«Ési­mé­sac» : un conte en­ga­gé

Le Nord - - DIVERTISSEMENT ET SPECTACLES - Fran­çoise Le Guen

En avant pre­mière à Saint-Jé­rôme, di­manche der­nier, le film de Luc Pi­card, scé­na­rio de Fred Pel­le­rin, avec la par­ti­ci­pa­tion de Luc Pi­card, «Ési­mé­sac». Un conte mo­ra­liste, conti­nui­té de la vie et de l’uni­vers de Saint-Élie-de-Cax­ton ins­tal­lé dans « Ba­bine ».

Une ré­flexion sur la force du nombre, la ri­chesse du bien com­mun. Unir ses forces et culti­ver un jar­din com­mu­nau­taire pour vaincre la fa­mine ou tra­vailler pour un pa­tron qui as­sure que le che­min de fer ar­ri­ve­ra dans leur vil­lage et ap­por­te­ra nour­ri­ture et abon­dance?

Après Ba­bine

Quatre ans après «Ba­bine», le film fait re­vivre les per­son­nages tout droit sor­tis de l’ima­gi­naire de Fred Pel­le­rin : Tous­saint Bro­deur (Luc Pi­card), Jean­nette Bro­deur (Ma­rie-Chan­tal Per­ron) le for­ge­ron Rio­pel (Gil­dor Roy), sa fille, la belle Lu­rette ( Maude Lau­ren­deau), et le coif­feur Méo Bel­le­mare (Re­né-Ri­chard Cyr), la Sor­cière (Isa­bel Ri­cher ) et Ma­rie Gé­li­nas (Sophie Né­lisse). Avec un nou­veau ve­nu, Ni­co­la-Frank Va­chon, dans le rôle d’Ési­mé­sac, né à l’âge adulte sans ombre et do­té d’une force sur­hu­maine. L’homme fort, Ési­mé­sac, croit dans «la force du nombre ». Sa «grande» soeur Ma­rie, au pro­fil angélique, aus­si. (Sophie Né­lisse, le rôle de Zoé dans Les Parent, et le rôle d’Alice, dans Monsieur Laz­har). Ils étaient tous les deux à Saint-Jé­rôme pour l’avant-pre­mière au ci­né­ma Carrefour du Nord.

Un cri du coeur

Dans «Ési­mé­sac» le ton est plus grave, l’hu­mour est pré­sent, la can­deur aus­si, mais la crise que le vil­lage tra­verse et les souf­frances bien réelles.

Le co­mé­dien et réa­li­sa­teur Luc Pi­card le re­ven­dique : «Ési­mé­sac», le fruit de sa deuxième col­la­bo­ra­tion avec le conteur Fred Pel­le­rin, est un film «en­ga­gé», un «cri du coeur».

Ren­contre avec Ni­co­la-Frank Va­chon

Ni­co­la-Frank Va­chon, un ac­teur de Qué­bec, sor­ti du Con­ser­va­toire de théâtre en 2004, avait ex­clu­si­ve­ment joué au théâtre. C’est son pre­mier rôle au ci­né­ma. Il nous en parle : « Mon ex­pé­rience d’Ési­mé­sac c’est sur­tout avec Luc Pi­card que je l’ai vé­cu. Luc Pi­card et Fred s’étaient beau­coup par­lé; un tra­vail qui a com­men­cé bien avant que j’au­di­tionne. Une fois que j’ai été sé­lec­tion­né, c’est Luc Pi­card qui m’a im­mer­gé dans le monde de Fred; je le connais­sais avant, mais il m’a par­lé beau­coup de mon per­son­nage, m’a de­man­dé comment je le voyais. Ça a été la conjonc­tion de nos deux vi­sions qui a fait que le per­son­nage est né, » nous confie Ni­co­la-Frank Va­chon avant d’ajou­ter :

« J’aime culti­ver dans ma vie une cer­taine ou­ver­ture au monde, comme en voyage, j’aime me mettre dans des condi­tions où je ne connais rien, où j’ai l’es­prit to­ta­le­ment neuf; donc pour moi c’était un plai­sir de me mettre dans la peau de ce per­son­nage-là, qui est tout nou­veau au monde, qui ne connait rien, qui a une grande cu­rio­si­té, qui veut tout connaitre et qui est por­té vers l’autre na­tu­rel­le­ment. Ça a été un dé­fi de jouer ce per­son­nage, un beau dé­fi qui a été très nour­ris­sant pour moi. » Ési­mé­sac pren­dra l’affiche par­tout au Qué­bec, le 30 no­vembre 2012. Pour tout sa­voir sur le film www.esimesac.com

Ver­sion in­té­grale du texte sur notre site Web.

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Ni­co­la-Frank Va­chon (Ési­mé­sac)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.