Dé­mis­sion du Pape : «L’an­nonce a été un choc» - Mgr Mo­ris­sette

Le Nord - - RELIGION - Fran­çoise Le Guen

Le Va­ti­can a an­non­cé, lun­di 11 fé­vrier, que le pape Jo­seph Alois Rast­zin­ger, élu pape le 19 avril 2005 pour suc­cé­der à Jean-Paul II, quit­te­ra ses fonc­tions le 28 fé­vrier.

L’an­nonce de la dé­mis­sion du pape Be­noît XVI a sur­pris Mgr Mo­ris­sette, évêque de Saint-Jé­rôme

«Il va lais­ser l’image d’un homme à l’in­tel­li­gence re­mar­quable»

«Ce ma­tin quand j’ai ap­pris la nou­velle - j’étais en train de me faire un ca­fé - j’ai été très sur­pris. Je n’avais pas vu ça ve­nir. L’an­nonce a été un choc, » nous par­tage Mgr Mo­ris­sette, évêque de Saint-Jé­rôme.

Ce­pen­dant, le choc de l’an­nonce pas­sée, l’évêque de Saint-Jé­rôme se rap­pelle que Be­noît XVI avait dé­jà fait sa­voir qu’il dé­mis­sion­ne­rait s’il n’était plus phy­si­que­ment apte à as­su­mer ses fonc­tions. Et se sou­vient que : «Le car­di­nal Jean-Claude Tur­cotte, re­ve­nant d’une réunion de pré­pa­ra­tion du conclave, avait dit que le pape avait fait men­tion qu’il dé­mis­sion­ne­rait s’il ju­geait que sa san­té ne lui per­met­trait d’as­su­mer son rôle.»

«La dé­mis­sion d’un pape ça s’est fait quel­que­fois, mais très peu sou­vent et pas pour des pro­blèmes de san­té, » ajoute Mgr Mo­ris­sette en ajou­tant que « dans les an­nées 1300/ 1400, une époque où l’Église était di­vi­sée, un pape avait dé­mis­sion­né.»

Mgr Mo­ris­sette a cô­toyé Be­noît XVI à plu­sieurs re­prises. Il le dé­crit comme un homme à l’in­tel­li­gence re­mar­quable. « J’ai ren­con­tré Be­noît XVI à plu­sieurs re­prises en 2006 et 2011, dans son bu­reau. C’est un homme d’une gen­tillesse ex­tra­or­di­naire qui écou­tait beau­coup. J’ai­mais beau­coup le ren­con­trer, on en sor­tait tou­jours enrichi à la pen­sée claire et pro­fonde. Théo­lo­gien de for­ma­tion, il a écrit beau­coup. »

«Comme il n’y au­ra pas de pé­riode de deuil, les car­di­naux vont sû­re­ment faire des as­sem­blées pré­pa­ra­toires (pour le suc­ces­seur du pape) au mois de mars.»

En ef­fet, le Va­ti­can a an­non­cé que le suc­ces­seur de Be­noît XVI se­ra dé­si­gné avant la fin du mois de mars pro­chain. La pé­riode de deuil de neuf jours sui­vant la mort d’un pape n’étant pas né­ces­saire, le conclave (l’as­sem­blée des car­di­naux) pour­ra se réunir dans les jours qui sui­vront son dé­part, le 28 fé­vrier pro­chain.

Huit ans de pon­ti­fi­cat

Le pape, Jo­seph Rat­zin­ger, a été élu pape le 19 avril 2005, soit près de huit ans de pon­ti­fi­cat. Il a an­non­cé sa dé­ci­sion par voie de com­mu­ni­qué du Va­ti­can. «Frères très chers, je vous ai convo­qués à ce Con­sis­toire non seule­ment pour les trois ca­no­ni­sa­tions, mais éga­le­ment pour vous com­mu­ni­quer une dé­ci­sion de grande im­por­tance pour la vie de l’Église. Après avoir exa­mi­né ma conscience de­vant Dieu, à di­verses re­prises, je suis par­ve­nu à la cer­ti­tude que mes forces, en rai­son de l’avan­ce­ment de mon âge, ne sont plus aptes à exer­cer adé­qua­te­ment le mi­nis­tère pé­tri­nien. Je suis bien conscient que ce mi­nis­tère, de par son es­sence spi­ri­tuelle, doit être ac­com­pli non seule­ment par les oeuvres et par la pa­role, mais aus­si, et pas moins, par la souf­france et par la prière.»

Il au­ra 86 ans le 16 avril pro­chain.

Pho­to ar­chives

Mgr Pierre Mo­ris­sette, évêque de Saint-Jé­rôme

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.