Un jour du Sou­ve­nir cé­lé­bré en grand

Le Nord - - AN­CIENS COM­BAT­TANTS - Fran­çoise Le Guen

Di­manche 11 no­vembre, 250 mi­li­taires et di­gni­taires ont par­ti­ci­pé à la pa­rade et à la cé­ré­mo­nie du jour du Sou­ve­nir au cé­no­taphe du parc La­belle. Une com­mé­mo­ra­tion avec une par­ti­ci­pa­tion par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tante cette an­née.

Lun­di 12 no­vembre, la Ville de Saint-Jé­rôme ac­cueillait une cin­quan­taine de membres de la Lé­gion royale ca­na­dienne et des re­pré­sen­tants du Royal 22e Ré­gi­ment à l’oc­ca­sion d’un tra­di­tion­nel dî­ner per­met­tant de sou­li­gner le jour du Sou­ve­nir.

Une pa­rade

Pré­sen­tées an­nuel­le­ment à Saint-Jé­rôme, les cé­lé­bra­tions du jour du Sou­ve­nir, en rap­pel de la si­gna­ture de l’Ar­mis­tice met­tant un terme à la Pre­mière Guerre mon­diale en 1918, ont ren­du hom­mage aux an­ciens com­bat­tants de chez nous qui ont ris­qué leur vie (dont cer­tains en sont dé­cé­dés) pour nous per­mettre de vivre dans un pays libre de toutes contraintes.

En partenariat avec la Lé­gion Royale du Ca­na­da de Saint-Jé­rôme, c’est un re­grou­pe­ment de 250 par­ti­ci­pants, dont le 4e ba­taillon du 22e Ré­gi­ment, l’école des langues, la Lé­gion Royale du Ca­na­da, les Vé­té­rans UN-NA­TO du Ca­na­da, les ca­dets de l’air et de terre ain­si que des mi­li­taires ac­tifs dans les forces ar­mées ca­na­diennes qui par­ti­ci­paient cette an­née à la cé­lé­bra­tion. Le vé­hi­cule of­fi­ciel du Re­grou­pe­ment des Vé­té­rans UN-NA­TO du Ca­na­da mu­ni de ses dra­peaux of­fi­ciels fer­mait la pa­rade.

«Re­don­ner aux vé­té­rans leur di­gni­té»

« Mes amis, l’an der­nier, mes col­lègues dé­pu­tés et moi avons vo­té l’en­voi de troupes ca­na­diennes en Ly­bie. Je dois vous l’avouer, ce fut l’une des plus graves et dif­fi­ciles dé­ci­sions que j’ai prises dans ma vie. Comme par­le­men­taires, nous avons tous sou­dai­ne­ment res­sen­ti la lourde res­pon­sa­bi­li­té qui nous in­combe face à nos en­ga­ge­ments in­ter­na­tio­naux et en­vers les hommes et les femmes qui as­sument nos dé­ci­sions po­li­tiques sur les champs de ba­taille. C’est pour­quoi nous de­vons être à la hau­teur de leur sa­cri­fice. Si nous ren­dons au­jourd’hui hom­mage à la mé­moire de ceux et celles qui ont don­né leur vie loin de chez eux dans les conflits ar­més, nous ap­pe­lons aus­si la paix de tous nos voeux et nous prions pour que ceux qui servent leur pays en ce mo­ment nous re­viennent en san­té, » a dé­cla­ré le dé­pu­té Pierre Dionne La­belle, rap­pe­lant que 100 000 Ca­na­diens et Ca­na­diennes ont sa­cri­fié leur vie de­puis la Pre­mière Guerre mon­diale.

En ter­mi­nant, l’élu néo-dé­mo­crate a lan­cé un ap­pel pour une re­con­nais­sance adé­quate des be­soins des an­ciens com­bat­tants.

Plus de 13 mil­lions de co­que­li­cots

«Chaque mois de no­vembre, plus de 13 mil­lions de co­que­li­cots fleu­rissent au Ca­na­da. Ils fleu­rissent sur les ves­tons, robes, cha­peaux de près de la moi­tié de la po­pu­la­tion, et ils ont fleu­ri de­puis 1921, té­moi­gnait de son cô­té le dé­pu­té pro­vin­cial, Jacques Du­ches­neau. […] C’est la trace d’une plaie qu’on au­ra, an­née après an­née. Une trace dans notre his­toire, qu’on n’ou­blie­ra ja­mais. […]

Dis­cours dans le­quel il ci­tait le père De­nis Ed­ward O’Brien USMC : « C’est le sol­dat, pas le jour­na­liste qui nous a don­né la li­ber­té de presse. C’est le sol­dat, pas le poète qui nous a don­né la li­ber­té de pa­role. C’est le sol­dat, pas l’or­ga­ni­sa­teur qui nous a don­né la li­ber­té de ma­ni­fes­ter. C’est le sol­dat qui sa­lue le dra­peau, qui sert le dra­peau, et dont le cer­cueil est re­cou­vert du dra­peau qui per­met au pro­tes­ta­taire de brû­ler le dra­peau ».

Sa­luer le cou­rage

Lun­di 12 no­vembre, le maire de Saint-Jé­rôme, Marc Gas­con et des membres du conseil mu­ni­ci­pal étaient pré­sents pour sa­luer le cou­rage des an­ciens com­bat­tants. À cette oc­ca­sion, Marc Gas­con sou­li­gnait que « La Ville de Saint-Jé­rôme est fière de vous comp­ter par­mi ses ci­toyens et elle re­con­naît l’im­por­tance du rôle que vous avez joué à titre de mi­li­taires. Nous avons le bon­heur cette an­née de re­ce­voir éga­le­ment les re­pré­sen­tants du Royal 22e Ré­gi­ment qui ont mar­qué l’his­toire de SaintJé­rôme. Un grand nombre de Jé­rô­miens a ser­vi sous ce com­man­de­ment. Au cours de l’an­née 2013, ce ré­gi­ment fê­te­ra ses 100 ans d’exis­tence.»

Autre texte page 18. Pho­tos sur notre page Fa­ce­book. (http://www.fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord)

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Jour du Sou­ve­nir à Saint-Jé­rôme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.