Deux man­dats pour Ro­land Ri­cher

La san­té et les re­la­tions avec les ci­toyens

Le Nord - - POLITIQUE PROVINCIALE - My­chel La­pointe

Le dé­pu­té d’Ar­gen­teuil, Ro­land Ri­cher, a été nom­mé ré­cem­ment membre de la com­mis­sion de la san­té et des ser­vices so­ciaux ain­si que membre de la com­mis­sion des re­la­tions avec les ci­toyens. Ces deux res­pon­sa­bi­li­tés par­le­men­taires s’ajoutent à celle qu’on lui avait at­tri­buée, un peu plus tôt, comme membre du Bu­reau de l’As­sem­blée na­tio­nale.

«C’est avec grand plai­sir que j’ai ac­cep­té mes nou­velles res­pon­sa­bi­li­tés au sein de deux com­mis­sions par­le­men­taires. Avec tous les be­soins en san­té et ser­vices so­ciaux dans Ar­gen­teuil comme ailleurs au Qué­bec, je pour­rai jouer un rôle en­core plus ac­tif pour faire bou­ger les choses sur le plan po­li­tique en cette ma­tière. Même chose pour tout ce qui concerne les re­la­tions avec les ci­toyens, qui en­globe plu­sieurs com­pé­tences, dont les aî­nés» de com­men­ter Ro­land Ri­cher.

Pre­mier dis­cours

Par ailleurs, le dé­pu­té d’Ar­gen­teuil a bri­sé la glace il y a quelques jours à l’As­sem­blée na­tio­nale en y pro­non­çant son pre­mier dis­cours, de­puis son élec­tion du 4 sep­tembre der­nier.

Il s’ag­ssait, faut-il le pré­ci­ser de la pre­mière ap­pa­ri­tion de M.Ri­cher à l’As­sem­blée na­tio­nale, mal­gré qu’il ait rem­por­té deux élec­tions.

La chose étant que Ro­land Ri­cher avait été élu une pre­mière fois en juin der­nier, à la fa­veur d’une élec­tion par­tielle, mais il n’avait pas eu l’oc­ca­sion de sié­ger avant que l’ex- pre­mier mi­nistre Jean Cha­rest ne dé­clenche des élec­tions gé­né­rales à la fin de l’été der­nier.

Pour son pre­mier dis­cours, Ro­land Ri­cher a pro­fi­té des 15 mi­nutes qui lui étaient ac­cor­dées pour faire des liens entre le conte­nu du dis­cours inau­gu­ral de la pre­mière mi­nistre Pau­line Ma­rois et la cir­cons­crip­tion d’Ar­gen­teuil.

Le dé­pu­té a abor­dé les ques­tions de la san­té, du trans­port, de l’éco­no­mie, de la ru­ra­li­té, des élec­tions à dates fixes, et bien sûr, d’édu­ca­tion.

« Les élec­trices et élec­teurs d’Ar­gen­teuil m’ont élu, entre autres, pour que je sois leur voix à l’As­sem­blée na­tio­nale à Qué­bec, et je compte bien rem­plir ce man­dat. Ils peuvent comp­ter sur moi» de pro­mettre le dé­pu­té Ri­cher.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.