de pas­sage à Saint-Jé­rôme pour la confé­rence sur le droit à l’édu­ca­tion.

Celle-ci s’est dite dé­çue que les dé­bats de fonds ai été éva­cués du­rant cette pé­riode mou­ve­men­tée. « On n’a ja­mais mis au­tant le mot édu­ca­tion dans la bouche des gens sans ja­mais en par­ler », af­firme-t-elle.

Néan­moins, ce mou­ve­ment de contes­ta­tion a pu re­don­ner confiance aux pro­chaines gé­né­ra­tions, se­lon elle. « Si on a pu se­mer une graine d’es­poir, on a réus­si une pe­tite par­tie de notre tâche », a-t-elle dit.

Les deux autres pa­né­listes, Béatrice Vau­grante, di­rec­trice gé­né­rale d’Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale, et Marc-André Cyr, spé­cia­liste des mou­ve­ments so­ciaux, ont par­lé, entre autres, de la vio­lence po­li­cière. « Le 13 no­vembre, nous al­lons faire une sor­tie pu­blique pour de­man­der une en­quête in­dé­pen­dante sur les ar­res­ta­tions po­li­cières », a an­non­cé Mme Vau­grante qui se dit pré­oc­cu­pée par les at­teintes au droit de ma­ni­fes­ter pa­ci­fi­que­ment.

Le ju­ge­ment GND

Du­rant la confé­rence, le Jour­nal LE NORD a vou­lu connaître la po­si­tion de Mar­tine Des­jar­dins sur le cas de l’ex-lea­der étu­diant Ga­briel-Na­deau-Du­bois qui a été trou­vé cou­pable d’ou­trage au tri­bu­nal. Mme Des­jar­dins a dé­non­cé la ju­di­cia­ri­sa­tion du conflit étu­diant, mais a ex­pli­qué ne pas pou­voir se pro­non­cer sur ce dos­sier. Elle a tou­te­fois re­con­nu le «cou­rage ex­cep­tion­nel» de l’an­cien co-porte-pa­role de la CLASSE.

Tout comme Mme Des­jar­dins, Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale n’a pas vou­lu com­men­ter ce ju­ge­ment.

Les jeunes ma­ni­festent dans la rue

À la fin du con­grès, les 750 jeunes ont en­va­hi les rues pour mar­cher pour la li­ber­té. Du­rant cette ma­ni­fes­ta­tion pa­ci­fique, les par­ti­ci­pants ont bran­di leurs pan­cartes et scan­dé des slo­gans. « Crions, plus fort, pour que per­sonne ne nous ignore », a scan­dé la foule.

Cette marche se vou­lait sym­bo­lique. « Plu­sieurs jeunes n’ont en­core ja­mais ma­ni­fes­té dans la rue et nous vou­lons qu’il sache que c’est im­por­tant de le faire dans un pays dé­mo­cra­tique. C’est un moyen très ef­fi­cace pour faire avan­cer les choses », a ex­pli­qué Anne Sainte-Ma­rie, res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions d’Am­nis­tie in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.