«Une meilleure ville sur tous les plans»…

Marc Gas­con dresse un pre­mier bi­lan

Le Nord - - SAINT-JÉRÔME - My­chel La­pointe

Marc Gas­con a pré­sen­té, le 20 dé­cembre der­nier, son der­nier bud­get à titre de maire de Saint-Jé­rôme. Il en a pro­fi­té pour faire un pre­mier bi­lan de ces quelque 17 an­nées pas­sées à la tête de la ca­pi­tale des Lau­ren­tides. «J’ai la sa­tis­fac­tion de conclure mon der­nier man­dat sur un ex­cellent bud­get. J’au­rai aus­si la fier­té de lais­ser notre ville dans un état tel­le­ment meilleur que ce­lui où elle se trou­vait quand j’ai fait mes pre­mières armes en po­li­tique » de sou­li­gner M. Gas­con qui a aus­si te­nu à dire que «nous n’au­rions pu at­teindre nos buts sans le concours d’une équipe de ges­tion­naires de haut ni­veau. Ils mé­ritent notre res­pect et je veux les re­mer­cier tous et cha­cun».

Saine ges­tion et trans­pa­rence

Pour ce pre­mier re­tour sur ces 17 ans (car il au­ra l’oc­ca­sion d’y re­ve­nir. « L’heure n’est pas en­core ve­nue de faire un vé­ri­table bi­lan de mon pas­sage à la mai­rie de Saint- Jé­rôme, et j’au­rai l’oc­ca­sion ul­té­rieu­re­ment de re­mer­cier ceux et celles qui ont tra­vaillé avec moi pen­dant toutes ces an­nées pour faire de Saint- Jé­rôme une meilleure ville sur tous les plans» di­ra-t-il le 20 dé­cembre), Marc Gas­con n’a pas man­qué de trai­ter du cli­mat qui a pré­va­lu au cours des der­nières an­nées à SaintJé­rôme. Cli­mat qui n’est d’ailleurs pas étran­ger à sa dé­ci­sion de ne pas sol­li­ci­ter de re­nou­vel­le­ment de man­dat en no­vembre pro­chain.

« Je ne peux pas­ser sous si­lence le cli­mat po­li­tique en­tou­rant l’en­semble du monde mu­ni­ci­pal. Je veux rap­pe­ler à nos contri­buables que toutes les vé­ri­fi­ca­tions ex­ternes dont celles du mi­nis­tère té­moignent en fa­veur d’une saine ges­tion et de la trans­pa­rence de l’ad­mi­nis­tra­tion que je di­rige dans l’at­tri­bu­tion des contrats» a no­té le maire.

Et Marc Gas­con de pour­suivre: «nous avions comme ob­jec­tif à long terme de faire de Saint- Jé­rôme une vé­ri­table ca­pi­tale ré­gio­nale avec l’en­semble des ser­vices pu­blics, dont des ser­vices mu­ni­ci­paux de qua­li­té su­pé­rieure que nous avions à mettre à ni­veau sur l’en­semble du ter­ri­toire. Les dé­fis fi­nan­ciers ont été nom­breux. Nous avions l’am­bi­tion d’uni­fier les taux de taxa­tion dans le meilleur dé­lai, d’ef­fec­tuer les in­ves­tis­se­ments ma­jeurs pour la mise aux normes de nos ser­vices no­tam­ment en eau po­table. Ces in­ves­tis­se­ments de­vaient être consen­tis tout en gar­dant le contrôle de la dette. Mis­sion ac­com­plie. En prime, nous avons em­ma­ga­si­né des ré­serves pour

Pho­to My­chel La­pointe

«J’au­rai la fier­té de lais­ser notre ville dans un état tel­le­ment meilleur que ce­lui où elle se trou­vait quand j’ai fait mes pre­mières armes en po­li­tique» de dire Marc Gas­con, qu’on re­trouve ici en oc­tobre der­nier lors de l’inau­gu­ra­tion du ter­rain de soc­cer-foot­ball au parc mul­ti­sports.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.