Pour­quoi pas la lec­ture en ca­deau?

Un ob­jec­tif de 30 900 livres

Le Nord - - IMPLICATION - My­chel La­pointe

Met­tez un livre dans les mains d’un en­fant et vous lui ou­vrez le monde. Mal­heu­reu­se­ment, plu­sieurs jeunes de la ré­gion ne peuvent pro­fi­ter d’un tel avan­tage. Il y a par contre de l’es­poir…

En ef­fet, dans le cadre de la 14e édi­tion de La lec­ture en ca­deau, la Fondation pour l’al­pha­bé­ti­sa­tion et la porte-pa­role du programme, la co­mé­dienne Ma­rie Turgeon, vous offrent l’oc­ca­sion de po­ser un geste en ce sens en vous in­vi­tant à ache­ter un livre neuf à un en­fant pauvre de votre ré­gion.

Par­ta­ger son plai­sir

Par ce simple geste, vous contri­buez à pré­ve­nir les dif­fi­cul­tés de lec­ture et d’écri­ture pou­vant me­ner au dé­cro­chage sco­laire, puis à l’anal­pha­bé­tisme. L’ob­jec­tif et am­bi­tieux, mais réa­li­sable: amas­ser 30 900 livres!

«J’in­vite le grand pu­blic à par­ta­ger son plai­sir de lire avec les jeunes» note Ma­rie Turgeon. «Pour­quoi ne pas choi­sir un livre que vous ou vos en­fants avez ai­mé et l’of­frir à un jeune Qué­bé­cois dé­fa­vo­ri­sé? Uti­li­sez le si­gnet in­clus dans la trousse de don (voir ex­pli­ca­tions plus bas) pour ré­di­ger un mot d’en­cou­ra­ge­ment per­son­na­li­sé à l’en­fant qui re­ce­vra votre livre. Don­nez la pi­qûre de la lec­ture aux tout-pe­tits afin de les pré­pa­rer à l’école et fa­vo­ri­ser leur réus­site sco­laire».

Agir tôt

En ma­tière de lec­ture, on ne com­mence ja­mais trop tôt pour in­ci­ter les jeunes à en dé­cou­vrir les bien­faits.

«Une étude pan­ca­na­dienne in­ti­tu­lée Le point sur la pe­tite en­fance 3, cha­peau­tée par la Fondation de la fa­mille Mar­ga­ret & Wallace McCain, dé­montre qu’il faut in­ter­ve­nir de fa­çon pré­coce dans la vie des en­fants afin de leur per­mettre de prendre un bon dé­part à l’école et pour toute la vie» fait re­mar­quer Mme Diane Mo­ckle, di­rec­trice gé­né­rale de la Fondation pour l’al­pha­bé­ti­sa­tion.

En ce sens, l’étude sou­ligne l’im­por­tance de la lec­ture quo­ti­dienne faite aux en­fants d’âge pré­sco­laire dans l’ac­qui­si­tion du vo­ca­bu­laire es­sen­tiel à la réus­site à l’école. C’est dans cet es­prit que La lec­ture en ca­deau s’unit cette an­née au programme Naître et gran­dir de la Fondation Lu­cie et André Cha­gnon pour rap­pe­ler au pu­blic l’im­por­tance d’of­frir des livres aux tout­pe­tits de 0 à 4 ans. Lire en fa­mille En outre, on ne s’éton­ne­ra guère du fait que les pa­rents qui lisent ré­gu­liè­re­ment à la mai­son trans­mettent le plai­sir de lire à leurs en­fants.

En fait, il est prou­vé que les pa­rents jouent un grand rôle dans la re­la­tion qu’au­ra un jeune avec la lec­ture.

La lec­ture en ca­deau est un moyen de sen­si­bi­li­ser les pa­rents à l’im­por­tance de leur ap­port dans l’édu­ca­tion de leur fa­mille.

À cet égard, la ligne In­fo-Al­pha (1 800 3619142) peut aus­si les ai­der à s’ou­tiller pour rem­plir plei­ne­ment ce rôle.

Trousse de don

De fa­çon claire, au cours des mois de no­vembre et dé­cembre, ache­tez un livre jeu­nesse neuf et de­man­dez la trousse de don de La lec­ture en ca­deau dans l’une des 150 li­brai­ries (Coopsco des Lau­ren­tides-UQO, Coopsco des Lau­ren­tides-Cé­gep de Saint-Jé­rôme et Renaud-Bray du Car­re­four du Nord) ou bi­blio­thèques par­ti­ci­pantes (les trois bi­blio­thèques mu­ni­ci­pales de Saint-Jé­rôme).

Cette trousse com­prend un si­gnet-dé­di­cace qui per­met d’écrire un mot à l’en­fant ain­si qu’une carte pos­tale pour re­ce­voir de ses nou­velles.

Pour tout sa­voir sur les lieux et ac­ti­vi­tés de col­lecte, ren­dez-vous à fon­da­tio­nal­pha­be­ti­sa­tion.org

Pho­to gra­cieu­se­té

«Don­nez la pi­qûre de la lec­ture aux tout­pe­tits afin de les pré­pa­rer à l’école et fa­vo­ri­ser leur réus­site sco­laire» sou­ligne la porte-pa­role Ma­rie Turgeon.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.