«On a le droit de mé­ri­ter mieux » - Justin Tru­deau

Le Nord - - POLITIQUE FÉDÉRALE - Fran­çoise Le Guen

La tour­née pro­vin­ciale de la cam­pagne de Justin Tru­deau, dé­pu­té fédéral de Pa­pi­neau, as­pi­rant à la di­rec­tion du Par­ti li­bé­ral du Ca­na­da (PLC) pas­sait par les Lau­ren­tides mar­di der­nier. Ou il a été ques­tion des en­jeux et des dé­fis du can­di­dat.

Ter­mi­nus à Saint-Jé­rôme en voi­ture élec­trique jus­qu’au Centre Na­tio­nal du Trans­port Avan­cé (CNTA).

«Les mi­li­tants, c’était la vieille fa­çon de faire !»

« Une belle vi­site avec les gens de Saint-Sau­veur, de Sainte-Adèle, le maire de Pied­mont, des conver­sa­tions sur des en­jeux lo­caux, une op­por­tu­ni­té de ren­con­trer des gens de la ré­gion de leur par­ler de ma cam­pagne comment ça se passe, » ex­plique Justin Tru­deau en pré­ci­sant que ce ne sont pas for­cé­ment des ren­contres avec des mi­li­tants « les mi­li­tants c’était la vieille fa­çon de faire ! » Il pré­cise que le PLC mise sur le fait que tout le monde ou­vert aux idées du PLC peut par­ti­ci­per au vote au mois d’avril (1 sym­pa­thi­sant 1 vote). Il suf­fit de s’ins­crire.

« Le par­ti li­bé­ral est pro­ba­ble­ment est le seul par­ti qui pou­vait le faire, les deux autres par­tis, NPD et Conser­va­teur, plu­tôt idéo­lo­giques, vont cher­cher des gens avec des opi­nions pré­cises sur des en­jeux étroits. On es­saye d’al­ler cher­cher le Ca­na­dien de la classe moyenne, le pu­blic en gé­né­ral. »

Lors de ses ren­contres, Justin Tru­deau re­marque un en­goue­ment « pas né­ces­sai­re­ment pour moi, mais pour l’idée de faire de la po­li­tique dif­fé­rem­ment, ne pas être an­cré dans l’idéo­lo­gie, mais dans une idée po­si­tive. »

Un vent de frai­cheur

Il ren­contre« une gé­né­ra­tion de jeunes plus in­for­més plus im­pli­qués, proche des or­ga­nismes com­mu­nau­taires, des ONG et qui se sentent dés­in­té­res­sé par la vieille po­li­tique. « Je tra­vaille beau­coup avec les jeunes de­puis que je me suis fait élire, je passe énor­mé­ment de temps dans les écoles se­con­daires, les cé­geps pour en­ta­mer une conver­sa­tion sur la po­li­tique, l’en­ga­ge­ment.»

« Ce n est pas juste une ques­tion de convaincre les Ca­na­diens d’avoir confiance en moi, ni dans le par­ti li­bé­ral, c’est une ques­tion de convaincre les Ca­na­diens d’avoir confiance dans la po­li­tique el­le­même. On est ren­du tel­le­ment cy­nique, on s’at­tend à tel­le­ment peu de nos lea­ders que ça de­vient une con­clu­sion in­évi­table qu’on ait des gens qui ne sont pas à la hau­teur de nos rêves. Mon dé­fi se­ra réel­le­ment d’es­sayer de rap­pe­ler aux gens

En­jeux

Cons­ti­tu­tion

qu’on a le droit de mé­ri­ter mieux et qu’on peut avec leurs votes, sur­tout avec leur voix, créer une dé­mo­cra­tie qui ne se­ra pas ex­clu­sive. » Dans ses dis­cus­sions avec les gens des Lau­ren­tides Justin Tru­deau re­tient : « Beau­coup de conver­sa­tions sur notre sys­tème san­té, comment Har­per se re­tire de la conver­sa­tion. Les gens ont beau­coup d’in­quié­tudes par rap­port à la pri­va­ti­sa­tion pos­sible de notre sys­tème de san­té. Ils sont in­quiets à sa­voir si je vais conti­nuer à dé­fendre ce prin­cipe d’ac­cès à des ser­vices de qua­li­té pour tous les ni­veaux de re­ve­nus et je les ai ras­su­ré que oui, mais il va fal­loir que l’on trouve les moyens d’équi­li­brer ça. » Il y a aus­si eu des ques­tions sur le dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal et « comment on va gar­der nos jeunes en ré­gions. »

Et on a par­lé de mes ra­cines dans le nord. « Mon père avait ache­té une terre il y 60 ans à Saint-Adolphe-d’Ho­ward. Les Lau­ren­tides j’y suis pro­fon­dé­ment an­cré, de fa­çon iden­ti­taire.» Et la ques­tion consti­tu­tion­nelle? Le dé­pu­té fédéral Justin Tru­deau ré­af­firme qu’il n’est pas né­ces­saire d’in­té­grer le Qué­bec au sein de la Cons­ti­tu­tion ca­na­dienne. Rou­vrir le dé­bat sur la cons­ti­tu­tion n’est pas une prio­ri­té pour lui. « Per­sonne ne parle de cons­ti­tu­tion, il faut lais­ser les di­vi­sions dans le pas­sé. C’est des vieux dé­bats» La cons­ti­tu­tion n’est pas un su­jet qui in­té­resse les Ca­na­diens et les Qué­bé­cois a-t-il ré­pé­té. Se­lon lui, les gens sont avant tout pré­oc­cu­pés par les ques­tions de san­té, d’éco­no­mie et d’em­ploi, et non pas par les ques­tions consti­tu­tion­nelles.

Le 14 avril pro­chain, les li­bé­raux fé­dé­raux vont se choi­sir un chef. La cam­pagne a été of­fi­ciel­le­ment lan­cée le 14 no­vembre. Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (fa­ce­book.com/ Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to Fran­çoise Le Guen

Justin Tru­deau can­di­dat à la chef­fe­rie du PLC au Centre Na­tio­nal du Trans­port Avan­cé (CNTA)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.