Ac­qui­si­tion de 40 hec­tares à Saint-hip­po­lyte

Co­mi­té ré­gio­nal pour la pro­tec­tion des fa­laises

Le Nord - - ACTUALITÉS - My­chel La­pointe

Bonne nou­velle, le Co­mi­té ré­gio­nal pour la pro­tec­tion des fa­laises (CRPF) an­non­çait au cours du der­nier week-end qu’il vient d’ache­ter une pro­prié­té cou­vrant près de 40 hec­tares ( près de 100 acres) dans le mas­sif des fa­laises, sec­teur de la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Hip­po­lyte.

Cette ac­qui­si­tion a été ren­due pos­sible, nous dit-on, grâce au sou­tien de par­te­naires im­por­tants que sont le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, mi­nis­tère du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) par l’en­tre­mise de son pro­gramme Par­te­naires pour la na­ture, Conser­va­tion de la na­ture Ca­na­da (CNC), le gou­ver­ne­ment du Ca­na­da par l’en­tre­mise du Pro­gramme de conser­va­tion des aires na­tu­relles, la Fon­da­tion Hy­droQué­bec pour l’en­vi­ron­ne­ment, la Fon­da­tion de la faune du Qué­bec ain­si que la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Hip­po­lyte.

Va­leur éco­lo­gique in­dé­niable

Pour les gens du CRPF (qui tiennent à sou­li­gner éga­le­ment le sou­tien fi­nan­cier de la com­mu­nau­té, qui l’ap­puie dans sa mis­sion de conser­va­tion), il s’agit, on s’en doute bien, d’une an­nonce de pre­mier plan.

« Ce ter­rain re­vêt une va­leur éco­lo­gique in­dé­niable par la di­ver­si­té de la faune et de la flore. Sans ou­blier les pay­sages re­mar­quables qui valent la peine d’être pré­ser­vés, comme un es­car­pe­ment d’un dé­ni­ve­lé de 100 mètres » note Gil­bert Tou­si­gnant, vi­ce­pré­sident du CRPF.

Alors que, pour sa part, Éri­cka Thié­riot, bio­lo­giste à l’em­ploi de l’or­ga­nisme, sou­ligne que «par­mi les plantes d’in­té­rêt, on re­trouve plu­sieurs noyers cen­drés, un arbre en voie de dis­pa­ri­tion au Ca­na­da».

No­tons que la pro­tec­tion et la mise en va­leur de ce ter­ri­toire in­cluent l’amé­na­ge­ment de sen­tiers pour la ran­don­née pé­destre, la ra­quette et le ski de fond.

Le ter­rain est ac­ces­sible par les Sen­tiers éco­lo­giques, dont l’en­trée se si­tue à Saint-Hip­po­lyte, à 4 km du vil­lage. On y ac­cède par un sta­tion­ne­ment sur le che­min du Lac-Mo­ren­cy.

« Ai­der une col­lec­ti­vi­té à co­ha­bi­ter har­mo­nieu­se­ment avec son en­vi­ron­ne­ment et à pré­ser­ver le pa­tri­moine na­tu­rel qu’elle trans­met­tra aux gé­né­ra­tions fu­tures s’ins­crit par­fai­te­ment dans la mis­sion de la Fon­da­tion Hy­dro-Qué­bec pour l’en­vi­ron­ne­ment» men­tionne, pour sa part, Catherine Le­conte, di­rec­trice gé­né­rale de l’or­ga­nisme.

D’ailleurs, «le tra­vail conjoint du CRPF, de la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Hip­po­lyte et des nom­breux bé­né­voles qui ont à coeur de pré­ser­ver ce site d’une grande ri­chesse a en­cou­ra­gé la Fon­da­tion à contri­buer à ce pro­jet».

Im­pli­ca­tion de bé­né­voles

En outre, il faut sou­li­gner que les 17 et 18 no­vembre der­niers, le CRPF a or­ga­ni­sé une cor­vée pour res­tau­rer l’in­té­gri­té éco­lo­gique du ter­rain nou­vel­le­ment ac­quis. Une qua­ran­taine de bé­né­voles ont ra­mas­sé di­vers dé­bris, à cette oc­ca­sion.

«Le parc des fa­laises est une affaire de coeur. Les bé­né­voles en sont la preuve» consi­dère Claude Bourque, pré­sident du CRPF, qui tient à re­mer­cier les gens qui se sont im­pli­qués.

Cette ac­qui­si­tion de 40 hec­tares s’ajoute à une pre­mière de 8 hec­tares réa­li­sée par le CRPF en 2011 dans le même sec­teur. Le mas­sif des fa­laises to­ta­lise 16 km2 dans les mu­ni­ci­pa­li­tés de Pied­mont, de Pré­vost et de Saint-Hip­po­lyte.

À ce jour, le tiers du mas­sif (5,3 km2) est pro­té­gé par le CRPF et par Conser­va­tion de la na­ture Ca­na­da ( CNC). En 2010, CNC avait pro­cé­dé à une ac­qui­si­tion ma­jeure de 459 ha (4,6 km2).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.