Por­tage cé­lèbre ses 40 ans

Fes­ti­vi­tés au lac Écho

Le Nord - - SANTÉ - Fran­çoise Le Guen

Por­tage cé­lé­brait la se­maine der­nière son 40e an­ni­ver­saire d’exis­tence. Pour l’oc­ca­sion, l’or­ga­nisme, qui vient en aide de­puis qua­rante ans à des mil­liers de per­sonnes avec des pro­blèmes de dé­pen­dance réunis­sait plu­sieurs em­ployés, ré­si­dants et fi­nis­sants des qua­rante der­nières an­nées pour une se­maine de cé­lé­bra­tions sous le signe de la fier­té et de l’en­traide.

Après qu’une dé­lé­ga­tion de Por­tage d’une ving­taine de fi­nis­sants des dif­fé­rents centres ain­si que quelques membres du per­son­nel, se soit ren­due à l’As­sem­blée na­tio­nale du Qué­bec le 13 fé­vrier, s’était au tour de Por­tage au centre du lac Écho de cé­lé­brer, le 14 fé­vrier der­nier. 325 em­ployés, ré­si­dants, membres du conseil et amis de Por­tage se sont réunis à Pré­vost pour le 40e an­ni­ver­saire, là où tout a com­men­cé en 1973.

Au pro­gramme des fes­ti­vi­tés, plu­sieurs ac­ti­vi­tés, no­tam­ment de la glis­sade, de la pêche sur la glace, du pa­tin et des pro­me­nades en traî­neau.

«Ce fut une très belle jour­née de par­tages. Du­rant le lunch, les fi­nis­sants de chaque dé­cen­nie ont fait des té­moi­gnages,» nous dit Court­ney Mul­lins, co­or­don­na­trice aux com­mu­ni­ca­tions de Por­tage.

« Por­tage a chan­gé ma vie et m’a per­mis de me re­trou­ver dans un mo­ment où j’en avais gran­de­ment be­soin, confie-t-il. Je suis main­te­nant libre de ma dé­pen­dance, j’ai trou­vé un tra­vail et j’ai re­pris le contrôle de ma vie, » té­moigne Oli­vier Fournel, qui a ter­mi­né son pro­gramme en ré­si­dence au lac Écho il y a un an.

Pré­vost, pre­mier centre

Le pre­mier centre de Por­tage a en ef­fet vu le jour dans les Lau­ren­tides, ou­vrant ses portes en 1973 pour une di­zaine de toxi­co­manes. Qua­rante ans plus tard, le cam­pus du lac Écho, à Pré­vost, ac­cueille 130 ré­si­dents, soit 90 adultes et 40 ado­les­cents. « Nous sommes heu­reux d’ou­vrir nos portes aux ré­si­dants de tous les centres au Qué­bec. Le mo­dèle de Por­tage a évo­lué avec les an­nées. Por­tage a raf­fi­né son offre de ser­vice et a évo­lué en un pro­gramme de trai­te­ment pro­fon­dé­ment hu­main où l’es­prit d’en­traide, la con­vi­via­li­té et le par­tage règnent. C’est ce que nous al­lons vivre en écou­tant plu­sieurs té­moi­gnages d’an­ciens ré­si­dents de toutes les dé­cen­nies », a dé­cla­ré Fran­çois Bour­don, le di­rec­teur du centre au lac Écho.

Por­tage

De­puis 1973, Por­tage a ai­dé des di­zaines de mil­liers de toxi­co­manes à vaincre leur dé­pen­dance. L’or­ga­nisme offre une mul­ti­tude de ser­vices adap­tés aux be­soins de ses ré­si­dents adultes, ado­les­cents, mères toxi­co­manes avec jeunes en­fants, toxi­co­manes en­ceintes et toxi­co­manes souf­frant de pro­blèmes de san­té men­tale. Por­tage gère sept centres de trai­te­ment de la toxi­co­ma­nie au Qué­bec : à Montréal, Bea­cons­field, Pré­vost (Lau­ren­tides), Qué­bec et à Saint-Ma­la­chie (Chau­dière-Ap­pa­laches). Trois autres éta­blis­se­ments des­servent les po­pu­la­tions de l’On­ta­rio, de la Co­lom­bie-Bri­tan­nique et du Ca­na­da At­lan­tique.

Sui­vez-nous sur Fa­ce­book (fa­ce­book.com/ Jour­nal­le­nord) et Twit­ter (@Jour­nal­Le­Nord)

Pho­to gra­cieu­se­té

«Je vou­drais prendre cette oc­ca­sion pour re­mer­cier tous ceux et celles qui ont contri­bué à faire de Por­tage un en­droit ex­cep­tion­nel» a sou­li­gné Pe­ter A. How­lett, pré­sident de Por­tage, lors de la cé­ré­mo­nie à Pré­vost.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.