Na­tha­lie Prud’homme dé­voile son « tes­ta­ment émotionnel »

Le Nord - - CANCER - Mathieu Ste-ma­rie

Na­tha­lie Prud’homme, at­teinte d’un qua­trième can­cer qui lui laisse quelques mois à vivre, a lan­cé son vi­déo­clip « Là de­main » qui se veut un « tes­ta­ment émotionnel » à ses deux jeunes en­fants. L’évé­ne­ment a eu lieu au Ca­rol à Go­go à Saint-Sau­veur, le 14 dé­cembre, de­vant plu­sieurs de ses amis et membres de sa fa­mille.

« Il ne me reste que quelques mois à vivre et je vou­lais lais­ser quelque chose à mes en­fants qui les ré­con­for­te­raient quand ils au­ront de la peine. Le mes­sage de la chan­son c’est que même après mon dé­part, je vais être là pa­reil ; l’amour ne meurt pas. Je crois beau­coup à la vie après la mort », a-t-elle dit.

La chan­son écrite par Jen­ni­fer Li­na Daigle re­flète d’ailleurs bien cette pen­sée. L’oeuvre com­mence avec ce vers : « Je suis la terre et l’océan/ L’uni­vers et le néant/Je suis le so­leil et la pluie/ Le jour et la nuit ». Et se ter­mine ain­si : « Je suis ce que j’ai été/Je suis est je se­rai/ Là de­main. » La mu­sique a été com­po­sée par Sté­phane Lessard.

Lors de la dif­fu­sion du vi­déo­clip, les gens ont été très tou­chés et quelques-uns ont ver­sé des larmes.

Après cette pré­sen­ta­tion, une mu­si­cienne a in­ter­pré­té « Ave Ma­ria » au vio­lon­celle. Du­rant l’in­ter­pré­ta­tion de ce clas­sique par son amie, Na­tha­lie était très émue.

Vi­déo­clip au Patriote

L’en­re­gis­tre­ment du vi­déo­clip, réa­li­sé par un jeune de 19 ans de Saint-Jé­rôme, a eu lieu au Théâtre Le Patriote, à Sainte-Agathe-des-Monts. Plu­sieurs amis et membres de sa fa­mille y fi­gurent dans une am­biance sobre. Sur l’en­re­gis­tre­ment, on y en­tend des voix qui, même si elles faussent quelques fois, nous touchent au coeur. Na­tha­lie Prud’homme a d’ailleurs aver­ti l’au­di­toire lors du lan­ce­ment, ven­dre­di soir. « On chante comme des cas­se­roles, mais l’im­por­tant c’est le mes­sage », a-t-il dit. Ga­geons que ses amis n’en ont pas fait de cas.

Na­ta­lie Soul ex­pose

Na­tha­lie avait aus­si réu­ni son en­tou­rage au res­to-bar de Saint-Sau­veur pour son ex­po­si­tion de pein­ture. Celle qui signe ses toiles sous le nom de Na­ta­lie Soul s’est dé­cou­vert une pas­sion pour cette forme d’art après une bles­sure en ski en 2011 qui l’a lais­sé plâ­tré pen­dant deux mois. « Ex­po­ser mes toiles est une chose que je vou­lais faire avant de m’en al­ler. Quand je vais re­ve­nir chez nous ce soir, je vais pou­voir co­cher ça sur ma liste », dit la sym­pa­thique ar­tiste.

Pour elle, c’était aus­si l’oc­ca­sion de réunir les gens qu’elles aiment. « C’est comme un par­ty de Noel. Je ne sais pas si je vais être là lors des pro­chaines Fêtes. Je me suis fait un ca­deau », a-t-elle dit.

Mathieu Ste-ma­rie

L’in­ter­pré­ta­tion d’« Ave Ma­ria » au vio­lon­celle a ému Na­tha­lie Prud’homme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.