Ja­cinthe Pot­vin re­trouve les planches

«Le plus court che­min entre l’école et la mai­son»

Le Nord - - SPECTACLE - Fran­çoise Le Guen

Un re­tour

Ja­cinthe Pot­vin s’ins­pire lar­ge­ment de ses an­nées de tra­vail comme co­mé­dienne au sein du Théâtre de Car­ton, un col­lec­tif de créa­tion par­mi les plus im­por­tants des an­nées 70- 80, qui pri­vi­lé­gie un théâtre por­té par l’émo­tion, aux pré­oc­cu­pa­tions pro­fon­dé­ment hu­ma­nistes. Elle nous parle au­jourd’hui de la der­nière créa­tion de Ma­thieu Fran­çois et les autres… co­mis en scène par elle- même et Yves Da­ge­nais, « Le plus court che­min entre l’école et la mai­son » . la co­mé­dienne re­trouve les planches, du­rant 50 mi­nutes, après 15 ans d’ab­sence.

La pièce de théâtre, pour tout pu­blic, dès 6 ans, s’adresse «

aux en­fants et à leurs adultes. Avec un texte de Jean-Rock Gau­dreault, qui nous touche. Nous tra­vaillons en­semble de­puis 16 ans, c’est un des au­teurs phares en théâtre jeune pu­blic, » nous ex­plique Ja­cinthe Pot­vin. Elle se­ra seule sur scène. « C’est un grand bon­heur de re­ve­nir sur scène. Après 15 ans de mise en scène, je re­viens à mon mé­tier pre­mier avec mon oeil de met­teure en scène. »

« J’ai en­core be­soin de rê­ver, de faire rê­ver. Et nos en­fants ont be­soin de se faire ra­con­ter des his­toires fa­bri­quées à par­tir de cet in­gré­dient dont on ou­blie par­fois l’im­por­tance : le bon­heur de vivre,» par­tage la co­mé­dienne et met­teure en scène.

Poé­sie, phi­lo­so­phie…

La pièce est une in­cur­sion dans le monde de l’en­fance. Mi­chel Gou­let signe les dé­cors, Catherine Ga­douas la mu­sique. « C’est un conte, un uni­vers dé­col­lé. Mon per­son­nage, je l’ap­pelle «ma vieille pe­tite fille » a eu un coup de foudre pour Da­go­bert. Elle a eu peur, a man­qué la… pe­tite se­conde. Elle at­tend tou­jours Da­go­bert, qui ne pas­se­ra pas. La pièce est une belle mé­ta­phore qui porte les traces de l’en­fance.»

Le per­son­nage vit ca­ché, sur la route entre l’école et la mai­son. Elle ob­serve, veille, ima­gine des his­toires… Elle nous di­ra qu’elle est al­ler­gique à l’en­fance. Elle a peur de la vie, des autres, d’être re­je­tée, de ne pas être ai­mée. Cette peur qui nous em­pêche de plon­ger dans la vie et de par­tir à la conquête de nos rêves.»

Un uni­vers poé­tique qui aborde les grandes ques­tions de la vie. « De la poé­sie et beau­coup de fo­lie et de ten­dresse ! Nous, adultes, gar­dons les traces de ces grands bon­heurs ou mal­heurs, on est fait de tout ça. »

« Le plus court che­min entre l’école et la mai­son » se­ra pré­sen­té le di­manche 25 no­vembre à 15 h à Saint- Jé­rôme, juste après le Théâtre Rouge du Conser­va­toire d’art Dramatique de Mon­tréal ( 19 et 20 no­vembre 2012). « C’est le tout dé­but du par­cours. On part en France en mars !»

«Et on ac­cepte les adultes non ac­com­pa­gnés !» conclut Ja­cinthe Pot­vin. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to gra­cieu­se­té

Ja­cinthe Pot­vin

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.