Ben­ja­min Bo­hé­mier en­cou­ra­gé par les Ca­na­diens de Montréal

Le Nord - - HOCKEY - Mathieu Ste-ma­rie

Le ho­ckeyeur de Saint-Jé­rôme, Ben­ja­min Bo­hé­mier, a re­çu un sé­rieux coup de main pour l’en­cou­ra­ger à per­sé­vé­rer dans son sport. Mar­di soir, au Centre Bell, le joueur des Vi­kings de Saint-Eus­tache dans le midget AAA, a eu une bourse de 1 500 $ des Ca­na­diens de Montréal, un pro­gramme de bourses au sein de la Fon­da­tion de l’ath­lète d’ex­cel­lence.

« C’est in­croyable! Je n’au­rais jamais cru rem­por­ter cette bourse. Ça me pousse à per­sé­vé­rer dans mon sport », a-t-il dit quelques mi­nutes après avoir re­çu le chèque des mains de Marc Ber­ge­vin, di­rec­teur gé­né­ral des Ca­na­diens de Montréal.

En plus de Ben­ja­min, 27 jeunes de 15 à 17 ans ont bé­né­fi­cié d’un sou­tien fi­nan­cier. Vingt ré­ci­pien­daires évo­luent dans le midget AAA alors que les huit filles as­pirent à une sé­lec­tion au sein de l’Équipe na­tio­nale se­nior. Cer­tains ont re­çu une bourse d’ex­cel­lence aca­dé­mique, d’autres une bourse à la per­sé­vé­rance. L’ath­lète de Saint-Jé­rôme, lui, a eu un prix d’en­cou­ra­ge­ment à la réus­site aca­dé­mique et spor­tive.

Ben­ja­min Bo­hé­mier, re­pê­ché en 2e ronde par les Olym­piques de Ga­ti­neau, dans le ju­nior ma­jeur, en 2012, a un ob­jec­tif pour la sai­son pro­chaine. « Je veux per­cer l’ali­gne­ment des Olym­piques », lance le jeune homme de 16 ans.

Pour l’ins­tant, l’ai­lier droit, étu­die en se­con­daire 5 à l’école Saint-Ga­briel et oc­cupe le rôle de ca­pi­taine pour les Vi­kings de Saint-Eus­tache. En 26 matchs, il a ré­col­té dix buts et huit aides. « Je m’at­ten­dais à être plus pro­duc­tif, mais au moins j’ai amé­lio­ré mon jeu dé­fen­sif », a dit l’ath­lète qui se dé­marque par sa ro­bus­tesse.

S’il ne fait pas car­rière dans le hockey, Ben­ja­min dé­sire tra­vailler dans le mi­lieu du hockey plus tard.

Un plan B

Pour cette 6ème édi­tion du pro­gramme de bourses des Ca­na­diens de Montréal, Marc Ber­ge­vin a te­nu à fé­li­ci­té les 28 bour­siers. Il a dit re­gret­ter qu’à l’époque où il était joueur, une bourse sem­blable n’exis­tait pas.

De son cô­té, Geoff Mol­son, pré­sident du Club de hockey Ca­na­dien, a rap­pe­lé que « dans notre rôle d’équipe de hockey pro­fes­sion­nel, il est de notre de­voir d’ap­puyer le dé­ve­lop­pe­ment de notre sport na­tio­nal et d’en­cou­ra­ger la re­lève ».

Claude Cha­gnon, pré­sident de la Fon­da­tion de l’ath­lète d’ex­cel­lence, a rap­pe­lé l’im­por­tance des études pour les ath­lètes. « Plu­sieurs rêvent de faire la ligue na­tio­nale et les sta­tis­tiques dé­montrent qu’il y a beau­coup d’ap­pe­lés, mais peu d’élus. Donc, la pré­pa­ra­tion d’un plan B est pri­mor­diale ».

Louis Leb­lanc, qui a joué 42 matchs l’an der­nier dans l’uni­forme bleu-blanc-rouge, a re­çu cette bourse, il y a quelques an­nées.

Après la pré­sen­ta­tion des bour­siers et les prises de pho­tos, les jeunes ont pu as­sis­ter à la victoire des Ca­na­diens 4-3 contre les Jets de Win­ni­peg.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.