Parc mul­ti­sports de Saint-jé­rôme: Le­clair ré­pond à Zam­bi­to

Le Nord - - COMMISSION CHARBONNEAU - My­chel La­pointe

S’il ré­fute l’ar­gu­ment d’An­dré Du­ro­cher vou­lant que le ter­ri­toire de la Ville de SaintJé­rôme lui était ré­ser­vé en bonne par­tie pour les contrats ma­jeurs, Ma­rio Le­clair en fait tout au­tant, au cours de l’en­tre­vue ac­cor­dée au Jour­nal Le Nord, concer­nant cer­taines al­lé­ga­tions qu’a faites au su­jet de sa com­pa­gnie Équipe 4 Sai­sons, l’ex- en­tre­pre­neur Li­no Zam­bi­to, de­vant la Com­mis­sion Charbonneau au su­jet du contrat d’amé­na­ge­ment du parc mul­ti­sports de Saint-Jé­rôme.

Rap­pe­lons-nous que, lors de son té­moi­gnage de­vant la Com­mis­sion Charbonneau, Li­no Zam­bi­to, dont la com­pa­gnie In­fra­bec a fait faillite en mai 2011, avait pré­ten­du que le contrat d’amé­na­ge­ment du parc mul­ti­sports ob­te­nu par In­fra­bec en juillet 2010 au­rait dû al­ler à la com­pa­gnie Équipe 4 Sai­sons, de Saint-Jé­rôme en ver­tu, di­sait M.Zam­bi­to, d’un sys­tème d’at­tri­bu­tion im­pli­quant des ca­bi­nets de gé­nie-conseil.

Pré­ci­sons que la sou­mis­sion d’Équipe 4 Sai­sons pour le­dit contrat com­por­tait une er­reur, ce qui l’avait au­to­ma­ti­que­ment écar­tée du pro­ces­sus.

Dans les faits, la ré­so­lu­tion por­tant sur l’oc­troi du contrat par les au­to­ri­tés municipales jé­rô­miennes ré­vèle que la pro­po­si­tion d’Équipe 4 Sai­sons était non conforme et se re­trou­vait en 3e po­si­tion à 4,06 M$ (après cor­rec­tion du mon­tant), der­rière celles d’In­fra­bec à 3,991 M$ et Da­vid Ri­dell Ex­ca­va­tion/ Trans­port à 3,998 M$.

Par ailleurs, tou­jours de­vant la Com­mis­sion Charbonneau, Li­no Zam­bi­to a avan­cé que Ma­rio Le­clair, l’au­rait contac­té, suite à l’oc­troi du contrat, pour lui de­man­der de lui per­mettre de le réa­li­ser.

Une part de vrai…

Pour Ma­rio Le­clair, il y au­rait une part de vrai et une part de faux dans les al­lé­ga­tions de Li­no Zam­bi­to.

«C’est vrai quand il dit que je l’ai ap­pe­lé et que je suis al­lé le ren­con­trer pour lui de­man­der d’al­ler en sous-trai­tance pour ce contrat. Comme je le fais à chaque fois qu’il y a un contrat ac­cor­dé à Saint-Jé­rôme, puisque je dis­pose de la ma­chi­ne­rie (con­cas­seur et ta­mi­seur de pierre, entre autres) qui per­met de réa­li­ser une par­tie du tra­vail. Par contre, ce n’est pas vrai que j’ai dit à Li­no Zam­bi­to que la job était pour moi. Fi­na­le­ment, à la cin­quième ren­contre, il m’a dit qu’il ne pou­vait pas me don­ner de contrat, puis­qu’il avait des pro­blèmes avec l’UPAC (Uni­té per­ma­nente an­ti­cor­rup­tion) et qu’il ne sa­vait pas s’il fi­ni­rait la job» confie Ma­rio Le­clair au Jour­nal Le Nord.

Dans les faits, trois mois après que ses deux di­ri­geants (Li­no et Giu­seppe Zam­bi­to) eurent été ar­rê­tés (en com­pa­gnie de l’ex-mai­resse de Bois­briand, Syl­vie St- Jean, ain­si que des em­ployés de deux firmes de gé­nie-conseil, Roche et BPR) par l’es­couade Mar­teau et ac­cu­sés d’avoir par­ti­ci­pé à un sys­tème de col­lu­sion en vue de par­ta­ger des contrats mu­ni­ci­paux, In­fra­bec a dé­cla­ré faillite en mai 2011 et les tra­vaux d’amé­na­ge­ment du parc mul­ti­sports de Saint-Jé­rôme ont été com­plé­tés par un tiers. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (http://www.fa­ce­book.com/Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to gra­cieu­se­té

Li­no Zam­bi­to

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.