La salle Wil­frid-pel­le­tier pour Anne-ma­rie Fa­niel

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET SPECTACLES - Fran­çoise Le Guen

La so­pra­no Anne-Ma­rie Fa­niel ac­com­plit son rêve. Ce 30 no­vembre, elle se­ra sur la scène de la salle Wil­frid-Pel­le­tier de la Place des Arts, et pré­sen­te­ra Vin­cerò, une nou­velle pro­duc­tion en­tiè­re­ment qué­bé­coise, com­po­sée par le Blain­vil­lois Marc Pro­ven­çal.

La Lau­ren­tienne se­ra ac­com­pa­gnée de 400 cho­ristes sur scène. 350 pro­viennent des Lau­ren­tides, dont la cho­rale de l’Aca­dé­mie Lafontaine, la cho­rale de Mme Desneiges Si­mard de Saint-Sau­veur, la cho­rale Val-desMonts de Pré­vost et les cho­ristes de M. Fré­dé­ric Vo­gel de Saint-Jé­rôme.

«Je vain­crai»,

Une se­maine à peine après son lan­ce­ment au Théâtre Co­ro­na ( 8 août 2012), l’al­bum Vin­cerò d’Anne-Ma­rie Fa­niel s’est his­sé dans le top 10 des meilleurs ven­deurs des mu­siques du monde. La so­pra­no nous y fait dé­cou­vrir toute la puis­sance et les nuances cha­leu­reuses de ses in­ter­pré­ta­tions, sur des mu­siques et une réa­li­sa­tion si­gnées Marc Pro­ven­çal. En­suite, tout s’en­chaine très vite. Elle est re­mar­quée. Elle re­çoit un coup de té­lé­phone lui de­man­dant si elle est libre le 30 no­vembre : «on fait Wil­frid-Pel­le­tier et après on fait une tour­née mon­diale, ça vous convient ?»

Vin­cerò, «je vain­crai», c’est l’émo­tion, la pas­sion, la beau­té… la vie parce que Anne- Ma­rie Fa­niel sou­haite avant tout trans­mettre un mes­sage aux gens qui écoutent et res­sentent sa mu­sique et, à tra­vers sa voix, tou­cher les gens droit au coeur, et leur faire réa­li­ser qu’ils ont eux aus­si ce fa­bu­leux pou­voir créa­teur an­cré en eux.

Épo­pée gran­diose

«Le spec­tacle est une épo­pée gran­diose du mul­ti mé­dia, la meilleure équipe au ni­veau des éclai­rages, 3id Design, épique, très puis­sant, avec les mes­sages de Vin­cerò, ex­trê­me­ment pre­nant, dense, rem­pli spi­ri­tuel­le­ment et émo­ti­ve­ment, »met en re­lief Anne-Ma­rie Fa­niel. Un spec­tacle à grand dé­ploie­ment où théâtre, cirque et multimédia s’al­lient à sa voix.

En­suite, ce se­ra la tour­née mon­diale, le Ja­pon et la Chine, Londres, Du­bai, l’Eu­rope.

Sa fille de 13 ans, Cla­ra, se­ra de la tour­née et mon­te­ra sur scène avec elle pour la chan­son Cou­rage

« On est ex­ci­té, on tra­vaille très fort, nous livre Anne-Ma­rie Fa­niel. J’ai re­ti­ré les pièces opé­ra­tique et gar­dé uni­que­ment l’uni­vers de Pro­ven­çal. Une mu­sique puis­sante, gal­va­ni­sante. »

Exul­ter

«Ce spec­tacle c’est une dé­charge éner­gé­tique, un char d’amour que vont re­ce­voir les gens ce soir-là, » nous dé­voile son com­pa­gnon, Pa­trick Bol­duc des Pro­duc­tions Triomphe.

«Je de­mande aux gens qui vont ve­nir au show de s’ex­pri­mer, ce n’est pas un concert. Criez, pleu­rez, ex­pri­mez-vous, dan­sez. Ce n’est pas sclé­ro­sé; c’est un spec­tacle fait pour exul­ter!» ajoute la so­pra­no.

«N’ab­di­quez ja­mais»

« Par­fois on ne sait pas pour­quoi on conti­nue sur une ave­nue qui est dif­fi­cile, ou qui ne res­semble pas à notre rêve, mais si on ne lâche ja­mais le but, on va s’aper­ce­voir que c’était des étapes de pré­pa­ra­tion. En fin de compte, on a bâ­ti à tra­vers tout ça pour y ar­ri­ver. C’est le mes­sage que je veux pas­ser. La souf­france n’est pas un pas­sage obli­gé. Ça va plus vite dans la lu­mière. Je veux dire de ne pas re­cher­cher la souf­france comme un moyen de com­prendre, ou une bo­ni­fi­ca­tion de l’être. On peut com­prendre au­tre­ment. Vin­cerò, c’est tout ça. La vie est très courte, et ce temps-là doit être em­ployé à exul­ter, à l’amour, à la joie, et c’est à tra­vers la joie que nous al­lons pro­pa­ger que nous ai­dons. C’est en réa­li­sant nos rêves, des ap­pels de notre âme. Vi­vez, soyez heu­reux, re­cher­chez le bon­heur, fuyez le mal­heur. L’amour vain­cra, n’ab­di­quez ja­mais. La dif­fé­rence entre vaincre et échouer c’est juste une ques­tion de temps. Tel est le mes­sage de Vin­cerò,» té­moigne Anne-Ma­rie Fa­niel. «Je chante parce que j’ai un rôle à jouer, une mis­sion. L’amour de soi-même et par consé­quent des autres va vaincre, avec des actes, des gestes, des pa­roles, laisse tom­ber la so­pra­no. Écou­tez à l’in­té­rieur parce que cet amour-là at­tend qu’on le re­con­naisse et cet amour-là nous sauve. On ne veut pas être mo­ra­li­sa­teur, c’est notre ex­pé­rience, on est dans un monde de tous les possibles. C’est mon mes­sage. Je suis au ser­vice des gens. Je vais jus­qu’au bout. La joie j’y tra­vaille moi aus­si.» Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (fa­ce­book.com/ Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to gra­cieu­se­té

Anne-Ma­rie Fa­niel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.